Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 José M. Sanchez-Verdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: José M. Sanchez-Verdu   Dim 28 Fév - 0:29

José M. Sanchez-Verdu
(Algésiras, 1968)
Etudes à Madrid de 1986 à 1994 (diplôme de composition, de musicologie et de direction d’orchestre ainsi que de droit). Entre 1991 et 1995, il enseigne le contrepoint au Conservatire Royal de Madrid. En 1992, il suit l’enseignement de Franco Donatoni (Sienne), celui de Hans Zender (1996-1999). En 1997, il est boursier de l’Académie espagnole de Rome et en 2007 du Experimentalstudio du SWR. En 2005, il est compositeur en résidence du festival Carinthischer Sommer (Autriche). Depuis 2001, il enseigne la composition à l’Université Robert Schumann à Düsseldorf.
Parmi les prix de composition, citons notamment le prix Cristobal Halffter (1995), ceux de la société des auteurs espagnols (SGAE) en 1996 et en 1997, le prix Ciutat d’Alcol (1997), le prix Colegio de Espana à Paris (1998), celui décerné par la Junge Deutsche Philharmonie (1999), le prix Irino (Tokyo, 1999), le prix de la fondation Ernst von Siemens (Munich, 2001), le prix de composition de la Bergische Biennale (2002) ainsi que le prix national de composition du Ministère espagnol de la culture (2003).
Il a reçu de nombreuses commandes et ses œuvres ont été jouées par de nombreux orchestres.

[url=http://www.sanchez-verdu.com/}Site[/url] du compositeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: José M. Sanchez-Verdu   Dim 28 Fév - 0:33

Né entre deux cultures en Andalousie, Sanchez-Verdu écrit une musique qui paraît souvent « faite d’un statisme raffiné : tout mouvement est retourné vers l’intérieur ». « Alqibla commence certes avec véhémence mais cette agitation est très vite aspirée vers l’intérieur de l’ œuvre ; les conflits s’y déchaînent de façon sublime et nue en communiquant avec une grande expressivité ».
Je viens de découvrir le disque suivant, je suis certain de le remettre souvent et d’y découvrir ce que je n’y ai pas encore entendu.
    Alqibla, pour orchestre (1998)
    La rosa y el ruisenor, pour soprano, baryton, 3 violes de gambe et orchestre (2005)
    Elogio del horizonte, pour clarinette et orchestre (2005-07)
    Ahmar-aswad, pour orchestre (2000-01)
    Paisages del placer y de la culpa, pour grand orchestre (2003) : Jardin de vidrio, Jardin de seda, Jardin de oro

Junge Deutsche Philharmonie, dir. Lothar Zagrosek
Orchestre de la Suisse Romande, dir. Marek Janowski, Claudia Barainsky, soprano et Gabriel Suovanen, baryton
Orquesta Nacional de Espana, dir. Miguel Harth-Bedoya, Joan-Enric Lluna, clarinette
Hessische-Rundfunk-Sinfonieorchester, dir. Pascal Rophé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum
avatar

Nombre de messages : 12126
Age : 74
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: José M. Sanchez-Verdu   Dim 28 Fév - 0:56

Encore un inconnu pour moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: José M. Sanchez-Verdu   Dim 28 Fév - 1:25

Plus tout à fait maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 59
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: José M. Sanchez-Verdu   Sam 30 Oct - 22:55

Gramma (Anemos 2009), orchestre symphonique de Lucerne, dir. Rüdiger Bohn
Voici une musique qui ouvre des horizons, je laisse la parole au livret.
    L’opéra Gramma, Jardins de l’écriture est un séjour d’une heure dans le monde de José Maria Sanche-Verdu, un endroit insolite qui ne contient pas de « choses » mais des clés de l culture, des explications de l’humanité sous forme de sons, de paroles, de gestes et de scènes. On pourrait décrira Gramme ( »lettre » en grec) comme une histoire de l’écriture ou comme une méthode de salut à travers la mémoire ou comme nu voyage mystique vers la lumière, comme un jardin d’Adonis, verger récréatif et éphémère où l’on voit fleurir et fructifier des idées vives, ou comme l’apothéose d’un livre ou du Livre, celui d’Abraham, ou comme l’évocation du scriptorium médiéval, cette salle de copie où un moine dictait et cent autres écrivaient, ou comme une invitation à être dévoré par un orchestre et habiter une heure dans ses entrailles, ou comme une glorification de l’amour transcendant ou transcendé, ou comme une biographie de l’âme ou comme tout autre forme de spasme esthétique. (Alvaro Guibert, dans le livret)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: José M. Sanchez-Verdu   

Revenir en haut Aller en bas
 
José M. Sanchez-Verdu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» José Van Dam
» José Mauricio Nunes Garcia
» José Joaquim Emerico Lobo de Mesquita
» Anniversaire José ARRIETA
» José Vianna Da Motta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique contemporaine-
Sauter vers: