Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Armand de Sillègue d'Athos d'Autevielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Armand de Sillègue d'Athos d'Autevielle   Mar 11 Sep - 21:58

Athos, de son vrai nom Armand de Sillègue d'Athos d'Autevielle, est né en 1615 en Béarn et mort le 21 décembre 1643. Il a inspiré à Alexandre Dumas le personnage fictif d'Athos, dans le roman les Trois Mousquetaires.

Athos tient son nom du petit bourg d'Athos-Aspis sur le Gave d'Oloron, près de Sauveterre-de-Béarn et près d’Autevielle. Cadet de famille, que pouvait-il faire, puisqu'à son aîné reviendraient les seigneuries d’Athos et d’Autevielle, sinon entrer dans l’armée ou dans les ordres ? Il était cousin à la mode de Bretagne de Monsieur de Tréville, dont la protection lui permit d’entrer dans le régiment des Mousquetaires en 1640, à la même époque que Porthos. On sait seulement de lui qu’il était béarnais, lié à M. de Tréville par la famille de sa mère et qu’il disparut jeune, sans doute tué au cours d'un duel. Mais dans le roman d'Alexandre Dumas Le Vicomte de Bragelonne, qui se passe en 1661, on parle d'Athos, ainsi que de Porthos et d'Aramis. Dumas aurait-il commis un anachronisme, ou Athos est-il effectivement mort après 1661 ?


Personnage de Roman

De même que d'Artagnan, il n'existe pas un mais trois Athos : le personnage historique, le personnage de Courtilz, et celui de Dumas.

Athos n’était pas frère de Porthos et d’Aramis comme l’affirme Courtilz mais seulement leur très lointain cousin.

De ce personnage sans épaisseur, Dumas a fait un homme d’une illustre naissance (le comte de la Fère) : il lui donne des aïeux glorieux, des terres dans le Berry, un château, un passé plein de secrets. Dumas en fait l'aîné des Mousquetaires ; il a ainsi trente ans en début de roman, d'Artagnan tout juste dix-huit et Aramis entre vingt-deux et vingt-trois. Il le fait mourir en 1673, soit une trentaine d’années après la date réelle de sa disparition.

Alexandre Dumas donne à Athos un fils, Raoul, Vicomte de Bragelonne.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum


Nombre de messages : 14526
Age : 33
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Armand de Sillègue d'Athos d'Autevielle   Mar 11 Sep - 22:01


_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
 
Armand de Sillègue d'Athos d'Autevielle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Armand-Louis Couperin
» [Tekhouse]Armand Van Helden Feat. Fat Joe "Touch Your T
» Armand Mestral
» Gabriel Fauré - Mélodies
» Mental Jail cherche un batteur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Les Archives de l'Histoire-
Sauter vers: