Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Traviata

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
avatar

Nombre de messages : 14526
Age : 34
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: La Traviata   Ven 2 Mar - 5:15

La Traviata est un opéra en 3 actes (Mais il peut être joué parfois en 4 actes ) de Giuseppe Verdi et dont le texte est de Francesco Maria Piave, d'après la pièce d'Alexandre Dumas fils, La Dame aux camélias.

Tout l'opéra repose sur les talents du rôle-titre (la soprano) qui demande des performances et une endurance hors du commun.

Cet opéra fait partie d'une trilogie composée en 1853 par Verdi : Rigoletto, Il trovatore (le trouvère) et la Traviata. Les ressemblances musicales de ces trois œuvres sont évidentes et très reconnaissables : Belles mélodies, airs envoûtants, suprématie des choeurs chers à Verdi.


- Les Personnages :

Violetta Valéry, soprano
Flora Bervoix, mezzo-soprano
Annina, mezzo-soprano
Alfredo Germont, ténor
Giorgio Germont, son père, baryton
Gastone, vicomte de Letorières, ténor
Baron Douphol, baryton
Marquis d'Obigny, basse
Docteur Grenvil, basse
Giuseppe, serviteur de Violetta, ténor
Un domestique de Flora, basse
Un commissionnaire, basse
Amis de Violetta et Flora, matadors, picadors, tsiganes, masques et serviteurs, choeurs


- L' Intrigue :
L'action se passe à Paris au XIXe siècle (c'est le seul opéra de Verdi dont l'action se situe à l'époque de la création).

Alfredo Germont, jeune homme de bonne famille tombe éperdument amoureux d’une courtisane Violetta lors d’un dîner chez des amis communs. Par amour, Violetta délaisse totalement ses nombreux amants pour vivre une folle passion avec Alfredo, mais c’est sans compter sur le père moralisateur d’Alfredo qui la persuade au nom de la conception bourgeoise de la moralité d'abandonner son fils. Violetta écrit alors une lettre de rupture à Alfredo sans expliquer les réelles raisons de leur séparartion,rendant Alfredo fou furieux. La maladie dont elle était atteinte réapparaît et c'est seule en compagnie de sa fidèle camériste que Violetta se meurt. Par une lettre de son père, Alfredo apprend qu’elle n’a jamais cessé de l’aimer et que le responsable de leur séparation n’est autre que son père. Furieux et repentant, il accourt auprès de Violetta, mais trop tard : rongée par la phtisie, Violetta meurt dans ses bras.

Violetta était déjà malade avant de tomber amoureuse d’Alfredo, mais ce n’est pas seulement sa maladie qui la fait souffrir. Elle est victime de la société bourgeoise et des principes qui la régissent. Elle va mourir, certes mais heureuse comme elle ne l’a jamais été avant, heureuse d’un amour retrouvé et enfin reconnue. C’est un des premiers livrets écrits jusqu’à présent où l’héroïne meurt à la fin. Par cet opéra Verdi ouvre la porte aux futurs opéras de Puccini.

Ce qui est au cœur de l'œuvre, c'est le sacrifice de Violetta, sacrifice qu'elle accomplit pour satisfaire aux règles de la société bourgeoise de l'époque.

Le thème choisi ici est totalement en dehors des conventions habituelles de l'opéra romantique dans lequel l'héroïne est conduite à la folie, au suicide ou bien encore à finir ses jours dans un couvent : ici, elle meurt de tuberculose.


Acte I

Pour oublier sa maladie, Violetta Valery, une demi-mondaine, donne une fête. Tous ses amis sont réunis autour d'elle, y compris son amant en titre, le baron Douphol. Au cours de cette fête, Gaston lui présente un de ses amis, Alfredo Germont. Celui-ci déclare sa flamme à Violetta, qui lors d'un duo entre les deux protagoniste, se laisse prendre au jeu de l'amour après y avoir renoncé...


Acte II

Tous deux vont s'installer à la campagne et partagent un bonheur parfait lorsque Alfredo apprend par Annina, la femme de chambre, que Violetta dilapide ses propres biens pour l'entretien du ménage. Il part alors à Paris honorer les dettes de Violetta.

Restée seule, Violetta reçoit la visite du père d'Alfredo, Giorgio Germont. Celui-ci lui reproche cette union qui déshonore sa famille. Il lui reproche de dilapider les biens d'Alfredo, elle lui tend une lettre lui prouvant le contraire. Il évoque alors sa fille, fiancée à un homme dont la famille refuse de consentir au mariage tant qu'Alfredo vivra avec Violetta. Il joue ainsi sur la corde sensible de Violetta, ajoutant que sa liaison avec Alfredo n'aura qu'un temps puisqu'elle ne pourra être bénie par le mariage. Il lui demande donc de renoncer à cette liaison. Cédant à ses supplications, Violetta écrit une lettre de rupture à Alfredo et part à la fête de Flora, son amie, à Paris.

Lors d'une réception donnée par Flora, Alfredo arrive seul; Violetta, quant à elle, arrive au bras du Baron Douphol. Après une partie de jeu où il gagne, Alfredo appelle les invités et déclare qu'il veut, devant témoin, rembourser à Violetta l'argent qu'elle a dépensé pour lui. Il jette ses gains de jeu aux pieds de Violetta; les invités sont scandalisés par son attitude, tout comme son père qui vient d'arriver et le lui fait savoir devant toute l'assistance.


Acte III

Violetta est gravement malade, et ses jours sont comptés...Elle est dans son appartement parisien, soignée par Aninna. elle lit et relit la Lettre de Giorgio Germont, espoir de l'amour retrouvé. Germont avoue dans cette lettre qu'il a raconté toute la vérité à Alfredo et que ce dernier va venir la voir. Sept scènes où l'on assite à l'agonie de Violetta. Visite du docteur Granville(scène II), la fête dans les rues de Paris (scène III), la lettre de Giorgio et d'Alfredo, seule lueur d'espoir (scène IV), l'annonce de la venue d'Alfredo (scène V), l'amour retrouvé ( scène VI), puis Violetta annonce elle même la fin à Alfredo : " Si tu ne m'as pas sauvée par ton retour, nul au monde n'en aura le pouvoir".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
calbo
membre fondateur
membre fondateur
avatar

Nombre de messages : 3542
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: La Traviata   Ven 9 Mar - 21:40

Quelques versions de l'oeuvre :

les CDs









Dernière édition par calbo le Ven 21 Mar - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.artistes-classiques.forumculture.net
calbo
membre fondateur
membre fondateur
avatar

Nombre de messages : 3542
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: La Traviata   Ven 21 Mar - 17:47

les DVDs







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.artistes-classiques.forumculture.net
calbo
membre fondateur
membre fondateur
avatar

Nombre de messages : 3542
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: La Traviata   Sam 22 Mar - 22:25

J'avais aussi regardé La Traviata qui 8 ans après Tosca 2tait diffusé in situ. Le problème c'est que les horaires étaient très loin d'être respectés. Ainsi les deux fêtes censées se dérouler à l'aube se sont trouvées décalées à 5H de l'après midi et Violetta qui est censée mourir en début de matinée (vers 8H du matin)meurt à 11H du soir. Pas très logique tout ca et c'est dommage car ca gâchait le reste. Et pour autant que je m'en souvienne le cast était tout à fait correct.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.artistes-classiques.forumculture.net
Guillaume



Nombre de messages : 1188
Age : 23
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: La Traviata   Lun 3 Nov - 0:14

Personne n'a encore parlé du film de Zeffirelli qui en plus de Levine/Domingo/Stratas a une mise en scène trés réussie et des décors sublimes. Stratas chante bien et réussit bien sa prestation. Domingo aussi. Seul regret : une dizaine de minutes de coupures, mais la cohérence est respectée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum
avatar

Nombre de messages : 12126
Age : 74
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: La Traviata   Lun 3 Nov - 0:17

j'ai vu çà il y a fort longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
membre fondateur
membre fondateur
avatar

Nombre de messages : 3542
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: La Traviata   Lun 3 Nov - 0:19

10mn Shocked ? Tu es sympa lapin je dirai au moins 15 ou 20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.artistes-classiques.forumculture.net
Guillaume



Nombre de messages : 1188
Age : 23
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: La Traviata   Lun 3 Nov - 0:25

Oui mais l'essentiel de l'oeuvre est preservé, et cela se tient et reste un beau film, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
membre fondateur
membre fondateur
avatar

Nombre de messages : 3542
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: La Traviata   Lun 3 Nov - 0:28

Sans doute mais comme pour Don Giovanni ce film a fini par me lasser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.artistes-classiques.forumculture.net
Guillaume



Nombre de messages : 1188
Age : 23
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: La Traviata   Lun 3 Nov - 0:29

Aprés on est tenté d'aller voir d'autres versions c'est vrai. Ici c'est Callas la référence en Violetta : Giulini 1955 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
membre fondateur
membre fondateur
avatar

Nombre de messages : 3542
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: La Traviata   Lun 3 Nov - 0:33

Callas est une excellente Violetta mais comme dans le film les productions de Traviata auxquelles elle a participé étaient affligées de coupures
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.artistes-classiques.forumculture.net
Jean
Sage du forum
Sage du forum
avatar

Nombre de messages : 12126
Age : 74
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: La Traviata   Lun 3 Nov - 0:35

j'aime pas trop Callas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
membre fondateur
membre fondateur
avatar

Nombre de messages : 3542
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: La Traviata   Lun 3 Nov - 0:37

Callas est un cas à part dans l'histoire de l'opéra; on aime ou on déteste, en tout cas elle ne laisse personne indifférent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.artistes-classiques.forumculture.net
Jean
Sage du forum
Sage du forum
avatar

Nombre de messages : 12126
Age : 74
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: La Traviata   Lun 3 Nov - 0:40

oh je ne déteste pas!!...son timbre de voix ne me séduit pas complètement c'est tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume



Nombre de messages : 1188
Age : 23
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: La Traviata   Lun 3 Nov - 0:40

Moi j'adore la Callas, d'ailleurs je vais m'acheter l'intégrale en 70 CD avec 26 intégrales d'opéras (!) et des récitals.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
membre fondateur
membre fondateur
avatar

Nombre de messages : 3542
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: La Traviata   Lun 3 Nov - 0:43

Tu n'es pas le seul, mais n'empêche qu'elle avait un don inné de la comédie et que grâce à elle l'opéra a fait un sacré bond en avant et que des oeuvres oubliées, comme la médée de Chérubini par exemple, sont sorties de l'ombre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.artistes-classiques.forumculture.net
calbo
membre fondateur
membre fondateur
avatar

Nombre de messages : 3542
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: La Traviata   Lun 3 Nov - 0:43

Guillaume a écrit:
Moi j'adore la Callas, d'ailleurs je vais m'acheter l'intégrale en 70 CD avec 26 intégrales d'opéras (!) et des récitals.

Je croyais que c'était un genre que tu n'aimais pas Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.artistes-classiques.forumculture.net
Guillaume



Nombre de messages : 1188
Age : 23
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: La Traviata   Lun 3 Nov - 0:48

C'est surtout pour les intégrales d'opéras que j'achète ce coffret. Mr Green !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum
avatar

Nombre de messages : 12126
Age : 74
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: La Traviata   Lun 3 Nov - 0:49

calbo a écrit:
Tu n'es pas le seul, mais n'empêche qu'elle avait un don inné de la comédie et que grâce à elle l'opéra a fait un sacré bond en avant et que des oeuvres oubliées, comme la médée de Chérubini par exemple, sont sorties de l'ombre

oh mais je suis tout à fait d'accord et ne prétends pas lui contester ses imenses qualités...le timbre de voix on y peut pas grand chose;
et encore une fois je ne la déteste pas...comme un bon nombre de soprano que j'ai dans des oratorios ou opéras et qui ne sont pas systhématiquement mes préférées...et pui, je l'ai deja dit je crois, son répertoire n'est pas celui que je préfère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Traviata   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Traviata
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Traviata en plein air
» La Traviata au théâtre de Saint Maur
» La Traviata
» Verdi - La Traviata
» ONP - La Traviata (Ettinger-Jacquot, 09-10/14)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Opéra-
Sauter vers: