Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lajos Kossuth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Lajos Kossuth   Mar 28 Oct - 23:54

Lajos Kossuth (19 septembre 1802, à Monok dans le Comitat de Zemplén, en Hongrie - 20 mars 1894, à Turin, en Italie), patriote et homme politique hongrois.

Kossuth "Louis" Lajos (en hongrois on écrit toujours en premier le nom de famille suivi du prénom) naquit dans une famille de petite noblesse protestante d'origine slovaque. Kossuth devint avocat et participa aux Diètes de 1825-1827 et de 1832-1836. Il a donc débuté sa carrière politique en 1825, en tant que porte-parole du Parti libéral. Celle-ci sera alors interrompue entre 1837 et 1847. En 1841, il prend la direction du Pesti Hírlap (Journal de Pest). Libéral, il se prononce pour l'indépendance de la Hongrie, la suppression du servage et veut rendre son mouvement populaire, notamment avec le soutien de la paysannerie. Il est aussi réputé pour être un grand orateur. Il reviendra sur la scène politique en 1848 à l'occasion de la révolution qui secoue l'Europe.

Durant la Révolution de 1848, il est député de Pest, chef de file des libéraux. Il accédera peu après au poste de ministre des finances dans le gouvernement de Batthyani et devient président-régent. En juillet 1848, Kossuth obtient de la Diète la lèvée d'une armée hongroise forte de 20 000 hommes contre les indépendantistes Croates menés par Josip Jelačić.

Après plusieurs succès, l'abdication de Ferdinand Ier d'Autriche, et la fuite de Metternich, il fait voter le 14 avril 1849 par la Diète la proclamation de l'indépendance de la République de Hongrie et la déchéance de la dynastie des Habsbourg. Mais le Chancelier autrichien, Felix von Schwarzenberg, refuse cette indépendance et attaque la Hongrie (avec l'aide des Russes) qui capitule le 13 août.

Lajos Kossuth s'exila alors en Angleterre, puis aux États-Unis, tente de se rapprocher de l'empire de la Grande-Bretagne, mais la reine Victoria n'y consentira pas. Elle a peur des représailles sur le continent, pour son royaume, si elle soutient ce révolutionnaire. Napoléon III refusa lui aussi de le soutenir.

Il meurt à Turin, en Italie, le 20 mars 1894, sans avoir été réhabilité par l'Empire d'Autriche.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Lajos Kossuth   Mar 28 Oct - 23:57


_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane


Nombre de messages : 1195
Age : 70
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Lajos Kossuth   Mer 29 Oct - 14:21

Bela Bartok a composé en 1903 un poème symphonique en hommage à Kossuth, en 10 parties, qui en retrace son épopée.

Ce poème symphonique est une oeuvre de jeunesse de Bartok, un peu en continuité de ceux de Liszt, trop peu connu à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Lajos Kossuth   Mer 29 Oct - 17:11

Oui c'est tout à fait cela.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lajos Kossuth   Aujourd'hui à 7:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Lajos Kossuth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les ténors
» Carl Philipp Stamitz
» Chefs-d'oeuvre pour hautbois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Les Archives de l'Histoire-
Sauter vers: