Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean
Sage du forum
Sage du forum


Nombre de messages : 12126
Age : 73
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Mar 6 Jan - 1:44

Heinrich Picot de Peccaduc, Freiherr von Herzogenberg (10 Juin 1843 - 9 Octobre 1900) était un compositeur et chef d'orchestre descendu d'une famille aristocratique française.

Il est né à Graz et a étudié à l'école jésuite de Feldkirch et aussi à Munich, à Dresde et à Graz, avant des études de droit, la philosophie et de sciences politiques à l'université de Vienne. Il a vite donné toute son énergie à la musique, cependant, et a participé aux classes de composition de Felix Otto Dessoff jusqu'en 1864.(
Il est tôt attiré par la musique de Wagner, mais à travers l'étude de JS Bach, il a été conduit à un fort attachement à la tradition classique et est devenu un fervent admirateur de Brahms. En 1866, il épouse Elisabeth von Stockhausen, qui avait été une élève de piano de Brahms, de Brahms et de lettres à la fois Herzogenbergs l'un des plus beaux chapitres de sa correspondance. Ils ont vécu à Graz jusqu'en 1872, quand ils ont déménagé à Leipzig: en 1874, avec le Bach érudit Philipp Spitta, Herzogenberg fondé le Leipzig Bach-Verein, qui portait lui-même avec la relance des cantates de Bach. Herzogenberg a été le directeur artistique pendant dix ans, période au cours de laquelle Ethel Smyth a été l'un des élèves de sa composition. Depuis 1885, il a été professeur de composition à la Hochschule für Musik de Berlin: il a été à ce titre, il a indiqué que le jeune Ralph Vaughan Williams pour étudier avec Max Bruch. Il est mort subitement à Wiesbaden, âgé de 57 ans, dans ses dernières années, il a été confiné à un fauteuil roulant à cause de la nécrose des articulations.

Herzogenberg a appris compositeur définitive de cadeaux, et a été le premier à écrire une série de Variations sur un thème de Brahms (son Op.23, à quatre mains sur un piano, composé en 1876 sur la chanson de Brahms, Die Trauernde, op. 7 n ° 5), mais en dépit de la cajoling Elisabet Brahms presque jamais exprimé l'approbation de ses œuvres. Il a été théorisé qu'il a été piqué Herzogenberg qui avait épousé Elisabeth, dont il était lui-même très attaché. Vers la fin de sa vie, Brahms a cédé quelque peu à contrecœur écrit ", Herzogenberg est capable de faire plus que les autres."

Alors que Herzogenberg a eu tendance à être caractérisée comme une simple epigone de Brahms, un grand nombre de ses compositions montrent peu ou pas d'influence manifeste Brahmsian, par exemple, ses deux trios à cordes Op.27 Nos 1 & 2, tandis que certaines des premières compositions antérieures à sa connaissance Brahms avec des caractéristiques en commun avec l'ancien compositeur.

Vers la fin de sa vie, il s'est concentré sur la fourniture de musique pour le culte en commun dans l'Église évangélique luthérienne de Strasbourg, sous l'influence de Friedrich Spitta, frère de Philipp Spitta, qui était professeur de théologie là, même si lui-même reste un Herzogenberg catholique. Ses modèles de ces pièces ont été les oratorios et les passions de Bach, avec les chorals destiné à être chanté par la congrégation et seul un petit ensemble instrumental. Il a également écrit une grande messe à la mémoire de Philipp Spitta, dont Friedrich Spitta, sélectionnez le texte. Plusieurs de ses œuvres majeures Herzogenberg on pensait avoir été détruit pendant la Seconde Guerre mondiale, mais a refait surface au cours des années 1990.

source Wikipédia anglais
Je rectifierais la traduction approximative d'internet quand j'aurais plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum


Nombre de messages : 12126
Age : 73
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Mar 6 Jan - 2:05



une très belle histoire de Noêl...mais curieuse aussi : on dirait presque du Bach écrit un peu plus tard!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Mar 6 Jan - 3:16

On rit quand même en lisant une telle prose. Voici ce que je propose.

Heinrich Picot de Peccaduc, baron de Herzogenberg (Freiherr von Herzogenberg)
(1843-1900)


Compositeur et chef d’orchestre autrichien, descendant d’une famille noble française, il est né à Graz et a fréquenté l’école des Jésuites à Feldkirch, à Munich, à Dresde et à Graz avant de faire des études de droit, de philosophie et de sciences politiques à l’université de Vienne. Ses goûts le portaient cependant vers la musique et il a étudié la composition auprès de Felix Otto Dessoff jusqu’en 1864. Il a très tôt été attiré par la musique de Wagner, il est cependant resté très attaché à la tradition classique après avoir étudié J. S. Bach et il a beaucoup admiré Brahms. Il a épousé en 1866 Elisabet von Stockhausen qui avait été l’élève de Brahms ; les lettres de Brahms à chacun des deux conjoints Herzogenberg est un pan particulièrement plaisant de sa correspondance. Le couple a vécu à Graz jusqu’en 1872 puis à Leipzig où Herzogenberg a fondé en 1874 avec Philipp Spitta, spécialiste de Bach, l’Association Bach de Leipzig (Leipzig Bach-Verein) dont le but était de promouvoir les cantates de Bach. Au cours des dix ans où Herzogenberg en a été le directeur artistique, Ethel Smyth a suivi ses cours de composition. A partir de 1885, il enseigne la composition à l’Académie de musique (Hochschule für Musik) de Berlin et conseille au jeune Ralph Vaughan Williams de suivre les cours de Max Bruch. Il est mort subitement à Wiesbaden à 57 ans après qu’une nécrose des articulations l’a contrant à passer ses dernières années en fauteuil roulant.
Herzogenberg a été un compositeur avisé qui avait des dons particuliers ; il a été le premier à écrire une suite de Variations sur un thème de Brahms (son op. 23, à quatre mains sur un piano, composées en 1876 d’après la mélodie de Brahms, Die Trauernde op. 7 n° 5) ; Brahms n’a jamais approuvé explicitement ses œuvres bien qu’Elisabet ait tenté de l’influencer. On a supposé qu’il avait pris ombrage que Herzogenberg ait épousé Elisabet qu’il appréciait lui-même beaucoup. Vers la fin de sa vie, Brahms a consenti à contrecœur à écrire que « Herzogenberg est capable de faire plus que la plupart des autres ».
Bien qu’on ait tenu Herzogenberg pour un pur épigone de Brahms, beaucoup de ses œuvres ne sont guère influencées par Brahms, du moins pas directement, par exemple ses deux trios pour cordes op .27 n° 1 et 2 ; au contraire certaines de ses premières œuvres, composées avant de connaître Brahms, ont des caractéristiques communes avec son aîné.
Vers la fin de sa vie, bien que Herzogenberg soit resté catholique, il a surtout composé des pièces pour le culte protestant de Strasbourg grâce à Friedrich Spitta, le frère de Philipp Spitta, qui y était professeur de théologie. Il a pris pour modèle de ces pièces les oratorios et les passions de Bach ; leurs chorals devaient être chantés par les fidèles et avaient un accompagnement instrumental réduit. Il a aussi écrit à la mémoire de Philipp Spitta une messe de plus grande envergure dont le texte a été choisi par Friedrich Spitta. On pensait que plusieurs œuvres importantes de Herzogenberg avaient disparu pendant la deuxième guerre mondiale, mais on les a retrouvées dans les années 1990.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum


Nombre de messages : 12126
Age : 73
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Mar 6 Jan - 12:02

cheers proposition acceptée ....avec enthousiasme!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Mer 7 Jan - 0:07

Comme je me doutais de ta réponse, j'ai mis tout de suite le texte traduit (bien qu'il vaille toujours mieux relire le lendemain pour faire encore mieux).

Quatuors avec piano op. 95, trio à cordes p. 27 n° 2, Légendes op. 62 - Belcanto Strings, Andreas Frölich au piano, (CPO 2000)

C’est une musique romantique que j’aime beaucoup. Le quatuor qui ouvre le disque retient de façon renouvelée mon attention. Le trio pour cordes me semble se livrer moins immédiatement, mais il suffit de prêter son oreille. Et le nom de Herzogenberg reste bien confidentiel !
CPO vient de rééditer en deux disques ce programme avec le même tableau en couverture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum


Nombre de messages : 12126
Age : 73
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Mer 7 Jan - 0:45

tiens un que je n'ai pas! àdécouvrir!
J'ai sa passion quiressemble à l'Histoire de Noêl par son style
Sa messe op 87 bien plus Brahmsienne que Bachienne!
Ses trios 1 et 2 pour piano violon et violoncelle
et les sonates 1 2 3 pour violoncelle et piano
Un compositeur à découvrir!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Jeu 26 Fév - 23:55

La Passion, op. 93 – Ex Tempore, dir. Florian Heyerick (Oiseau-Lyre 1998, Etcetera 2007)

C’est une belle œuvre qui cite Bach à de nombreuses reprises. L’orchestre est magnifique, le chœur aussi. Quand il n’y a qu’un soliste par contre, l’enregistrement est un peu lointain, mais somme toute c’est beau. Un oratorio qui remplit la fonction liturgique de son époque comme ceux de Bach à la sienne. Créé à Strasbourg en 1896.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum


Nombre de messages : 12126
Age : 73
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Ven 27 Fév - 0:44

j'ai le disque de gauche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Ven 27 Fév - 0:51

Moi la réédition à droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum


Nombre de messages : 12126
Age : 73
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Jeu 6 Aoû - 20:12



je viens de découvrir ces belles symphonies qui ne renie pas Brahms..surtout la 1...j'ai une preférence pour la 2

très belle pochette : "Erinnerung an Orte" de Hans Thomas (j'aurais pensé à Don Quichotte et Sancho Pensa...mais Sancho était sur âne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Jeu 6 Aoû - 23:05

Critique en anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane


Nombre de messages : 1195
Age : 70
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Jeu 20 Aoû - 12:20

J'ai également ce CD depuis peu (encore un CPO !). Comme toi, je préfère la 2ème symphonie.

Je ne connais pas la Passion, mais par contre je trouve que Die Geburt Christi est un chef d'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Sam 29 Aoû - 23:49

Quintette à vents, Trio pour vents : Oliver Triendl et le Quintette Orsolino (CPO 2008)
Voilà encore une réussite dans le genre.

Le champ de sarrasin en fleur sur la pochette est charmant, je crois que la musique vaut mieux que ce coucher de soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum


Nombre de messages : 12126
Age : 73
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Dim 30 Aoû - 0:04

je n'aurais pas imaginé un champ de sarrasin Surprised ...qui plus est en fleur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum


Nombre de messages : 12126
Age : 73
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Jeu 9 Déc - 22:09

Missa opus 87 une graénde oeuvre d'une heure, très puissante avec de superbe moument de douceur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Jeu 9 Déc - 23:45

J'écoute toujours avec plaisir Herzogenberg.
Je ne connais pas cette messe, ça n'est pas une nouveauté d'ailleurs (2000).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum


Nombre de messages : 12126
Age : 73
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Ven 10 Déc - 1:01

Pas une nouvauté en effet...et je l'ai depuis quelque temps et l'avait oubliée Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum


Nombre de messages : 12126
Age : 73
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Lun 20 Déc - 0:57

très beau concerto pour violon
Vaste poème symphonique en 4 mouvements , plus que symphonie, en 'mouvements évoquant l'Odyssée (1- Les Aventures 2-Pénélope 3-Les Jardins de Circée 4- Le banquet des prétendants)





Peinture de Max Klinger "Die blaue Stunde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Lun 20 Déc - 1:51

Herzogenberg a sur moi un effet proche de Brahms : il y a toujours quelque chose qui passe. Je me sais pas à quoi ça tient, une sorte d'état de grâce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane


Nombre de messages : 1195
Age : 70
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Mar 4 Jan - 21:06

Tout ce que j'ai déjà écouté de lui m'a beaucoup plu également, aussi bien la musique symphonique (les 2 symphonies) que la musique de chambre et la musique vocale (messe en mi mineur, Die Geburt Christi, la Passion - bien que j'ai un peu moins "accroché" à cette dernière).

Et c'est vrai, comme dit Jean Michel que son style est proche de Brahms.

Je ne connais pas l'Odysseus, je crois que j'aimerais Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)   Aujourd'hui à 11:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Heinrich von HERZOGENBERG (1843-1900)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heinrich von Herzogenberg
» Heinrich Schütz
» scènes du Faust de Goethe (Schumann, 1843/1853)
» Heinrich Baermann
» Justin Heinrich KNECHT (1752 - 1817)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique romantique-
Sauter vers: