Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Emmanuel Nunes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Emmanuel Nunes   Lun 15 Fév - 0:40

Emmanuel Nunes
(Lisbonne 1941)
Il commence par étudier à Lisbonne l'harmonie et le contrepoint ainsi que la philologie germanique et grecque. De 1963 à 1965, il assiste au cours d’été de Darmstadt où enseignent Henri Pousseur et Pierre Boulez. Il s’établit à Paris en 1964 et assiste aux cours d’analyse et de composition que donne Karlheinz Stockhausen. L'analyse des Momente de Stockhausen, par le compositeur lui-même, est pour Nunes une étape fondamentale dans sa recherche musicale. Il prend alors conscience des enjeux que représentent les nouvelles technologies dans le rapport entre la connaissance du son et le discours musical. De la même façon, le rapport entre son, durée et discours est une préoccupation majeure du compositeur qui s’intéresse à la forme ouverte et à l’aspect « organique » de l’œuvre. À partir de 1989, Nunes travaille très régulièrement à l’Ircam. Les œuvres Es webt (1974-1975, révisée en 1977), Tif’ereth (1978-1985), Wandlungen (1986) puis Lichtung I (1990-1991) sont les résultats d’une recherche poussée en matière de spatialisation. Il y explore tous les moyens de dissémination du son, d’encerclement de l’auditeur, par le placement des instruments et le déplacement des interprètes dans l’espace (Quodlibet, 1990-1991), jusqu’à la diffusion assistée par ordinateur.
Outre les pièces indépendantes, Nunes regroupe ses opus en deux grands cycles. C’est l’anagramme composé de quatre notes qui fait le lien entre les éléments du premier cycle (de 1973 à 1977). L’élément persistant du deuxième cycle, La création, est ce que Nunes nomme « paire rythmique », c’est-à-dire le phrasé rythmique, la métrique, les intervalles et la spatialisation.

(D'après l'Ircam)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Emmanuel Nunes   Lun 15 Fév - 0:47

Quodlibet par l’Ensemble Modern dir. Kasper de Roo, Emilio Pomàrico (Montaigne rééd. Naïve)
Ce disque à la musique qui s’éparpille est pour moi énigmatique pour l’instant.
___
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Emmanuel Nunes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emmanuel Romont
» décès du frère jumeau d'emmanuel moire
» Tommy Emmanuel. Feeling the groove
» José Mauricio Nunes Garcia
» Tommy Emmanuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique contemporaine-
Sauter vers: