Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 François-Bernard Mâche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: François-Bernard Mâche   Dim 11 Jan - 0:09

Rencontre avec François-Bernard Mâche, Médiathèque de Sélestat le 10 janvier 2009

De l’archéologie et des lettres classiques à la musique : voilà qui présente le parcours du compositeur si on ajoute encore les mythes qui le fascinent et les oiseaux qu’il écoute comme Messiaen avant lui. Prêt à parler de ce qu’il fait pour arriver à composer mais réticent à commenter ce qu’il a composé parce que s’il l’a exprimé par la musique, c’est que justement il n’aurait pu le faire par des mots. Ce qu’il fait : partir par exemple d’oiseaux qui chantent ou de pluie qui tombe, sous forme d’un enregistrement pour pouvoir écouter et transformer à sa guise, et arriver à les intégrer dans un nouvel ensemble sonore. Extrait du « Printemps du Serpent » (2005, Les Percussions de Strasbourg, Ju Percussion Group de Taïwan).
Marae - Aera - Khnoum - Le Printemps du Serpent (Accord 2005)

S’il est prêt à donner des explications théoriques, il souligne qu’elles lui viennent une fois que le résultat est là. Quand la pièce composée selon des règles qui lui semblent adaptées ne lui convient pas, il change ses règles : la musique est ce qui d’abord parle à l’auditeur pour des raisons qui restent en définitive mystérieuses. A partir de l’exemple de la mer souvent évoquée dans la musique, un bref commentaire musicologique : La Mer, Debussy, qui correspond à un moment où composer obéit moins un matériau sans signification préalable qu’à une impression globale, trouve son écho chez Edgar Varèse où domine aussi l’impression globale et non l’organisation des notes.
Le mythe et la voix. François-Bernard Mâche est aussi un conteur : il a pris son auditoire pour montrer que le mythe, en l’occurrence celui de Persée, trouvait un écho après de chacun. Dix minutes du mythe et de ses péripéties successives, sujet de la création le lendemain, illustrées par un extrait d’Andromède dirigé par Gilbert Amy.
L'Estuaire Du Temps - Braises – Andromède (Densité 21, 2006)

A une question de l’assistance sur l’enseignement de la musique, il a répondu qu’il avait eu la chance de ne pas avoir suivi de cours de composition mais seulement d’analyse avec Olivier Messiaen. Il est préférable que chaque compositeur découvre sa propre façon. Et de toute manière les portes qu’ouvre un enseignement en ferment d’autres.


Brève présentation
Né en 1935 à Clermont-Ferrand. Etudes musicales avec E. Passani et Olivier Messiaen au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (Prix de philosophie de la musique en 1960).Membre fondateur du Groupe de Recherches Musicales de Pierre Schaeffer (1958- 1963). Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure de la rue d'Ulm (1955- 1959), diplomé d'archéologie grecque (1957), agrégé de Lettres (1958). docteur d'Etat en musicologie (1980).
Catalogue d’œuvres

Un autre disque :
Kengir – Phénix – Brûlis – Figures – Aulodie, Accroche Note (Armand Angster, Françoise Kubler), Assai 2002, réédité à l’Empreinte Digitale en 2007)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: François-Bernard Mâche   Dim 22 Fév - 0:36

Plus j’écoute François Bernard Mâche, et plus je me mets à l’aimer. Estuaires qui commencent par un bruit de mer, en passant de l’eau au feu Braises où se répondent un clavecin et un orchestre dans une sorte de danse parfois insistante et parfois plus méditative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: François-Bernard Mâche   Dim 7 Nov - 0:16

Manuel de résurrection, Boris de Vinogradow, Quatuor Arditti et al. (INA, 1999)
    Manuel de résurrection pour mezzo-soprano et deux échantillonneurs avec claviers midi
    Kassandra pièce radiophonique pour ensemble instrumental et bande magnétique (1977)
    Sopiana pour flûte, piano et bande magnétique (1980)
    Amorgos pour ensemble et bande (1979)
    Moires pour quatuor à cordes et sons synthétiques (1994)

Il y a de l’ «imagination matérielle » (Bachelard) dans cette musique. Mâche essaie de faire ressortir la musicalité de la prosodie en mettant en musique des textes divers. Les sonorités de la parole qu’on ne comprend pas sont une sorte de phonogramme comme on parle ailleurs de photographie. La sonorité révèle quelque chose, même en-dehors du sens qu’on ne saisit pas.
Le dessin est du compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum
avatar

Nombre de messages : 12126
Age : 74
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: François-Bernard Mâche   Dim 7 Nov - 0:56

je crois que je préfère son dessin à sa musique Wink ....mais c'est vrai qu'il y a bien longtemps que je n'y ai pas prété l'oreille!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: François-Bernard Mâche   

Revenir en haut Aller en bas
 
François-Bernard Mâche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bernard Aymable Dupuy (1717 - 1789)
» Françoise par Bernard Buffet
» Paul et Virginie de Jean-François Lesueur
» Françoise sur Télé Melody (programme)
» Récitals d'Opéra Français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique contemporaine-
Sauter vers: