Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alexandre Tharaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
avatar

Nombre de messages : 14526
Age : 34
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Alexandre Tharaud   Sam 12 Avr - 13:19

Alexandre Tharaud est un pianiste français né à Paris le 9 décembre 1968.

Il débute le piano à l'âge de cinq ans avec Carmen Taccon-Devenat, une élève de Marguerite Long. Il fait ses études au Conservatoire de Paris où il a remporté un premier prix de piano dans la classe de Germaine Mounier à l'âge de dix-sept ans. Il se perfectionne avec Theodor Paraskivesco et reçoit les conseils de Claude Helffer, Leon Fleisher et Nikita Magaloff. En 1987, il est lauréat du Concours international Maria Canals à Barcelone et, un an plus tard, du Concours Città di Senigallia en Italie. En 1989, il reçoit le 2e prix au Concours international de Munich. Sa carrière se développe rapidement en Europe puis en Amérique du Nord et au Japon.

Conseiller musical de la série de concerts de la Bibliothèque nationale de France à partir de 1997, il accorde une place importante à la musique de chambre qu'il pratique avec le violoniste Pierre Amoyal, les flûtistes Philippe Bernold et Patrick Gallois, les clarinettistes Michel Portal et Michel Lethiec.

Il a reçu plusieurs récompenses pour ses enregistrements dont le Grand Prix de l'Académie Charles-Cros pour son interprétation des œuvres de Francis Poulenc (1997), puis pour celle des œuvres de Maurice Ravel (2003). Son enregistrement des Suites en la et en sol de Jean-Philippe Rameau a été plébiscité par la critique.

Son répertoire s'étend de Jean-Sébastien Bach (son enregistrement des Concertos Italiens fait référence) aux modernes (Mauricio Kagel notamment), avec une certaine prédilection pour Emmanuel Chabrier et Francis Poulenc. Ses enregistrements chez Harmonia Mundi sont essentiellement de la musique pour piano seul et, dans une moindre mesure, de la musique de chambre.

Il avoue n'avoir pas de piano chez lui, préférant travailler chez des amis.

En 2006, il participe au spectacle équestre de Bartabas aux Nuits de Fourvière à Lyon, jouant Bach au milieu des chevaux. Alexandre Tharaud fait parti de ces artistes qui refusent les cloisonnements musicaux...Il a interprété sur scène une chanson de Barbara accompagné au piano par Bénabar. La chanson est d'ailleurs un monde qui le fascine.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
avatar

Nombre de messages : 14526
Age : 34
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Alexandre Tharaud   Sam 12 Avr - 13:22


_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
avatar

Nombre de messages : 14526
Age : 34
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Alexandre Tharaud   Sam 12 Avr - 13:23


_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
avatar

Nombre de messages : 14526
Age : 34
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Alexandre Tharaud   Sam 12 Avr - 13:28


_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
avatar

Nombre de messages : 14526
Age : 34
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Alexandre Tharaud   Sam 12 Avr - 13:29

Voilà Jean Michel un sujet qui te satisfera j'espère. Libre à toi maintenant de venir y parler de l'un de tes artistes favoris.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Alexandre Tharaud   Sam 12 Avr - 14:18

Merci ! Avec une telle aide, il va vraiment falloir que je m'y mette !
La grande photo en noir et blanc (devant le piano) est belle, d'autant que pour une fois le pianiste ne pose pas pour la photo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Discographie   Sam 12 Avr - 21:08

Enregistrements de piano seul

Chopin 1810-2010 : Journal intime (Virgin 2009)
Erik Satie, Avant-dernières pensées, en collaboration avec entre autres Erik le Sage, Harmonia Mundi 2009
Chopin, Préludes, Harmonia Mundi 2008
Couperin, Tic toc choc, Harmonia Mundi, 2007
Chopin, Valses, Harmonia Mundi 2006
Bach, Concertos italiens, Harmonia Mundi 2005
Ravel, Intégrale de l’Œuvre pour piano, Harmonia Mundi 2003
Rameau, Nouvelles suites, Harmonia Mundi 2001
Poulenc, Œuvres pour piano, Arion 2005, 2008
Chabrier, Intégrale de l’Œuvre pour piano (3 disques) Arion 2000 et 2006
Milhaud, Œuvres pour piano (Saudade do Brazil, La Muse ménagère, L’Album de Madame Bovary), Naxos 2000
Schubert, Moments musicaux, Sonate pour piano n° 13, Deutsche Tänze und Ecossaisen, Arion 1999 et 2005
Grieg, Pièces lyriques, Dante 1996

Autres
Debussy : Sonate n° 1 pour violoncelle et piano, Valse, Scherzo, Intermezzo - Poulenc : Sonate, Bagatelle, Sérénade, Suite française, Jean-Guihen Queyras au violoncelle (HM 2008)
Pécou, L'Oiseau Innumérable, Ensemble orchestral de Paris, dir. Andrea Quinn, Harmonia Mundi 2008
Schubert, Arpeggione, avec Jean-Guihen Queyras, Harmonia Mundi 2006
Pécou, Outre-mémoire, avec l’Ensemble Zellig, Æon 2004
Schubert, Divertissements à la hongroise, avec Zhu Xiao-Mei, Harmonia Mundi 2003
Kagel, Ludwig van, Rrrrr…, Æon 2003
Kodaly, Kurtag, avec Jean-Guihen Queyras, Harmonia Mundi 2001
Boulez, Dutilleux, Messiaen, avec Philippe Bernold, Harmonia Mundi 2000
Hahn, Quintette, avec le Quatuor Parisii, Naïve 1999
Roussel, Concerto, avec Jean Guihen Queyras l’Ensemble orchestral de Paris, dir. par David Stern, Naïve 1999
Poulenc, Intégrale de la musique de chambre (5 disques) Naxos 1999 sqq. et 2007
Debussy, Saint-Saëns, Poulenc, avec Ronald van Spaendonck, Harmonia Mundi (Nouveaux musiciens) 1997
Saint-Saëns, Le Carnaval des Animaux, Arion 2005


Dernière édition par Jean-Michel le Dim 8 Nov - 0:10, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Entrevue (2006)   Sam 12 Avr - 21:13

Extraits de l’article « Alexandre Tharaud, le piano intime », Le Monde de la Musique, mai 2006

(…) On change tous les jours de piano, de salle, de répertoire, de lit, de climat. Il y a des rencontres merveilleuses, mais on sait que le lendemain on sera loin. Pour se protéger de tout cela, les artistes développent des techniques qui empêchent d’être trop en prise avec le réel, qui les mettent en état d’apesanteur. Tout est bon : le sens de l’humour, le légèreté, une sorte d’amnésie volontaire. Si on ne fait pas cela, on peut devenir fou.
(…) Quand j’entre en scène, ma seule manière de me sentir à l’aise est de faire comprendre au public que je l’invite chez moi et qu’il peut entrer dans mon répertoire, mes rêves, mon son, mes fragilités. En même temps, comme il est très difficile de savoir ce qu’on projette, la seule attitude possible est de ne pas s’en préoccuper.
Quand je dédicace mes disques après un concert, il suffit parfois d’un mot, d’un regard, pour que quelque chose de passe. Les gens se confient, je fais presque partie des meubles – Quand on écoute un disque chez soi, l’interprète devient familier. Après certains concerts, ce que me racontent les gens est parfois bouleversant. Mais après tout, dans un disque, on se livre soi-même et on crée des liens assez profonds avec les auditeurs.


Dernière édition par Jean-Michel le Lun 14 Avr - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum
avatar

Nombre de messages : 12126
Age : 74
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Alexandre Tharaud   Sam 12 Avr - 21:46

on sent un artiste très sensible et pas enfermé dans sa tour d'ivoire


Dernière édition par Jean le Sam 12 Avr - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
avatar

Nombre de messages : 14526
Age : 34
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Alexandre Tharaud   Sam 12 Avr - 21:59

Plus ca va et plus j'adore ce type, il a un petit quelque chose de follement attirant, tout comme Queyras. C'est tellement rafraichissant.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Alexandre Tharaud   Sam 12 Avr - 23:07

« A mon âge, il y a deux solutions : jouer toujours plus, probablement de moins en moins bien, ou jouer moins mais avec toujours plus d’exigence dans le travail » (autre extrait du même article).
C’est là une recherche en partie hors du monde – les mots me manquent pour dire mon admiration devant une telle rectitude. Puisse ce genre d’artiste garder longtemps un pied dans notre monde à tous. Alexandre Tharaud souligne qu’il lui est parfois physiquement difficile de soutenir le rythme de son métier. Il compense cependant cela par une force intérieure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stadler
clarinomaniaque
clarinomaniaque
avatar

Nombre de messages : 792
Age : 47
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Alexandre Tharaud   Dim 13 Avr - 0:58

Jean-Michel a écrit:
Autres

Poulenc, Intégrale de la musique de chambre (5 disques) Naxos 1999 sqq. et 2007

Je l'ai et c'est sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: (Portrait) Ravel, 2003   Dim 13 Avr - 17:36

Votre programme comporte deux inédits. Comment les avez-vous découverts ?
En cherchant dans les manuscrits conservés à la Bibliothèque Nationale de France, j’ai d’abord retrouvé cinq Fugues inédites d’extrême jeunesse que j’ai choisi de ne pas enregistrer, puis le Menuet en ut dièse, très accompli malgré sa courte durée, et La Parade, suite de pièces de caractère, œuvre fragile dans son architecture qu’il m’a paru intéressant d’inclure dans cette intégrale car, encore empreinte des influences de Chabrier et de Satie, compositeurs qui me sont familiers, on y trouve les prémices de pièces majeures telles que l’Alborada del gracioso ou les Valses nobles et sentimentales.
(Extrait du livret joint à l’Œuvre pour piano, Harmonia Mundi 2003)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
avatar

Nombre de messages : 14526
Age : 34
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Alexandre Tharaud   Dim 13 Avr - 23:46

j'aime bien ce coté episode des aventures meditatives de Tharaud

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Alexandre Tharaud   Lun 14 Avr - 0:28

Eh bien je vais essayer de continuer pour ne pas trahir tes (et j'espère un pluriel : vos) attentes ni trahir Alexandre Tharaud, ou l'image que je me fais de lui, l'image qu'il donne de lui. Il me semble qu'il a un côté « je vous le dis en passant », moitié confidence moitié platitude, ce qui peut-être me parle d’autant plus que cela me ressemble un peu (aurais-je pensé et dit cela avant mon petit topo sur le pianiste ?). C’est la même ambivalence que les photos qui le représentent : parfois une pose telle qu’on ne peut ignorer qu’il pose, une certaine raideur, parfois un aspect rêveur, le regard tourné vers l’intérieur (surtout dans le livret des Concertos italiens).
Il en va pour moi d’Alexandre Tharaud comme de Heinrich Schütz : ils me mènent où ils veulent, je les suis de confiance. Je suis certain qu’ils ne m’égareront pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum
avatar

Nombre de messages : 12126
Age : 74
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Alexandre Tharaud   Lun 14 Avr - 0:32

tu pouvais dire "vos"...ta chronique Alexandre Taraud très agréable à découvrir, remplie de la poésie qu'il évoque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Alexandre Tharaud   Lun 14 Avr - 0:36

Me voilà pourvu d'un public à ne pas décevoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
avatar

Nombre de messages : 14526
Age : 34
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Alexandre Tharaud   Lun 14 Avr - 10:01

ah non surtout pas lol

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Chopin, Préludes   Mar 15 Avr - 11:52


Je reproduis presque in extenso l'article qui me semble fort bien décrire ce que j'entends.

Après les Valses de Chopin (après, évidemment, aussi Bach, Rameau et Couperin) Alexandre Tharaud aborde les Préludes et il nous donne « la » version qu'on espérait, ce mélange de (beaucoup de) douleur et (de peu) d'espoir, cette force et cette puissance aussi.
Rien ne serait plus faux que de voir en Alexandre Tharaud un pianiste un peu précieux (c'est sûr que la photo de la pochette n'aide pas à effacer ce préjuger...) ; il y a dans cette version l'expression d'un véritable feu intérieur, que le Premier Prélude résume bien, mais que la sourde (et étonnante) impatience du Second prolonge. Dans le Troisième, la beauté du détachement des notes donne des frissons et quand on écoute le Quatrième, dans lequel chaque note semble littéralement aspirer la suivante, on a compris l'évidence: on est en train de découvrir, avec un piano idéalement réglé et une glorieuse prise de son, l'héritier vivant de la plus grande interprétation des Préludes de l'histoire du disque – la version de Vlado Perlemuter enregistrée en 1962 (CD Accord). Je vous promets qu'au stade de ce rapprochement, je n'avais pas encore lu la notice qui s'ouvre sur la dédicace « À la mémoire de Vlado Perlemuter. A. Tharaud ».
La suite est un feu d'artifice, un éblouissement permanent, d'intelligence, de justesse et de beauté sonore. Concentration des Préludes n° 8 et 9, main gauche et détachement des accords dans le Prélude n° 12, jusqu'à la main gauche obsessionnelle qui nous assène des coups de poignard dans le Prélude n° 24; on n'en arrêterait pas d'énumérer, prélude après prélude, les traces tangibles de l'évidence et de la transcendance intellectuelle et pianistique.
Le couplage intello et intriguant (la Musica callada n° 15 de Mompou nous place dans un étrange monde, comme si tout ce que nous avions vécu n'existait pas) ajoutera à la singularité de la « performance ». Je l'ai déjà écrit ici : plus encore que Stephen Kovacevich, Alexandre Tharaud est le pianiste au monde dont j'attends le plus impatiemment les nouveaux disques. Et celui-ci, si c'était possible, est encore plus beau que les autres...
Christophe Huss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Alexandre Tharaud   Mar 15 Avr - 12:47

Je vais oser l'exercice périlleux qui consiste à associer deux mots à une interprétation, celle de ces Préludes.
Philippe Giusiano (Mirare), c'est Chopin dans lequel l'auditeur peut se glisser,
Martha Argerich (1977, DG), c'est Chopin fougeux,
Alexandre Tharaud, c'est Chopin implacable.
Si vous voulez trouver un peu de repos, passez Giusiano, c'est véritablement beau. Si vous êtes dans un jour où vous acceptez de perdre tout repos, passez Tharaud.
Je ne crois pas que je remettrai aujourd'hui Tharaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Préludes de Chopin   Jeu 17 Avr - 2:01

(Petit commentaire irraisonnable sur ces Préludes)
Mais j’ai tout de même remis ce disque, du moins la quinzaine des premiers préludes avant d’éteindre ma lumière pour la nuit. C’est la même sensation que le matin quand j’ai comparé plusieurs versions, mais en plus fort. Jamais aucun disque ne m'aura fait une impression aussi terrible. C'est désespérant de bout en bout, à peine une rémission, que c'est encore plus sombre. Et en fin de compte, presque paradoxalement, c’est apaisant, comme si en être arrivé si loin avait épuisé toute peine possible. Un repos d’épuisement. Je dors.
(Le lendemain, alors que je marche le long du quai des Pêcheurs à Strasbourg, sur la gauche l’Ill, plus loin le peu qui reste de l’église Saint-Etienne achevée par les bombes de 1944, sur la droite quelques anciennes maisons, des portails qui cachent des arrières-cours et des jardins) Les échos des Préludes me reviennent à l’esprit, reviennent occuper mon esprit – je prête mon attention à la musique, elle prend mon attention. Un ravissement. Je prête mon âme à la musique, elle prend mon âme. « Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir ».
A ce point, que devient ma confiance en la musique ? Nous ne nous accompagnons plus. Elle prend le pas sur moi – elle vient de temps en temps m’occuper et s’imposer tout au long de la journée – une journée entière de silence où il faut deux ou trois fois que je prenne un papier pour y noter une phrase qui me libère un temps de sa présence – paradoxalement presque une paix dans cette journée plus longue qu’à l’habitude. Une respiration, sur les choses un regard distant qui équilibre une présence impérieuse.
(La nuit, seul avec quelques mots devant mon ordinateur) S’il reste quelque chose qui s’apparente à la confiance, c’est peut-être une plus grande encore qui se superposerait à la première mais qui serait tout différente. La confiance qui s’ouvre quand plus aucune n’est possible. Une leçon de transcendance, commentera le philosophe. Dans ce cas une leçon de musique. Allez voir le site Internet d’Alexandre Tharaud qui s’ouvre sur une image en noir et blanc d’une paume de main. Je terminerai provisoirement sur cette main tendue – vers quoi ? Regardez-la après avoir abandonné l’espoir, espérez, croyez qu’il advient alors ce que vous n’aurez pas attendu.
Ibant obsuri sola sub nocte (Ils allaient obscurs dans la nuit solitaire)
(Pour un commentaire raisonnable, je renvoie à l’article de Christophe Huss reproduit plus haut)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum
avatar

Nombre de messages : 12126
Age : 74
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Alexandre Tharaud   Jeu 17 Avr - 10:42

En tout cas tu m'as donné envie de réécouter ces préludes dont je n'avais sans doute jamais perçu ce coté si désespéré.
Jusqu'ici celui qui me bouleverse le plus est le N° 15 appelé (je ne sais par qui?) "goutte d'eau"....j'en ai deux versions (de l'intégrale): Samson François et François René Duchable...mais pour le N°15 (entendu aussi par ailleurs mais je ne me souviens plus qui) la version qui me bouleverse le plus jusque là est celle d'Alicia de La Rocha.
j'aimerai écouter Tharaud et Giusiano!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
avatar

Nombre de messages : 14526
Age : 34
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Alexandre Tharaud   Jeu 17 Avr - 11:12

c'est bon là je crois que 17 autres euros vont vite quitter mon porte feuille

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Alexandre Tharaud   Jeu 17 Avr - 11:30

Eh bien, si ça vous fait cet effet, tant mieux.
J'ai quand même un peu l'impression qu'il y aura pour moi un avant et un après ce disque. Quand j'entends, mettons les quatuors de Schulhoff (très beau disque d'ailleurs, celui chez Praga), je reste les pieds sur terre tout en étant heureux de pouvoir entendre de fort belles choses.
J'ai souvent eu l'idée d'acquérir le Samson François. Je crois qu je vais l'emprunter pour constater sur pièce, ma médiathèque doit bien avoir ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
avatar

Nombre de messages : 14526
Age : 34
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Alexandre Tharaud   Jeu 17 Avr - 11:42

tu savais que Tharaud avait fait le carnaval des animaux...?

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alexandre Tharaud   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexandre Tharaud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» De l'origine des artistes.
» Alexandre Tharaud au TCE 12/01/15
» Alexandre Borodine
» Alexandre Nevski-Prokofiev
» Alexandre Nevski ( Prokofiev )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Les interprètes-
Sauter vers: