Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jean-François Millet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Jean-François Millet   Mar 28 Aoû - 14:18

Jean-François Millet débute sa carrière en Normandie comme portraitiste et peintre de légères scènes bucoliques. Son style et les sujets qu’il aborde changent à son arrivée à Paris en 1845 : il se découvre pour Poussin, Michel-Ange et Delacroix une admiration nouvelle, qui se manifeste par des formes plus sculpturales et héroïques.

Il peint en 1848, année de la révolution qui donne naissance à la Seconde République, une figure monumentale de paysan, Le Vanneur. De 1849 à 1860, son œuvre se concentre sur des thèmes rustiques, portées par un idéal social. Il s’installe alors définitivement à Barbizon, parmi une communauté de peintres.

Ses toiles comme Le Semeur (1850), Le Repos des moissonneurs (1853), Les Glaneuses (1857) ou L’Angélus (1859), lui valent la notoriété. Selon la critique, son rôle est décisif : le paysan serait le symbole de 1848 et de la misère des campagnes désertées. Millet est associé à Gustave Courbetdans l’élaboration d’un nouveau naturalisme, mais sa démarche n’est pas réellement politique : il souhaite montrer le caractère éternel de la lutte de l’homme pour son existence, dans le bouleversement social de l’exode rural.

A partir de 1865, ces thèmes nostalgiques, adoucis par un style naturaliste classique inspiré de Poussin, rencontrent un grand succès. Les silhouettes se détachant sur les plaines de la Brie acquièrent leur monumentalité par la noble simplicité d’un archétype sculptural. Millet se tourne également vers le paysage, de plus en plus lyrique, où l’homme est en étroite communion avec la nature. Ses grands pastels aux formes synthétiques annoncent Van Gogh, et une partie des impressionnistes se réclameront par la suite de son héritage.

Citation: "Ce n'est pas tant les choses représentées qui font le beau que le besoin qu'on a eu de les représenter, et ce besoin lui-même a créé le degré de puissance avec lequel on s'en est acquitté. "

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Jean-François Millet   Mar 28 Aoû - 14:21


_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane


Nombre de messages : 1195
Age : 70
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Jean-François Millet   Mer 29 Aoû - 20:56

Je ne suis pas un fan de peinture (en fait je n'y connais pas grand chose), mais pour certaines peintures, c'est comme certaines musiques : les unes parlent au coeur, les autres non.

Millet fait partie de mes préférées ; la dernière, c'est son auto-portrait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Jean-François Millet   Mer 29 Aoû - 21:59

Oui c'est son portrait. Je suis très fan de Millet c'est un de mes peintres favoris avec les préraphaelites et Gainsborough.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean-François Millet   Aujourd'hui à 7:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-François Millet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paul et Virginie de Jean-François Lesueur
» Jean-françois Zygel
» Jean-François Zygel
» Jean-François Chabas
» Jean-François Tapray

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Le Bouillon de Culture-
Sauter vers: