Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 George Crumb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: George Crumb   Mer 19 Nov - 0:34

George Crumb
(Charleston, 1929)

George Crumb a fait ses études à l'université de l'Illinois, à l'université du Michigan, au Berkshire Music Center puis à Berlin. Professeur à l'université du Colorado de 1959 à 1964, puis à l'université de Pennsylvanie à partir de 1965, il a reçu le prix Pulitzer 1968 pour Echoes of Time and the River pour orchestre. Sa musique, souvent d'une concision et d'une austérité issues tout droit de Webern , marquée aussi par l'influence de Debussy et des traditions orientales, doit sa forte originalité à ses sonorités, ses aspects rituel et mystique, et témoigne d'une intense sensibilité poétique. Plusieurs des oeuvres de Crumb font appel à des poèmes espagnols de Federico Garcia Lorca : les quatre livres de Madrigaux pour soprano, percussion, flûte, harpe et contrebasse (I et II 1965, III et IV 1969), deux des sept volets de Night Music I pour soprano, piano, célesta et percussion (1963), Songs, Drones and Refrains of Death pour baryton, guitare, contrebasse et piano électriques et deux percussionnistes (1968), Night of the Four Moons (1969), et Ancient Voices of Children pour mezzo-soprano, soprano garçon, hautbois, mandoline, harpe, piano électrique et percussion (1970).
Pour réaliser ses subtils effets de timbres, reflets de son désir de « contempler les choses éternelle », Crumb a élaboré de nouvelles techniques d'exécution et il utilise de nombreux instruments des musiques populaires et traditionnelles. Son style de maturité s'est manifesté pour la première fois dans les Cinq pièces pour piano (1962). On lui doit aussi Night Music II pour violon et piano (1964), Eleven Echoes of Autumn pour flûte, alto, clarinette, piano et violon (1965), Black Angels pour quatuor à cordes électriques (1970, in tempore belli), Vox balenae pour flûte, violoncelle et piano amplifiés (1973), Makrokosmos I pour piano, II pour piano amplifié, III pour piano et percussion (1972-74) et IV (Celestial Mechanics), Star-Child pour soprano et orchestre (1977), œuvre dirigée par quatre chefs dont chacun donne un tempo différent, Apparition pour mezzo-soprano et piano (1979), Gnomic Variations pour piano (1981), A Haunted Landscape pour orchestre (1984), The Sleeper pour soprano et piano (1984).
d’après l’article de l’Ircam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: George Crumb   Mer 19 Nov - 0:53

Parmi les disques chez Bridge qui publie généralement les meilleurs du compositeur :
Unto the Hills, Black Angels (Bridge 2004)

Ancient Voices of Children, Eine Kleine Mitternachtmusik, Madrigals livres 1 à 4 (Bridge 2005)

Musique orchestrale, dir. Thomas Conlin (Bridge 2003)

Makrokosmos I & II, Otherworldly Resonances (Bridge 2004)


Dernière édition par Jean-Michel le Mer 19 Nov - 1:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum
avatar

Nombre de messages : 12126
Age : 74
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: George Crumb   Mer 19 Nov - 1:02

je ne connaissais même pas son nom!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: George Crumb   Lun 23 Mar - 0:25

J'écoute le premier, Unto the Hills (Jusqu’aux collines), sous-titre Chants de tristesse, de compassion et d‘innocence, Cycle de chants appalachiens pour chanteuse, quatuor de percussions et piano amplifié. C’est surtout le chant qui conduit cette pièce, les instruments ne font que le ponctuer. Son titre décrit tout à fait l’atmosphère qu’on entend. C’est fort beau, propre à émouvoir, grâce à la voix d'Ann Crumb.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: George Crumb   

Revenir en haut Aller en bas
 
George Crumb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» George Crumb
» George Thorogood And The Destroyers
» george boards guitar
» O. Willis du St George's Hall, Liverpool, UK.
» George Gershwin (1898-1937)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique contemporaine-
Sauter vers: