Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les pots de pharmacie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Les pots de pharmacie   Ven 6 Fév - 2:06

Les pots de pharmacie sont aussi anciens que l'art de guérir. On en a fait de toutes sortes de substances : bois, corne, ivoire, marbre, jaspe, albâtre, verre, étain, plomb, argile, grès, faïence, porcelaine, etc.

Les vases d'argiles, dont l'invention remonte à la plus haute antiquité, ont été employés, concurremment avec ceux d'étain, pour la conservation de la plupart des médicaments simples et composés, jusqu'à l'adoption de la faïence pour les usages pharmaceutiques. Néanmoins, les vases de faïences ne furent adoptés par les apothicaires français que pour remplacer ceux d'argile, de grès, d'étain, etc., qu'après la création des fabriques de Nevers, Rouen, Moustiers, Strasbourg, etc., lorque les produits de cette nouvelle industrie furent devenus d'un prix abordable. En 1697, Nicolas Lemery reconnait qu'"on préfère la fayance aux autres terres chez les apoticaires, à cause de sa beauté et sa netteté". Un siècle plus tard, on donne la préférence à la porcelaine. C'est à la suite des gisements de kaolin de Saint-Yrieix, effectué en 1768 par l'apothicaire Vilaris, de Bordeaux, que la fabrication de cette nouvelle poterie s'implante définitivement en France. Bientôt, les manufactures de Sèvres, de Paris, de Lille, d'Orléans, de Niederville, de Marseilles, d'Arras, etc. en produisent suffisamment pour que la porcelaine, devenue commune, ne tarde pas à prendre, en pharmacie, la place de la faïence.

Les pots de pharmacie en faïence peuvent être classés de la façon suivante :

1°) les chevrettes, pour les sirops, les miels et les huiles; selon Chaussier, la chevrette est une espèce de vase oblong à large ouverture, de faïence ou de porcelaine, lequel "d'un côté porte une pougnée, et de l'autre, un bec saillant que l'on a comparé à la corne d'un chevreuil; ce qui lui a donné son nom. La chevrette fut le pot de pharmacie par excellence : seuls, les apothicaires avaient le droit de la posséder et de l'étaler à la fenêtre de leur officine. Les archives des apothicaires de Paris contiennent plusieurs sentences rendues contre des épiciers possesseurs de chevrettes. Les chevrettes étaient également interdites aux chirurgiens. Voici quelques exemples d'inscriptions qu'on peut y trouver : SYR. Altheae = Sirop de guimauve utilisé comme émolliant; SYR. Papaver. Alb.=Sirop de pavot blanc; SYR.Flor.Persic.=Sirop de fleur de pêcher (à propriétés légèrement purgatives qui était employé chez l'enfant); OLEI Hyper.=huile de Millepertuis ou Chasse-diable (employé comme vulnéraire, hémoptysique, antihystérique).

2°) les bouteilles, pour les eaux distillées;"Les bouteilles, dit Jean de Renou, sont de verre, ou de terre"

3°) les cruches, pour les sirops et les eaux distillées;Les cruches étaient employées dans les grands hopitaux, non seulement pour la garde des euax distillées, mais encore pour celle des sirops qui étaient le plus ordonnés par les médecins. Contrairement à la chevrette, la cruche était commune aux apothicaires et aux épiciers; mais ceux-ci n'y logeaient que leurs huiles.

4°) les pots à canon, pour les onguents, les opiats, les confections, les électuaires, les baumes, etc. En 1679, Richelet définissait le canon : "un pot de faîence un peu long que les apoticaires de Paris appelent d'ordinaire pot à onguent". Quelque vingt ans plus tard, Nicolas Lémery dit que les apothicaires appellent ces vases pots à canon "à cause de leur forme" et qu'ils y mettent "les électuaires, les baumes, les onguents". Au temps de Baumé, on conserve dans les pots à canons "les électuaires, les opiates, les confections". Par ailleurs, Dorveaux indique dans son ouvrage sur les pots de pharmacie que "les dénominations de canon et de pot à canon sont ignorées de la plupart des archéologues. Pour désigner cet objet, l'un emploie les expressions "vase de pharmacie", "vase en forme de cornet, dit albarello", "cornet de pharmacie"; l'autre se sert des terme "vase de pharmacie (albarello)"; un troisième propose le mot albarelle, tiré de l'italien albarello.

On pouvait trouver les inscriptions suivantes : ELECT Diascor= Electuaire diascordium (électuaire opiacé astringent contenant du scordium ou germandrée aquatique); ELECT. Diacathol = Electuaire guérissant tous les maux; THERIAC. Coelest= Thériaque céleste, une simplification de l'électuaire thériaque qui contenait une soixantaine d'ingrédients; LAPIS Pumic = Pierre ponce; CROC. Vener.=Crocus veneris ou oxyde de cuivre (antiépileptique, émétique et purgatif); REGUL. Antim.=Regule d'antimoine (Regule=Corps simple métallique). Ces petites balles d'antimoine servaient indéfiniment et étaient appelées "pilules perpétuelles".

5°) les piluliers, pour les pilules;Baumé disaient que les pilules, lorsqu'elles sont en masse, se conservent dans des pots semblables aux pot à canon, mais beaucoup plus petits: on les nomme piluliers. On conserve les extraits dans des pots semblables à ces derniers

6°) les vases à thériaque et à grandes compositions galéniques. Ces vases, destinées aux quatre grandes compositions galéniques (thériaque, mithridate, confections d'alkermès et d'hyacinthe) et à quelques autres préparations très populaires, telles que l''orviétan, l'opiat de Salomon, etc. se distinguaient généralement par leur hauteur et leur volume, supérieurs à ceux des autres pots de pharmacie. En 1702, Rouvière, apothicaire à Paris, possédait un vase colossal, fabriqué d'après ses indications, lequel contenait deux mille deux cent livres de thériaque préparée par lui même.


Les inscriptions : Jusqu'au XVII° siècle, les pots de pharmacie sans inscription furent beaucoup plus nombreux que les autres; ils portaient généralement des étiquettes manuscrites. Les inscriptions sur les vases ne deviennent fréquentes qu'après la création des faiences indigènes. Comme toutes les inscriptions, celles des pots de pharmacie contiennent assez souvent des erreurs, qui sont imputables soit à l'apothicaire qui en a rédigé la liste, soit au décorateur qui les a peintes. Certains vases sont décorés non seulement d'inscriptions mais encore d'armoiries de familles nobles ou d'ordre religieux, de chiffres et d'attributs qui en indiquent la provenance

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Ven 6 Fév - 2:09

les chevrettes


_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Ven 6 Fév - 2:13

Les bouteilles


_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Ven 6 Fév - 2:15

les cruches


_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Ven 6 Fév - 2:20

Encore de belles choses ! Elles guérissent (un peu) rien qu'à les voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Ven 6 Fév - 2:22

les pots à canon



_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Ven 6 Fév - 2:26

les piluliers


_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Ven 6 Fév - 2:32

les vases à thériaque


_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Ven 6 Fév - 2:34



Pour votre lecture

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Ven 6 Fév - 2:35

C'est ma grande passion ces pots j'en ai une collection qui n'a de cesse de grandir. Mes favoris sont ceux en verre.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Ven 6 Fév - 2:36

Ça se trouve si facilement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Ven 6 Fév - 2:50

Si on met le prix oui...

Moi j'ai un peu de tout mais je reste fan absolu des flacons



_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Ven 6 Fév - 3:01

Bonne nuit à tous !

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
felyrops



Nombre de messages : 509
Age : 70
Localisation : Sint-Niklaas (Belgique)
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Ven 6 Fév - 3:18

Magnifique collection, Bertrand. Si tu veux bien, on en reparlera.
Pour à présent, je vous souhaîte bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum


Nombre de messages : 12126
Age : 73
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Ven 6 Fév - 11:37

superbe!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Ven 6 Fév - 12:42

Je rassure tout le monde je n'ai pas tous les pots sur les photos ci-dessus bien sur. J'ai pour ma part une modeste collection mais qui compte déjà une petite dizaine de pièces.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean
Sage du forum
Sage du forum


Nombre de messages : 12126
Age : 73
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Ven 6 Fév - 13:54

dommage Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Ven 6 Fév - 23:40

Ce que j'aime dans l'esprit de la collection, c'est qu'on finit par laisser entrer des choses qui ne nous auraient pas immédiatement plu.

Pour en revenir aux pots, Bertrand, comment t'est venue cette envie de les rassembler ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Sam 7 Fév - 17:19

L'objet deja que je trouve à mon gout. Son parfum historique, le coté "qui a du vécu". Se dire que ce pot a servi dans une officine il y a près d'un siècle. Je sais pas c'est porteur d'un morceau de quelque chose...
Moi j'aime ceux qui ont une symbolique pour moi. Pot à aspirine, poudre de licorne, anis, alcool à 90°... Bref pas les produit avec lesquels je n'ai pas d'histoire sauf cas rares.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
felyrops



Nombre de messages : 509
Age : 70
Localisation : Sint-Niklaas (Belgique)
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Sam 7 Fév - 20:53

J'en ai 6, Bertrand, dont cinq que je peux traduire: (coloniens. aq. comm.) (acaciae gummi pulv.) (natr.chlorat.) (collodium) (kal.bromat) et le dernier, que je ne peux identifier: calc. carbon. praec.
Ils sont du type verre brun, bouchon idem avec dessus octogonal, et étiquette peint à la main avec contour doré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Dim 8 Fév - 0:03

oui comme les miens en fait !

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Dim 8 Fév - 0:21

felyrops a écrit:
calc. carbon. praec.
Sans doute Carbonate de calcium, quant au praec. : praeclarus, efficace, actif ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
felyrops



Nombre de messages : 509
Age : 70
Localisation : Sint-Niklaas (Belgique)
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Dim 8 Fév - 19:50

Oui, c'est certainement cela!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foxy



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 21/03/2014

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Ven 21 Mar - 13:07

Bonjour, suite a votre conversation vous pourriez peut être m'aider.

Etudiante en 4 année de restauration du patrimoine, j'effectue un mémoire de restauration et historique sur un pot à pharmacie.

Je suis à la recherche de la provenance de mon vase et également de la "recette de préparation".
Il me serait très intéressent de savoir à quoi servait cet élixir, dans quel but était-il préparé et de quelle manière. J'ai déjà fais quelque recherche mais j'ai beaucoup de mal a trouver précisément des informations qui justifiaient  la provenance...
Je dirai même que je tourne en rond, les manufactures se copiaient entre elles. Aucune signature n'est visible.

Merci de votre aide futur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foxy



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 21/03/2014

MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Ven 21 Mar - 13:26

https://servimg.com/image_preview.php?i=1&u=18792624 

j'essaie de vous envoyez la photo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les pots de pharmacie   Aujourd'hui à 7:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Les pots de pharmacie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» THE PEPPER POTS - Vu a Gijon....
» Comment "Uprader" un Fender FR50
» Help...
» Jack CARDWELL
» petit pot de cactus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Le Bouillon de Culture-
Sauter vers: