Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Madame Butterfly

Aller en bas 
AuteurMessage
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand

Nombre de messages : 14522
Age : 36
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeVen 2 Mar - 5:18

Madame Butterfly (Madama Butterfly) est un opéra en trois actes, représenté pour la première fois à La Scala de Milan le 17 février 1904.

La partition musicale est signée Giacomo Puccini, et le livret est l'œuvre de Giuseppe Giacosa et Luigi Illica.

- La Genèse :

En 1900, Puccini est à Londres pour diriger les répétitions de Tosca au Royal Opera House. Un peu par hasard, il assiste à une pièce de théâtre de David Belasco, Madame Butterfly, tirée d’une nouvelle de l’Américain John Luther Long (1861-1927). Il est immédiatement enthousiasmé par la pièce et veut acheter les droits sur-le-champ. Après d’âpres négociations, le contrat sera finalement signé en septembre 1901 et les librettistes Giuseppe Giacosa et Luigi Illica se mettent au travail.

Après les succès de La Bohême (1896) et de Tosca (1900), Puccini s’attendait à un accueil favorable. Mais, la première représentation le 17 février 1904 est un échec monumental. L’opéra est trop long et le découpage en deux actes rompt avec les habitudes de l’art lyrique italien. Puccini en tire les leçons, il remanie l’opéra et le réorganise en trois actes mieux équilibrés. La nouvelle version présentée à Brescia le 28 mai 1904 sera un triomphe, prélude à une formidable carrière internationale : Buenos Aires, Londres, New York, Paris… La version française présentée à l’Opéra-Comique le 28 décembre 1906 est de Paul Ferrier (1843-1920).

Le thème de la geisha épousant un Américain de passage rappelle bien sûr Madame Chrysanthème de Pierre Loti, qui a d’ailleurs été adaptée à l’opéra par André Messager en 1893. Mais la ressemblance est très lointaine. Alors que Madame Chrysanthème est une Japonaise cynique, et vénale, qui compte son argent au départ du marin, Butterfly tombe passionnément amoureuse de Pinkerton, au point de sacrifier les conventions sociales et de renier sa famille. Et Pinkerton éprouvera des remords à la mort de Butterfly, ce qui n’est pas commun pour les marins de passage.


- Les Personnages :

Madame Butterfly, Cio-Cio-San, soprano
Suzuki, sa servante, mezzosoprano
Benjamin Franklin Pinkerton, ténor
Kate Pinkerton, soprano
Sharpless, le consul, bariton
Goro, l’entremetteur, ténor
Yamadori, le prétendant, ténor
Bonzo, l’oncle bonze, basse
Commissario, l’officier d’état civil, basse

- Le Synopsis :

Nagasaki, 1904. Un jeune officier Américain de passage, B.F. Pinkerton épouse une geisha, Madama Butterfly (en japonais italianisé Ciocio-san, soit Madame Papillon). Simple divertissement exotique pour lui, le mariage est pris très au sérieux par la jeune Japonaise. Après la cérémonie et après lui avoir fait un enfant, Pinkerton repart. Espérant son retour, elle lui reste fidèle et refuse de nombreuses propositions de mariage. Trois ans plus tard, Pinkerton revient au Japon avec sa nouvelle épouse américaine. Quand Butterfly comprend la situation, elle leur abandonne son enfant et se donne la mort par seppuku (hara-kiri).


-L'Argument

Acte I

À Nagasaki, en 1904, Goro, entremetteur, fait visiter à B.F.Pinkerton, officier américain de passage, la maison que ce dernier vient d’acheter. Il lui présente ses serviteurs dont Suzuki, la servante de sa fiancée Madame Butterfly.
Puis le consul américain Sharpless arrive. Pinkerton lui explique que les contrats de location, ici, sont très précaires. On signe pour 999 ans mais on peut se dédire chaque mois ! C’est pareil pour les contrats de mariage (Air : « Dovunque al mundo, lo yankee vagabondo ». « Partout dans le monde, le Yankee vagabonde ».)
Sharpless le met en garde et l’avertit de la candeur et de la sincérité de Butterfly. Pinkerton prend ce mariage comme un passe-temps et lui explique qu’il se mariera plus tard avec une vraie épouse Américaine « una vera spoza americana »
Arrivée de Butterfly en tête d’un magnifique cortège avec ses amies et ses parents (Air : « Ecco ! Son giunte ».) Elle chante son bonheur. Pinkerton est sous le charme.
Les critiques fusent dans la foule, humiliant Butterfly, qui se déshonore en épousant un étranger. Pinkerton prend le mariage au second degré (« che burletta » quelle farce) malgré les avertissements répétés de Sharpless.
Ils entrent dans la maison. Elle lui montre quelques petits objets qu’elle a emportés, le poignard avec lequel son père s’est suicidé et les Ottokés, statuettes symbolisant les âmes de ses ancêtres. Elle lui avoue s’être convertie au « Dieu des Américains » par amour pour lui.
Le commissaire impérial célèbre la cérémonie de mariage. Tout le monde trinque et se réjouit quand soudain, apparition quasi-surnaturelle, l’oncle bonze surgit ! Il maudit Butterfly (Cio-Cio-San) qui a renié sa famille et ses ancêtres. Moment d’une grande intensité dramatique, Pinkerton défend Butterfly et chasse le bonze.
Restés seuls, il la réconforte. Le premier acte s’achève sur un très beau duo d’amour (« Viene la sera » « la nuit approche »). Elle se sent « seule … et reniée, reniée… et heureuse » « Sola e rinnegata ! rinnegata e felice ! » Comme le papillon (« farfalle »), elle est épinglée pour la vie !

Acte II

Trois ans se sont écoulés depuis le départ de Pinkerton et Butterfly l’attend toujours. Entre temps, la situation financière de Butterfly s’est dégradée. Suzuki prie Bouddha pour que Butterfly cesse de pleurer, mais sans grand espoir : « on n’a jamais vu un mari étranger revenir au nid », tandis que Butterfly prie le Dieu américain.
Elle espère le retour de Pinkerton à la « saison où les rouge-gorges font leur nid » comme il lui avait promis. Très bel et touchant aria de Butterfly: « Un bel dì vedremo…» « un beau jour…»
Goro et Sharpless rendent visite à Butterfly. Goro lui présente des riches prétendants, dont le prince Yamadori. Mais elle les éconduit tous car elle se considère encore comme mariée.
Sharpless commence à lui lire une lettre où Pinkerton lui annonce que c’est fini, mais il n’ose terminer. Bouleversée, elle promet qu’elle se tuera s’il ne revient pas. Puis, elle lui présente son enfant, dont Pinkerton ignore l’existence (Aria triste : « Che tua madre dovrà ».)
Elle préfère mourir plutôt que redevenir geisha. Sharpless se retire, promettant de prévenir Pinkerton. Pendant ce temps, Goro rôde autour de la maison, répandant le bruit que l’enfant n’a pas de père.


Acte III

Coup de canon ! Le bateau « Abraham Lincoln » de Pinkerton entre au port et Butterfly l’aperçoit avec sa longue-vue. Quel bonheur ! Butterfly et Suzuki décorent la maison avec toutes les fleurs du jardin. Butterfly s’habille comme au premier jour pour accueillir Pinkerton.
Butterfly veille toute la nuit avec son enfant et au petit matin elle s’endort épuisée.
Pinkerton et Sharpless arrivent alors à la maison avec Kate, la nouvelle épouse américaine de Pinkerton. Il demande à Suzuki de lui confier l’enfant pour assurer son avenir.
Sharpless lui répète ses reproches : « Ve dissi » « je vous l’avais bien dit ». Tragique trio entre Pinkerton, Suzuki et Sharpless. Pinkerton éprouve un grand remords sincère (Air : « addio, fiorito asil » « Adieu asile fleuri ».) Puis il s’enfuit lâchement.
Kate demande l’enfant à Suzuki et promet d’en prendre soin. Butterfly se réveille, aperçoit Kate et comprend la vérité. Désespérée, elle consent à donner son fils à Pinkerton à condition qu’il vienne le chercher lui-même.
Butterfly se tue avec un poignard sur lequel sont gravés ces mots : « celui qui ne peut vivre dans l’honneur meurt avec honneur ».
Dehors, on entend les appels émus de Pinkerton, saisi par le remords : « Butterfly, Butterfly, Butterfly... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
calbo
membre fondateur
membre fondateur
calbo

Nombre de messages : 3538
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 01/03/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeVen 9 Mar - 22:01

Quelques DVDs

Madame Butterfly B00005OC06.01._SS500_SCLZZZZZZZ_

Madame Butterfly B00005JI14.08._SS500_SCLZZZZZZZ_

Madame Butterfly B000EBEH36.01._SS500_SCLZZZZZZZ_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.artistes-classiques.forumculture.net
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean

Nombre de messages : 12123
Age : 76
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeMer 16 Jan - 23:53

je viens de m'acheter la version edité par Télerama:
MMe Butterfly: Cheryl Barker
Pinkerton: Martin Thompson
Suzuki: Catherine Keen
Sharpless : Richard Stilvell
K Pinkerton / Anneleen Bijnen
Goro Peter Blanchet
Netherlandse Phil orch. et Chorus opera
Direction Edo de Waart

Tu connais ces chanteurs Calbo?,(je ne connais que Stilvell!) éventuellement cette version
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
membre fondateur
membre fondateur
calbo

Nombre de messages : 3538
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 01/03/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeMer 16 Jan - 23:57

Je ne connais aucun d'entre eux. Je te fais confiance pour nous faire un compte rendu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.artistes-classiques.forumculture.net
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand

Nombre de messages : 14522
Age : 36
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeJeu 17 Jan - 0:30

Les versions Karajan sont excellentes ! en cd et en dvd !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean

Nombre de messages : 12123
Age : 76
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeJeu 17 Jan - 0:39

auriez vous vu le film de Fredéric Mitterand?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand

Nombre de messages : 14522
Age : 36
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeJeu 17 Jan - 0:41

non mais il parait que c'est pas trop mal, c'est Conlon à la baguette.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean

Nombre de messages : 12123
Age : 76
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeJeu 17 Jan - 0:53

j'en avais vu une partie..oui c'etait bien je trouvais!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand

Nombre de messages : 14522
Age : 36
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeJeu 17 Jan - 0:54

oui oui c'set plus qu'honorable, F.Mitterrand est un homme de gout.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean

Nombre de messages : 12123
Age : 76
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeJeu 17 Jan - 1:01

tu te souviens de la distribution?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand

Nombre de messages : 14522
Age : 36
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeJeu 17 Jan - 1:02

Ying Huang en miss Buttefly, Richard Troxel en Pinkerton, and Richard Cowan pour le consul.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean

Nombre de messages : 12123
Age : 76
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeJeu 17 Jan - 1:06

Crying or Very sad je ne les connais pas du tout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand

Nombre de messages : 14522
Age : 36
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeJeu 17 Jan - 1:08

euh bah moi aussi pour etre franc...

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
kfigaro



Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 31/03/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeJeu 17 Jan - 11:20

Pour ma part, j'ai découvert cet opéra grâce au film de Mitterrand et j'ai été sous le charme ! la réalisation est somptueuse, soignée (entre mélodrame américain et sobriété nippone), à l'image finalement de son 1er long métrage : le magnifique "Lettres d'amour en Somalie" - qui avait déjà une BO très belle de Jean Wiener. Un film à voir et à revoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean

Nombre de messages : 12123
Age : 76
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeJeu 17 Jan - 11:26

Merci pour ce rappel...d'autant que je n'ai pas vu "Lettre d'amour en Somalie"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 31/03/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeJeu 17 Jan - 13:57

Entre Marguerite Duras et le style documentaire sur la civilisation africaine, c'est un film à la fois envoûtant et littéraire en forme de confession... Je ne sais pas si ça existe en DVD ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
membre fondateur
membre fondateur
calbo

Nombre de messages : 3538
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 01/03/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeJeu 17 Jan - 14:03

J'ai rein trouvé. Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.artistes-classiques.forumculture.net
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand

Nombre de messages : 14522
Age : 36
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeDim 20 Jan - 15:33

Madame Butterfly Butterfly_bbc

Cet aprem je vais tester avec plaisir cette version au dvd par De Waart, mise en scene de Robert Wilson, je m'en regale d'avance.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand

Nombre de messages : 14522
Age : 36
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeDim 20 Jan - 18:20

C'est absolument superbe ! Le premier m'a semblait bien trop court. La mise en scène de Robert Wilson est vraiment magnifique, dépouillée a souhait mais collant parfaitement à ce Japon si simple dans sa culture ancestrale. C'est presque un décor qui épouserait la nature en y mêlant un peu le mobilier nippons. Les costumes sont au diapason, le contraste avec le décor fait merveille, a noter un très bel effort sur les jeux de lumières.
Pour le cast j'avais un peu peur, ne connaissant aucuns chanteurs de celui-ci. Doutes vite dissiper car c'est sans vraies failles. La direction de de Waart est pleine de finesse, parfois même de tendresse. Cette production semble ne faire qu'un, unie, un seul corps. D'ailleurs sans plus attendre je me repasse l'acte 1 !

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
calbo
membre fondateur
membre fondateur
calbo

Nombre de messages : 3538
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 01/03/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeMar 1 Avr - 16:24

Jean a écrit:
auriez vous vu le film de Fredéric Mitterand?

J'ai vu ce film moi aussi. Bien tourné et bien chanté encore que la partie "docu" qui passe pendant l'attente de Butterfly soit peut-être un peu longuette, mais c'est un détail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.artistes-classiques.forumculture.net
Guillaume



Nombre de messages : 1188
Age : 25
Date d'inscription : 23/03/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeMer 8 Oct - 23:43

Pour ma part je préfére celui de Ponnelle avec Miiiiiiirella ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand

Nombre de messages : 14522
Age : 36
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeMer 8 Oct - 23:46

Et surtout Domingo !!!

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Guillaume



Nombre de messages : 1188
Age : 25
Date d'inscription : 23/03/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeMer 8 Oct - 23:55

Et surtout Mirella ! Une IMMMENSE chanteuse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand

Nombre de messages : 14522
Age : 36
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeJeu 9 Oct - 0:03

heureusement que le ridicule ne tue pas...

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Guillaume



Nombre de messages : 1188
Age : 25
Date d'inscription : 23/03/2007

Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitimeJeu 9 Oct - 0:04

pourquoi ? Tu n'aimes pas Mirella ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Madame Butterfly Empty
MessageSujet: Re: Madame Butterfly   Madame Butterfly Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Madame Butterfly
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Video humour]Les robins des bois madame Marcadet cuisine
» Iron Butterfly
» NIGHTMARE - MAGICA - MADAME GUILLOTINE - Argentan 06/05/2006
» Madame Sardine
» Opérettes - Opéra-comiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Opéra-
Sauter vers: