Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Morton Feldman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Morton Feldman   Mer 18 Mar - 0:31

Morton Feldman
(Manhattan, New York, 1926)

Quand il étudie le piano, il est souvent en désaccord avec ses professeurs. En 1950, il assiste à un concert de l’Orchestre philharmonique de New York qui joue la symphonie opus 21 d'Anton Webern et il y rencontre John Cage avec lequel il se lie d’amitié. Sous son influence, Feldman commence à écrire des pièces sans relation avec les systèmes contraignants de composition, comme l'harmonie ou le sérialisme. Il expérimente des systèmes de notation inédits, par exemple des grilles, en indiquant la manière de jouer les notes à un moment donné. Il laisse le hasard intervenir dans la musique à l’instar de Cage (Music of Changes) qui choisit les notes en consultant le Yì Jīng. Dans les années 1970, Feldman s’inspire de l'expressionnisme abstrait et écrit de longues pièces dont Rothko Chapel (1971) et For Frank O'Hara (1973). En 1977, il compose l'opéra Neither sur un livret de Samuel Beckett.
Il composer ensuite de très longues œuvres, souvent en un mouvement, qui durent au moins une demi-heure : Violin and String Quartet (1985, 2 heures), For Philip Guston (1984, environ 4 heures) et String Quartet II (1983) qui dure plus près de cinq heures. Ces pièces ne changent pas de mode et se caractérisent par des superpositions imperceptibles de sons, le tout dans un climat de quiétude sonore. A la fin de sa vie ces sonorités calmes devinrent son seul centre d'intérêt musical.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Morton Feldman   Mer 18 Mar - 0:33

Patterns in a chromatic field, Arne Deforce au violoncelle et Yutaka Oya au piano (Aeon 2009)

Le plus souvent, Feldman est une musique pour piano ; ici il y a deux instruments, violoncelle et piano, ce qui est peut-être plus séduisant. Mêmes sons raréfiés qu’à son habitude. « Mon intérêt pour la surface est le thème de ma musique. En ce sens, mes compositions ne sont en rien des « compositions ». On devrait les appeler des toiles de temps sur lesquelles j’imprime plus ou moins une teinte musicale. J’avais appris que plus on compose plus on construit, plus on empêche le temps qui n’est pas encore troublé de devenir la métaphore contrôlée de la musique. » (citation de M. Feldman)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum
avatar

Nombre de messages : 12126
Age : 74
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Morton Feldman   Mer 18 Mar - 0:53

probablement dans...'="la play liste d'Universalis ou futurs achats?

on y parle parfois plus ou moins longuement d'un cd ...et comme il y a pas mal de page!!!...après pour retrouver le sujet précis!!pas facile...en fait je trouve que ce sujet "la playlist ne devrait pas exister mais être réparti dans cd ou compositeur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Morton Feldman   Mer 22 Avr - 23:55

Je viens de dire quelques mots sur Philip Glass. On a beau donner à Feldman lui aussi l'étiquette de minimaliste, je me sens respirer chez Feldman alors que je ne suis qu'emporté par Glass - si on y consent du moins. Je pense que leur minimalisme même fait appel à des traits de caractère personnels chez l'auditeur, plus encore que pour tout autre musique plus complexe. Introverti notoire, je ne m'étonne pas de me sentir à ma place chez Feldman, moins chez Glass qui conviendrait plutôt à un extraverti. En tout cas, Feldman, surtout dans ces Motifs dans un champ chromatique (image ci-dessus), me semble moins simple qu'il n'y paraît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Morton Feldman   

Revenir en haut Aller en bas
 
Morton Feldman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Morton Feldman
» Morton Feldman
» Le cas Morton Feldman...
» Andrew Morton
» MORTON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique contemporaine-
Sauter vers: