Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gustav Mahler : 6ème symphonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
JMT



Nombre de messages : 24
Age : 82
Localisation : VIENNE (38)
Date d'inscription : 06/04/2008

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Dim 13 Avr - 19:33

à propos de l' andante (que je préfére dans sa position
prévue en dernier lieu par Mahler - c' est à dire la 3ème)
dans le DVD (DGG) - je crois que Bernstein a atteint le
summum de l' expressivité avec l'utilisation du rubato.

si vous possédez ce DVD écoutez bien les petits ralentis-
sement qu' il fait à certaines phrases, c' est magnifique,
et si vous n'êtes pas convaincus, écouter tout de suite
derrière la version de Geoges Szell, qui est un sommet
de valeur métronomique immuable et d'ennui (Sony
classical)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Dim 13 Avr - 23:40

Boulez dans la 6ème est merveilleux de clarté et de precision, c'est limpide et accessible à tous. C'est ca la force de Boulez dans Mahler.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
JMT



Nombre de messages : 24
Age : 82
Localisation : VIENNE (38)
Date d'inscription : 06/04/2008

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Lun 14 Avr - 9:23

Bertrand
nous sommes donc d'accord (à quelques petits détails près)

les enregistrements de Boulez sont à possèder en priorité,
avec quelques autres aussi (au choix de chacun), mais pour
l'andante je maintiens ce que j'ai dit ci-dessus, bien que ce
ne ne soit pas trés raisonnable de disséquer une œuvre, mais
immaginons une espéce de "tribune des critiques de disques"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Lun 14 Avr - 10:03

Moi je l'ai fais une fois comparer les versions entre elles. Au final j'avais retenu Bernstein/Vienne, Boulez, Chailly et Rattle/Berlin.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Lun 14 Avr - 10:03

...chacun dans leur style propre

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Mer 7 Mai - 21:54



le choc sonore c'est pour ce soir ! Alors Gergiev comme référence... mythe ou réalité ? réponse dans 1h30

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
nachtmusik



Nombre de messages : 357
Age : 39
Localisation : Budapest, Hongrie
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Mer 7 Mai - 21:55

oui, j'aimerais bien savoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Mer 7 Mai - 21:59

Voilà un disque que j'aurai du demander à Richie non pas pour l'avoir gratis mais pour en faire le commentaire, surtout pour un mahlerien fou comme moi ! Mais bon je sais que mon ami Spiritus le fera a merveille aussi. Vous aurez donc la primeur de mes impressions sur ce qui est le disque événement dans le registre Mahlerien.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Mer 7 Mai - 23:39



A l'EST RIEN DE NOUVEAU

C'est en utilisant ce titre détourné d'un ouvrage de Erich Maria Remarque que nous pourrions qualifié cette nouvelle version de la 6ème symphonie de Gustav Mahler par Valery Gergiev aux commandes du London Symphony Orchestra.
En effet, la presse spécialisée n'a depuis quelques semaines pas fais l'économie de superlatifs en tout genre pour célébrer cet opus. Allons jusqu'à parler de révolution et meme de nouvelle référence moderne. C'est dire que notre attente était grande, pour ne pas dire énorme. Avec cette question permanente en tête : allions nous oui ou non avoir affaire à un de ces disques qui bouleversent tout une discographie ?
Répondons tout de suite par un non franc et massif. Ce sacd, n'a absolument rien avec tout cela, ni de près ni de loin. C'est tout simplement une excellente version d'une oeuvre revue et encore revue par des dizaines de grands chefs de Bernstein à Chailly en passant par Rattle pour ne citer qu'eux.
Gergiev en livre donc sa vision, avec une rare force mais jamais dans l'excès. C'est important de le souligner car Gergiev souffre souvent, d'une image de chef parfois brutale dans sa direction, en faisant parfois trop comme dans certaines symphonies de guerre de Chostakovitch (Philips).
Au contraire de celà, Gergiev sait tirer le meilleur d'un orchestre de tradition dans ce repertoire. Il choisit de nous livrer un Mahler rapide, puissant, sans concessions mais jamais scalpellisé comme chez Boulez. On serait à titre de comparaison plus proche de ce que pourrait livrer un Georg Solti mais en beaucoup plus fin et travaillé. Car malgré le train qu'impose Gergiev, il n'en oublie jamais d'aller en profondeur, d'aller toujours plus au coeur de l'oeuvre. Ce qui est la bonne surprise de ce disque. Car on aurait penser que Gergiev se serait contenter de faire dans le spectaculaire et l'efficace. Bien sur il l'est mais en y ajoutant le coeur, les sentiments et une recherche permanente de la moindre nuance.

Oubliez donc tout idée de mai 68 de la discographie Mahlerienne mais pensez plutôt que vous avez là une très belle nouvelle version d'une oeuvre qui ne cessera de nous fasciner par son gigantisme.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Mer 7 Mai - 23:40

Bon j'ai fais simple hein vous avez le strict necessaire a savoir sur ce disque qui fait tant debat.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean
Sage du forum
Sage du forum


Nombre de messages : 12126
Age : 73
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Mer 7 Mai - 23:45

somme toute un très bon disque quand même!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nachtmusik



Nombre de messages : 357
Age : 39
Localisation : Budapest, Hongrie
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Mer 7 Mai - 23:50

merci Bertrand pour ta critique ! très intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Sam 24 Mai - 16:04

Je reproduis le court commentaire de Christophe Huss au lieu de me contenter d'un lien. Contrairement à beaucoup d'autres, il a moyennement apprécié Gerghiev.
Voici une belle version « flashy », intelligente et rondement menée de la Symphonie n° 6 de Mahler. Pour sacrifier à la mode actuelle, Gergiev place le mouvement lent en 2° position. Par ailleurs il s'embarque dans le premier mouvement avec la même énergie que Neeme Järvi dans son enregistrement Chandos, mais une articulation moins tranchée.
Le chef a travaillé les couleurs pour que cette Sixième ne soit pas trop « confortable ». Il y a des couleurs et timbres qui ressortent et le LSO gagne une personnalité. Le grand atout esthétique est de ne jamais céder au mielleux, à un ralentissement outrancier des thèmes dits "féminins" et des épisodes de répit.
Tout cela fait un concert certainement spectaculaire pour ceux qui y ont assisté, mais n'est guère nourrissant à long terme, comme s'il manquait à ces beaux atours des fondations (sonores et spirituelles) et un ancrage.
J'ai pris du plaisir à écouter ce disque, mais je ne sais pas si je le réécouterai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Sam 24 Mai - 16:38

ca fait quelques temps que je me mefie de Huss, son avis m'interesse mais j'ai de moins en moins confiance en ses avis souvent prévisibles

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean
Sage du forum
Sage du forum


Nombre de messages : 12126
Age : 73
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Sam 24 Mai - 16:42

On pourrait résumer son texte comme çà:
3Tout est excellent...mais finalement je n'aime pas!"Mr Green !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Sam 24 Mai - 16:43

C'est pas compliquer avec Huss si c'est Haitink il adore, si c'est Gergiev, Boulez, Zinman il va nuancer le propos

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
nachtmusik



Nombre de messages : 357
Age : 39
Localisation : Budapest, Hongrie
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Sam 24 Mai - 17:21

Haitink dans Mahler, c'est logique qu'il adore ! Mr Green !
Par contre, il y a effectivement d'autres excellentes interprétations chez Mahler. Mais Boulez, non ! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Sam 24 Mai - 17:23

Ivan Fischer, recemment ! que tu connais bien je pense.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
nachtmusik



Nombre de messages : 357
Age : 39
Localisation : Budapest, Hongrie
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Sam 24 Mai - 17:31

ouais, je connais bien, mais en fait .... bof ...

J'ai lu ta critique de la quatrième sur classique info, et je suis entièrement d'accord avec toi sur un point : Fischer détaille trop TOUT. On a besoin d'un peu de magie, par moment, et que le moindre détail soit mis en valeur de la sorte, c'est parfois un peu trop !

J'ai assité aux répétitions de la 4ème avec l'orchestre du Festival et ça correspond bien à sa manière de travailler. De plus, Fischer a un côté assez anticonformiste.
Ce n'est certes pas sans me déplaire, mais là, on dirait vraiment qu'il le cultive à l'extrême, tellement que c'est souvent au détriment des indications de l'auteur.

La quatrrième est une symphonie dont je connais très bien la partition, et ce n'est donc pas sans savoir que je dis que Fischer a fait beaucoup d'erreurs de style.

Bon, je sais, c'est pas très gentil, et même si je ne voudrais en aucun cas donner des leçons à ce grand chef (ce qu'il est ), je le trouve à côté de la plaque, en tout cas dans Mahler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Sam 24 Mai - 22:39

Tu connais sa 2ème ?


_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
nachtmusik



Nombre de messages : 357
Age : 39
Localisation : Budapest, Hongrie
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Sam 24 Mai - 23:46

oui, bien sûr ! j'ai tous les Mahler qu'il a fait avec le BFO. Il y a aussi une 6ème.
Malheureusement, ma critique serait toujours la même...

et toi, qu'en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Dim 25 Mai - 0:12

j'aime beaucoup la 2ème tres detaillée, prise de son superbe, direction fine et intelliigente. Cérébrale diront meme certains. On est pas loin de ce qu'a pu faire Abbado à Lucerne, le souffle mystique en moins. C'est disont d'une froide perfection. En fait j'ai du mal à avoir un avis precis, tellement ce disque à un coté "statue de pierre". Mais perso j'aime assez car ca change des versions plus criardes.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
nachtmusik



Nombre de messages : 357
Age : 39
Localisation : Budapest, Hongrie
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Dim 25 Mai - 0:21

Bertrand a écrit:
le souffle mystique en moins.

Mais c'est primordial chez Mahler !
Quand tu as fait la comparaison avec Abbado, j'ai eu peur que tu ne rajoute pas cette phrase ! ouf !

Pour la "froide perfection", alors là entièrement d'accord, c'est l'exacte expression ! C'est sûr c'est parfait, très clair, sans bavures. Mais justement, je n'aime pas du tout cette froide perfection.

De plus, et je vais me répéter, il y a beaucoup de fautes de style et pire encore de fautes musicales, encore une fois le côté anti-conformiste de Fisher ne se joue plus des critiques acérées, mais du compositeur !

On pourrait se demander si finalement, Fischer fait tout cela pour la gloire de Mahler, ou pour la sienne...[quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Dim 25 Mai - 0:27

Tu as l'air de ne pas du tout suivre Fischer ! Si je peux me permettre de citer une nouvelle fois Christophe Huss, il exprime un avis fort voisin de Bertrand, en distinguant des versions viscérales et des versions cérébrales :
http://classicstodayfrance.com/review.asp?ReviewNum=1827
Si le résultat est efficace, trouves-tu que le respect strict est nécessaire ? J'aime parfois citer le mot « le respect passe parfois par l’irrespect ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Dim 25 Mai - 0:29

nous sommes d'accord Nachtmusik ! Pour moi Abbado étant la référence. Celui qui semble diriger pour sa gloire... on pourrait dire ca pour beaucoup : Karajan, Bernstein, Chailly.

Je crois qu'hormis des gars comme Walter, Bohm, beaucoup de chefs semblent etre très interessés de leur image et de leur notoriété, non ?

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gustav Mahler : 6ème symphonie   Aujourd'hui à 11:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Gustav Mahler : 6ème symphonie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gustav Mahler (1860-1911) (2)
» Mahler- 6ème symphonie
» Gustav Mahler
» Mahler- 7ème symphonie
» Mahler- 8ème symphonie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: CD/DVD, discographie-
Sauter vers: