Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Odilon Redon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Odilon Redon   Mer 10 Mar - 0:36

Odilon Redon
(Bordeaux 1840 – Paris 1916 )
Peintre symboliste et coloriste. Son art explore les méandres de la pensée, l'aspect sombre et ésotérique de l'âme humaine, empreint des mécanismes du rêve.
Il passe son enfance entre Bordeaux et le domaine de Peyrelade dans le Médoc ; c’est là qu’il fait l’expérience ce monde étrange et fantasmagorique, ce sentiment subjectif qui sera l'essence même de son œuvre. Il y observe les ombres, apprécie le contraste de la terre avec l'azur du ciel et de la lumière. Il décide d'être artiste, sa famille y consent. Il se lie d’amitié avec le botaniste Armand Clavaud qui l'initie aux sciences et à la littérature, se passionne pour Darwin et Lamarck et aux recherches de Pasteur, lit les Fleurs du mal de Baudelaire, se forme à la technique de l'eau-forte et à la sculpture. À Paris, il entre dans l’atelier de Jean-Léon Gérôme, mais les relations entre le maître et l'élève sont douloureuses et négatives. En 1878, il voyage pour la première fois en Belgique et en Hollande et commence l'année suivante à être reconnu pour son premier album de lithographie intitulé Dans le Rêve : un monde personnel voué à l'exploration de l’imaginaire. En 1884, Joris-Karl Huysmans publie dans À rebours un passage consacré à Odilon Redon.
Les années 1890 et le début du siècle sont une période de transformation, de mutation : il abandonne les noirs et commence à utiliser le pastel et l'huile ; la couleur dominera les œuvres du reste de sa vie. En 1899, il est présenté par Maurice Denis aux Nabis, groupe d'artistes qui compte parmi ses membres Gauguin. Une exposition Odilon Redon a lieu à la galerie Durand-Ruel en 1900. Il voyage en Italie avec Robert de Domecy pour lequel il exécute des peintures décoratives dans son château en Bourgogne. En 1908, Odilon voyage à Venise et en Italie avec sa femme, son fils et Arthur Fontaine, il réalise ses premiers cartons de tapisserie pour la manufacture des Gobelins à la demande de Gustave Geffroy.
Mellerio publie un catalogue de ses eaux-fortes et lithographiesen 1913 . La même année, l'Armory Show présente quarante de ses œuvres au continent américain à New York (International exhibition of Modern Art), Chicago et Boston, où le Nu descendant l'escalier de Marcel Duchamp fera scandale.

Citations
« L'artiste vient à la vie pour un accomplissement qui est mystérieux. Il est un accident. Rien ne l’attend dans le monde social. »
« Il faut respecter le noir. Rien ne le prostitue. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Odilon Redon   Mer 10 Mar - 0:37

Le disque Bloch présente un panneau de la décoration au château de Domecy : occasion de rappeler Odilon Redon à l’existence :

Galerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum


Nombre de messages : 12126
Age : 73
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Odilon Redon   Mer 10 Mar - 1:20

Belle galerie!...j'aime beaucoup!

Son autoportait me semble...familier (mais je ne sais plus d'où?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Odilon Redon   Lun 15 Mar - 1:47

Diable emportant une tête, 1876.
Odilon Redon dessine le côté obscur de notre réalité. Il lui donne une place : au lieu d’une négation, c’est une part qu’on lui accorde. Le dessin de Redon n’effraie pas en soi, il peut au contraire mener à l’apaisement. Je ne pense pas que Redon ait eu l’intention de choquer qui que ce soit ; il se bornait à reconnaître la réalité dans toute son étendue. Charles Baudelaire n’a d’ailleurs pas fait autrement.

Article sur les fusains de Redon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Odilon Redon   Aujourd'hui à 4:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Odilon Redon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tristan Murail (°1947)
» Crazy Cavan and the Rhythm Rockers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Le Bouillon de Culture-
Sauter vers: