Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bibliothèque de la Pléiade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Bibliothèque de la Pléiade   Ven 13 Fév - 1:28

La Bibliothèque de la Pléiade est une des collections les plus prestigieuses de l'édition francophone. L'entrée d'un auteur dans La Pléiade est saluée comme une consécration. En général, c'est son œuvre complète qui est publiée en un ou plusieurs volumes de plus de 1000 pages imprimées sur papier bible.

La Pléiade a été créée en 1931 par Jacques Schiffrin (puis rachetée en 1933 par Gallimard) pour offrir au public les chefs-d'œuvre de la littérature dans une présentation soignée et un encombrement réduit. Les premiers, Baudelaire, Edgar Poe, Voltaire y trouvèrent place, vite rejoints par Stendhal, Cervantès, etc. Au fil des années, la collection s'est étoffée dans le respect du projet initial, avec le souci de procurer des éditions qui tiennent compte des progrès de l'histoire et de la critique littéraires : les textes sont établis soigneusement, d'après les sources les plus sûres; les appareils critiques, dont la rédaction est confiée aux meilleurs spécialistes, résument les connaissances les plus récentes et rapprochent du lecteur les œuvres que le temps ou l'espace ont éloignées de lui. Aussi souvent qu'il est possible, les volumes sont enrichis d'inédits. Et, aujourd'hui, la Pléiade s'ouvre plus largement aux littératures du monde entier : elle accueille ou accueillera des écrivains arabes, japonais, indiens; des textes mésopotamiens anciens ; des écrits apocryphes chrétiens, gnostiques, mystiques; des anthologies bilingues de poésie... »

Les meilleures ventes : Saint-Exupéry (350 000 ex.), Proust , Camus, Malraux, Apollinaire, Gide...

« Si un volume vaut à la fois comme objet esthétique et comme édition de référence, la collection ne s'adresse pas pour autant à une élite éprise de classiques, comme le suggère la diversité des 496 titres de son catalogue. D'autant qu'à évaluer son prix à la page, un tome de La Pléiade (0,04 euro) revient à peine plus cher qu'un livre de poche (0,02).

Quels sont les critères justifiant que certains écrivains figurent plutôt que d'autres au sein de ce "musée imaginaire" ? Quelques valeurs sûres brillent par leur absence, pour des raisons juridiques (les éditions de Minuit ont refusé de céder les droits de Beckett à Gallimard) ou commerciales (Du Bellay et Saint-Evremond, par exemple, n'attireraient pas assez de lecteurs pour être rentables).

Chaque volume soulève des questions singulières, liées, par exemple, aux problèmes de traduction, au choix des textes (pour une anthologie), etc. » (extrait d’un article de Charlotte von Essen, Le Monde, 6 juin 2003)

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque de la Pléiade   Ven 13 Fév - 1:36



_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Bibliothèque de la Pléiade   Ven 13 Fév - 1:43

Je ne suis pas grand adepte de la Pléiade (on lit, on lit et on n'avance pas dans le livre) mais au moins c'est un objet agréable et commode à lire : les pages restent bien ouvertes, le papier ivoire est reposant pour l'œil. Ma Recherche du Temps Perdu, je l'ai en collection blanche, pas en Pléiade.
Mais si je me mettais à faire le compte de mes Pléiade domestiques : Bible dans sa traduction Dhorme, Ecrits apocryphes, romans du Moyen-Age, chinois, Mallarmé pour ne citer que les premiers qui me viennent à l'esprit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Bibliothèque de la Pléiade   Ven 13 Fév - 1:49



_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Bibliothèque de la Pléiade   Ven 13 Fév - 2:04

Et en voilà un de plus que j'ai, Hölderlin, traduit par Philippe Jaccottet - il y manque malheureusement les écrits tardifs « de la folie ». C’est une fort belle traduction – rien à voir avec une autre en édition bilingue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bibliothèque de la Pléiade   Aujourd'hui à 6:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Bibliothèque de la Pléiade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La bibliothèque musicale de Rory Gallagher
» Les rendez-vous de la Bibliothèque-Médiathèque Georges Pérec de Gagny
» Maurice Genevoix. Raboliot.
» Viviane d'Helfaut
» Frédéric Nicolas Duvernoy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Le Bouillon de Culture-
Sauter vers: