Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Philippe Manoury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Philippe Manoury   Sam 24 Oct - 23:49

Philippe Manoury
(Tulle 1952)


Il se forme auprès de Gérard Condé qui lui fait découvrir les grandes partitions classiques et romantiques et l'école de Vienne puis à l'école normale de musique de Paris auprès de Max Deutsch, élève d'Arnold Schönberg. Les œuvres de Karlheinz Stockhausen, Pierre Boulez et Iannis Xenakis deviendront ses références principales. Il entre ensuite au conservatoire national supérieur de musique de Paris où le compositeur et chef d'orchestre croate Ivo Malec est professeur et où il rencontrera Michel Philippot. Il suit également la classe d’analyse de Claude Ballif. Il prend ensuite des cours de composition assistée par ordinateur avec Pierre Barbaud à partir de 1975 et en 1980 il rejoint l'IRCAM.
L'informatique musicale est un outil fondamental dans son travail de composition. Il devient professeur à l'Université de Californie à San Diego où il enseigne la composition et l'analyse musicale.
La photo ci-dessus se trouve sur la page d’accueil de son site – citation : «  Avec toute cette obscurité autour de moi, je me sens moins seul. » (Samuel Beckett)

Œuvre
1972 : Sonate pour deux pianos
1974 : Cryptophonos pour piano
1975 : Puzzle pour piano
1978 : Numéro huit
1985 : Petit Aleph
Quatuor à cordes
Trio à cordes, Gestes
Le Livre des claviers
Passacaille pour Tokyo
1987 : Jupiter pout flute et électroniques
1988 : Pluton pour piano et électroniques
1989 : La Partition du ciel et de l'enfer pour flute, deux pianos, orchestre et électronique
1989 : Solo pour vibraphone
1989 : Xanadu
1990 : Zeitlauf pour voix et bande magnétique
1991 : Neptune pour trois percussionistes et électroniques
1992 : Prélude de la nuit du sortilège
1992 : Michigan Trio, une commande de la Michigan State University
1996 : Ultima
1997 : 60ème Parallèle, un opéra avec électronique
1997 : Last
1998 : Toccata pour piano
1999 : Sound and Fury
2000-2001 K..., opéra en douze scènes, pour voix solistes, orchestre et électronique en temps réel
En écho
2007 : Abgrund pour grand orchestre
2008 : Terra ignota in memoriam Karlheinz Stockhausen pour piano et orchestre de chambre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Philippe Manoury   Sam 24 Oct - 23:53

Fragments pour un portrait, sept pièces pour ensemble de 30 musiciens - Partita I, pour alto seul et bande en temps réel
Christophe Desjardins, alto, Ensemble intercontemporain, dir. Susanna Mälkki (Kairos 2009)
Je connais Manoury depuis un certain temps. Ce disque est celui qui me convainc sans réticence et qui m’ouvre à son monde. On peut donc dire que je découvre Philippe Manoury. Prochains épisodes bientôt !

Article sur ce disque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Philippe Manoury   Mar 27 Oct - 1:39

J’aime particulièrement la Partita du disque ci-dessus.
Commentaire de la Patitia I en neuf parties par Martin Kaltenecker.
Chaque élément « apparaît dans les autres parties sous forme d’allusion, ce qui produit des perspectives sonores comme le dit le compositeur. Certains moments sont particulièrement prégnants : harmonies gauchies de l’ électronique dans la troisième partie, les agrandissements gigantesques des rebonds dans la cinquième où la machine tire aussi l'alto vers une mandoline. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Philippe Manoury   Mer 12 Mai - 0:17

La Ville (...première sonate...), Jean-François Heisser au piano (Praga 2004)
Trente-six minutes de piano aux résonances que le commentaire suivant rend fort bien. Il y a une atmosphère étrange, parfois inquiétante, parfois fort claire.

« La Ville », pour piano seul, peut se comprendre comme une sorte de postlude à « K », une ballade hors du temps, un hommage rendu aux quartiers historiques de Prague hantés par l’ombre de Kafka, labyrinthe tant psychologique que construction apparemment abstraite à l’étrange pouvoir de fascination
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Philippe Manoury   Mar 16 Nov - 1:19

Musique ce chambre : Last, Michigan Trio, Vibraphone solo, Xanadu, Ultima – Ensemble Accroche-Note la vois de Françoise Kubler toujours
Ce ne sont pas les œuvres les plus « immédiates » du compositeur – dans ce cas, on va voir le premier ci-dessus chez Kairos.
J’aime beaucoup cette maquette d’Assai, photo d’Alain Willaume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philippe Manoury   

Revenir en haut Aller en bas
 
Philippe Manoury
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Philippe Manoury
» Philippe SCHOELLER (1957-)
» Philippe Manoeuvre sans lunettes !
» Philippe Jaroussky
» Philippe Robin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique contemporaine-
Sauter vers: