Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Elias PARISH-ALVARS (1808 1849)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean
Sage du forum
Sage du forum


Nombre de messages : 12126
Age : 73
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Elias PARISH-ALVARS (1808 1849)   Ven 15 Jan - 0:46

.Eli Parish (Février 28, 1808, Teignmouth, Devonshire, Angleterre - Janvier 25, 1849, Vienne) est un Anglais harpiste et Compositeur. Il a changé son nom à Elias Parish Alvars, et parfois utilisé les pseudonyme Albert Alvars dans ses publications.



L'acte de baptême trouvée à l'église St James's, West Teignmouth, rapporte: «Eli, fils de Joseph et Mary Ann Parish». Son père, organiste, professeur de voix et libraire à Teignmouth, lui donna sa première instruction musicale.

Eli a donné son premier concert en Totnes en 1818. En 1820, il a été envoyé à Londres pour étudier avec Nicolas Bochsa. En 1822, il demanda de rentrer à la Royal Academy of Music, où Bochsa avait été nommé professeur de harpe. Toutefois, il n'a pas été accepté comme étudiant là-bas, probablement en raison de l'incapacité de sa famille de payer les frais de scolarité. (Joseph Parish a dû déclarer faillite en 1818.) En tout cas, Eli Parish a poursuivi son apprentissage avec Bochsa grace à l'aide d'un propriétaire terrien local.

Chronologie des Voyages et concerts
1828: Il a terminé ses études et part pour Florence, où il resta pendant un an, il y étudia chant avec la famille Guglielmo et la composition avec Maximilien Leidesdorf. Il a débuté sous le pseudonyme de "Albert Alvars"
fin de 1829 - mi 1830: retour en Londres,
Juin 1830: La tournée nord-Allemagne (Magdeburg, Brême, Hambourg et Brandebourg);
début de 1831: des concerts dans Copenhague et Stockholm;
Été 1831: concerts à Saint-Pétersbourg et Moscou;
Printemps 1832: des concerts dans Constantinople pour Sultan Mahmud II. Il a recueilli une série de mélodies populaires dont il a été de publier dans les "Voyage d'un harpiste dans le PO Orient. 62»). Invité par le comte Boutinoff, ambassadeur de Russie à Constantinople, il est resté dans la ville pendant environ 3 mois;
la fin de 1832: il commencer à utiliser le nom "Elias Parish Alvars" pour les programmes des concerts et des publications.
Printemps 1833: Il a rencontré dans Vienne Sigismund Thalberg et Carl Czerny: Il a composé et produit régulièrement avec celui-ci entre 1836-1842.
la fin du printemps-été 1833: des concerts dans Hongrie, Suisse et France;
fin de 1833: des concerts avec John Field dans Suisse et Amérique du Nord Italie (29 Novembre 1833: concert au Teatro alla Scala dans Milan);
1834-1835: séjour en Vienne et Munich. Dans Munich, Falter Editions publié sa première composition pour harpe en vertu de la Alvars pseudonyme de Albert (probablement composé quand il était encore en utilisant ce pseudonyme en premier);
1836-1842: séjour à Vienne, l'enseignement, nommé joueur de harpe solo à Hofopertheater. Il a étudié la composition avec Simon Sechter et Ignaz von Seyfried et exécuté plusieurs fois dans la ville avec Joseph Fahrbach et les frères de Lewy à Hofoperntheater et Kärthnerthortheater;
Mars 1842: tournée en Allemagne: concerts dans Dresde, Leipzig, Francfort sur le Main;
Avril 1842: concerts à Londres;
Juin 1842: concerts à Allemagne. Franz Liszt a écrit: «Notre barde a un aspect un peu rugueux; sa taille gigantesque, avec ses épaules carrées, se souvient le paysan de montagne. Son visage est assez mature pour son âge, et par en-dessous de son front proéminent parler ses yeux rêveurs expressive de l'ardente imagination qui vit dans sa composition ». (Neue Zeitschrift für Musik, 1842, Juin);
Août 1842: des concerts dans Milan;
Octobre 1842: Il épouse la pianiste et harpiste Melanie Lewy,
Janvier 1843: dans Prague avec les frères de Lewy, jouant dans "Plaitteirs Hall» (sur Janvier 28, il a joué "Grande Fantaisie sur Moïse de Rossini, op. 58"Et le"Grande Fantaisie sur Lucrezia Borgia de Donizetti op. 78»Et sur Janvier 30, la"Gran Duo Sur Linda di Chamounix de Donizetti pour harpe et piano op. 65», Accompagné de son épouse Mélanie);
Février 1843: des concerts dans Dresde et Leipzig.

Après le concert, Dresde, Hector Berlioz a écrit: "A Dresde, j'ai rencontré le prodige anglais harpiste Elias Parish Alvars, un nom pas encore aussi célèbre comme elle devrait l'être. Il venait de Vienne. Cet homme est le Liszt de la harpe. Vous n'imaginez pas tous les délicats et des effets puissants, les touches et les sonorités sans précédent roman, qu'il parvient à produire à partir d'un des instruments à bien des égards aussi limité. Sa fantaisie sur Moïse (imité et adapté pour le piano, avec des résultats aussi heureux par Thalberg), ses Variations pour les notes harmoniques sur le Chœur de naïades de Oberon, et un score de goûts similaires, enchanté moi plus que je peux dire ... "(Mémoires de Hector Berlioz, Paris, 1903);
Mars 1843: Berlin (11 Mars);
Avril 1843: Gotha (12 avril);
Mai - Octobre 1843: des concerts dans Francfort sur le Main, Darmstadt, Mannheim, Karlsruhe, Stuttgart. Berlioz l'ai rencontré à nouveau et a écrit: «Ici [à Francfort] J'ai de nouveau rencontré Alvars Parish. Cet homme est un magicien. Dans ses mains, la harpe est une sirène, avec une belle chevelure inclinée et sauvages qui coule sur son cou, ému par l'étreinte passionnée de prononcer la musique d'un autre monde. "(Mémoires de Hector Berlioz, Paris, 1903);
Novembre 1843: Naissance de sa fille Aloisia à Vienne;
fin 1843 - début 1844: vacances en Naples avec sa famille. Il a composé la collection de pièces de harpe "Souvenir de Naples";
Février-Juillet 1844: concerts à Londres à "Royal Philharmonic Society"Et à"Princess Concert Room»Où il a effectué les "Gran Concerto en ut majeur pour harpe et orchestre op. 60», Certains de ses Fantasias plus célèbre, le"Overture: The Legend of Teignmouth», Le "Concerto en sol mineur pour piano et orchestre op. 90»Et le "Concertino en ré mineur pour 2 harpes et orchestre, op 91.";
Août 1844: Concerts à Vienne;
Septembre 1844: concerts à Berlin;
Octobre 1844: des concerts dans Francfort sur le Main;
Novembre 1844-Mars 1845: vacances en Naples (un seul concert le Novembre 26, après son arrivée dans la ville). Il était attendu à Londres en Février, mais il tomba et se blesser lors d'une excursion sur le mont Vésuve et fut obligé de rester un délai de deux mois supplémentaires à Naples. Pendant ce temps, il a écrit la "Symphonie en mi mineur PA 1 ms»Et a terminé la "Concerto en mi bémol majeur pour harpe et orchestre op. 98";
Avril 1845: concerts à Vienne le 8 avril et 24 à Gesellschaft der Musikfreunde);
la fin du printemps-été 1845: des concerts dans Cologne, Berlin, Leipzig (il exerce ses "Sinphony en mi mineur");
Novembre-Décembre 1845: retour en Vienne il se produit sur Novembre 16 àKonzert-Salon et sur Décembre 7, à Gesellschaft der Musikfreunde;
Décembre 1845-Février 1846: vacances en Naples;
Mars 1846: des concerts dans Leipzig et Stuttgart ("Concerto en mi bémol majeur pour harpe et orchestre op. 98", Réalisé par Bernhardt Molique);
Printemps 1846: des concerts dans Londres exécutante "Concerto in G minorfor piano et orchestre op. 90 " Ouverture et un nouveau droit "Scène de Child Harold's Pilgrimage»Par Byron);
Août 1846: Naissance de son fils Arthur, à Vienne
Automne 1846: à Vienne, il a obtenu le titre de l'Impériale virtuose, et commencé à enseigner la harpe au Gesellschaft der Musikfreunde;
Novembre 1846-Février 1847: des concerts dans Berlin et Leipzig
Mars 1847: la situation politique européenne commençait à montrer des signes d'instabilité, il est retourné à Vienne, qui a été faible en raison des mesures répressives de Metternich;
9 Janvier 1848: il a donné un grand concert dans le Musikvereinsaal à Vienne.

[modifier] Mort
Le 13 Mars 1848, les premières émeutes ont éclaté à Vienne et en avril dans la confusion générale, les Gesellschaft der Musikfreunde a fermé soudainement, en arrêtant tous les paiements, et refusant même de payer les salaires dus pour les six derniers mois. Parish Alvars se trouvait dans de graves difficultés financières. Il ne pouvait Voyage vers d'autres villes ou pays, car elles éprouvaient des difficultés politiques similaires, il avait perdu la plupart de ses élèves, qui, en tant que membres de familles nobles, avait quitté la ville de peur, la vie musicale avait cessé, et les Hofoperntheater brûlés vers le bas.

Au cours de cette période troublée, qui a atteint un point culminant en Octobre, Parish Alvars et sa famille ont trouvé refuge dans Leopoldstadt, dans la banlieue de Vienne (maintenant partie de la ville). Ils ont vécu à Jägerzeile n ° 53, au premier étage. Le 21 Novembre 1848, il a emprunté une centaine de florins à son ami et éditeur Août Artaria. Son état de santé soudain aggravée, et il est décédé d'une pneumonie (les documents ne sont toutefois pas claires sur ce point) le 25 Janvier 1849. Sa femme revint avec leur fille à Londres.

Principales oeuvres
"Tema e variazioni PA 1"(Munich, 1834)
"Sehnsucht"Ou"Mélancholique Romance op. 27"(Milan, 1835)
"Tema e Variazioni op. 29»(Vienne 1836)
"Favourite Sultan's op Mars. 30(1836)
"Scènes de ma jeunesse"(Vienne, 1837, série de Romances)
"Grande Fantasia sul Moïse di Rossini op. 58»(Vienne 1837)
"Fantaisie sur Oberon par Weber op. 59»(Vienne 1837)
"Gran Concerto en ut majeur pour harpe et orchestre op. 60»(Vienne 1837, publié en 1842 par Ricordi) - (dédiée à Queen Victoria)
"Voyage d'un harpiste dans le PO Orient. 62»(1843-1846)
"Gran Duo Sur Linda di Chamounix de Donizetti pour harpe e pianoforte op. 65"
"Grande Fantaisie sur Lucrezia Borgia de Donizetti op. 78"
"Gran Concerto en Sol minore per arpa e orchestra op. 81»(1842)
"Serenata op. 83"(Naples, 1843-1844)
"Il mandolino op. 84"(Naples, 1843-1844)
"Il Pappagallo op. 85"(Naples, 1843-1844)
'"Ouverture The Legend of Teignmouth"
"Concerto en sol mineur pour piano et orchestre op. 90"- Consacré à Franz Liszt
"Concertino en ré mineur pour 2 harpes ou piano et harpe et orchestre op. 91"
"Symphonie en mi mineur PA 1 ms"(Naples, 1845, à Leipzig)
"Concerto en mi bémol majeur pour harpe et orchestre op. 98"(Naples, 1845, à Leipzig en 1846)
Ouverture, scène de «Child Harold's Pilgrimage» par Byron
"Gran Concerto en ut mineur pour harpe et orchestre PA 2 ms"
"Grande Fantasia su I Capuleti ei Montecchi di Bellini e di Semiramide Rossini PA 2 post"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum


Nombre de messages : 12126
Age : 73
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Elias PARISH-ALVARS (1808 1849)   Ven 15 Jan - 0:50

Un double cd de Marielle Nordmann dont un consacré entièrement à ce grand virtouse de la Harpe: Un concerto pour harpe; un concertino pour harpe et paino (François-René Duchable au piano) et une fantaisie pour harpe et piano

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Elias PARISH-ALVARS (1808 1849)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elias PARISH-ALVARS (1808 1849)
» Mendelssohn: Oratorios (Elias ; Paulus)
» Begotten de E. Elias Merhige
» Nouvel article sur Johnny dans Tele Star (n°1808)
» Elias Stemeseder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique romantique-
Sauter vers: