Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Stefano Gervasoni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Stefano Gervasoni   Ven 17 Juil - 0:14

Stefano Gervasoni
(Bergame 1962)

Il suit des études de piano puis, sollicité le conseil de Luigi Nono et commence des études de composition au Conservatoire Giuseppe Verdi de Milan : Niccolo Castiglioni dont il admire la stature spirituelle et poétique et Azio Corghi. Il étudiera plus tard aussi avec György Kurtág en Hongrie en 1990 puis à l'Ircam en 1992. Ses rencontres avec Ferneyhough, Eötvös et Lachenmann ont été essentielles dans son parcours. En 2005, il reçoit une bourse de la DAAD qui lui permet de passer une année à Berlin. L'année suivante, il est nommé professeur de composition au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.
Depuis 1992, Stefano Gervasoni a reçu de nombreuses commandes d'ensembles et de festivals. Son catalogue comprend une cinquantaine de pièces allant du solo à l'effectif orchestral, à l'exclusion de toute forme de théâtre musical.
Gervasoni s’est tourné vers Nono plutôt que vers Berio, Sciarrino ou Donatoni : il semble avoir cherché chez lui l’inquiétude créatrice qui interroge le sens même de la musique au-delà de langages trop systématisés ou maniérés, même si le raffinement sonore d'un Sciarrino et des œuvres comme Coro de Berio ont compté pour lui à ses débuts. En ce sens, la rencontre ultérieure avec Lachenmann fut d'une grande importance, comme si le compositeur allemand, élève de Nono, pouvait lui transmettre la pensée de ce dernier. La rencontre de Grisey a aussi compté comme celle de Holliger, avec qui il a des affinités évidentes.
D’après la base de l’Ircam

Parcours de l'œuvre par Philippe Albèra
Site du compositeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Stefano Gervasoni   Ven 17 Juil - 0:15

Antiterra, Aeon 2008

dont j’aime comme toujours l’illustration de Dolorès Marat. La musique de Gervasoni est une exploration ouverte vers l’insaisissable : les sons se transforment sans jamais se refermer sur eux-mêmes. C’est une musique claire, une approche constante qui prend prétexte d’œuvres littéraires comme celles d’Emily Dickinson (Least Bee : sur des textes de la poétesse), ou de Philip Levine (Godspell).
Je n’en ai encore rien dit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Stefano Gervasoni   Dim 13 Déc - 1:22

Je donne un passage du texte de Philippe Albèra (lien ci-dessus) qui pourrait bien expliquer l'intérêt renouvelé que je trouve dans cette musique.

Le temps musical perçu est tout à la fois dynamique et statique, linéaire et enroulé sur lui-même. On pourrait saisir un tel paradoxe en disant que la musique donne l'illusion du mouvement, d'une forme de narrativité, alors qu'en réalité elle tourne sur elle-même, immobile, ou inversement, qu'elle donne l'illusion du statisme, qu'elle est sans évolution, alors qu'elle se transforme constamment de l'intérieur. Ce mélange de mouvement et d'immobilité évoque l'image de la spirale. La forme tend aussi bien vers son propre dépassement qu'elle est prise dans le mouvement de sa propre désintégration; elle ne parvient pas à conquérir une position stable qui pourrait être perçue comme un aboutissement (...). Elle est écartelée entre une activité jubilatoire et une réduction au silence. C'est ce qui confère à la musique une profondeur que la clarté et la légèreté des sonorités semblent contredire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stefano Gervasoni   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stefano Gervasoni
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stefano Di Battista
» Festival Jazz à l’Ouest - Stefano DI BATTISTA 14.11.07
» Stefano BOLLANI
» 1605: Stefano Noferini - Duper EP [1605-131]
» Stefano Secco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique contemporaine-
Sauter vers: