Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Joseph Guy Marie Ropartz

Aller en bas 
AuteurMessage
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
avatar

Nombre de messages : 14526
Age : 35
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Joseph Guy Marie Ropartz   Mer 13 Fév - 22:56

Naissance, le 15 juin 1864 à Guingamp (Côtes d'Armor) de Joseph Guy Marie Ropartz, fils d’un grand avocat. Il obtient sa licence de droit en 1885, et entre la même année au Conservatoire de Paris dans les classes de Jules Massenet et Théodore Dubois. Il y rencontre Albéric Magnard dont il sera, sa vie durant, le plus ardent défenseur. Bouleversé l’année suivante par l’audition du Chant de la Cloche de Vincent d’Indy, il veut connaître le nom du maître de ce jeune compositeur. Et comme on lui répond : "César Franck", Ropartz conclue aussitôt : "je travaillerai donc avec César Franck". C'est ainsi que le musicien prenait contact avec les trois grandes figures de sa vie : Franck, le maître vénéré, d’Indy, qu’il considérait comme le chef de file de l’école française, enfin Magnard, un des artistes les plus doués de sa génération.

Parallèlement, Guy Ropartz compose des vers et mène des activités de critique musical. Il publie les Adagiettos en 1888, les Modes mineurs - second recueil de poèmes - en 1890, enfin Les Muances en 1892. Sa poésie, pénétrée de l’âme bretonne, se rattache à l’école parnassienne comme au symbolisme naissant. En voici quelques exemples :
"Tu dois, seul,
Parcourir les sentiers où ton rêve te mène,
Enveloppé dans l'art comme dans un linceul"
Adagiettos
"Et je goûtais, dans la solitude des grèves,
L'ineffable tourment de songer au passé"
Modes mineurs
Mais la musique l’absorbe bientôt de manière exclusive, d’autant qu’il est nommé, à l’âge de 30 ans, directeur du Conservatoire de Nancy.

Directeur, professeur et chef d’orchestre, Ropartz fait de Nancy, en quelques années, un haut lieu de l’art musical français. Outre les pièces symphoniques d’Albéric Magnard, il dirige en première audition de nombreux chefs-d’oeuvres, comme le Poème pour violon et orchestre d'Ernest Chausson. En 1919, il est nommé à la tête du conservatoire de Strasbourg. Avec persévérance, il défendra la musique et les méthodes françaises dans une ville encore sous le joug culturel allemand. Il donne son concert d’adieu en 1929 avec Les Béatitudes de Franck, et se retire dans son manoir de Lanloup. C’est là qu’il mourra le 22 novembre 1955.

Serviteur inlassable des plus grands musiciens français, Guy Ropartz n’est pas un créateur de moindre envergure. Paul le Flem, lui aussi compositeur breton, à tenté de définir son style : "Deux sentiments semblent avoir particulièrement guidé Guy Ropartz et inspiré sa musique : la foi religieuse et l'amour du terroir [...] Cette foi, on la devine chez lui à la gravité du ton, à la sérénité des phrases qui se dégagent de l'emprise des passions et laissent après elles une impression d'infini." L'œuvre de Ropartz, extrêmement riche et variée, comprend notamment six quatuors à cordes, un puissant trio, l'adorable Prélude, Marine et Chanson, cinq grandes symphonies, un opéra (Le Pays), un grand Psaume 136, le délicieux Miracle de Saint-Nicolas, de très belles mélodies, une œuvre d’orgue conséquente. Il est également l’auteur d’un Requiem (1938), qui est peut-être son chef d’œuvre, et qui figure indéniablement parmi les pages les plus inspirées de la musique religieuse. Fidèle jusqu’à sa mort aux principes esthétiques de son maître, il croyait à la toute puissance de l’inspiration : "ce n’est cependant pas que ce que j’écris soit bien compliqué, - disait-il - mais je pense que sous sa simplicité il y a une vie intérieure que sentent ceux qui ont vécu près de moi."

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean
Sage du forum
Sage du forum
avatar

Nombre de messages : 12126
Age : 75
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Joseph Guy Marie Ropartz   Mer 13 Fév - 22:58

bonne idée j'ai plusieurs cd de lui très interressants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
avatar

Nombre de messages : 14526
Age : 35
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Joseph Guy Marie Ropartz   Mer 13 Fév - 22:59


_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
avatar

Nombre de messages : 14526
Age : 35
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Joseph Guy Marie Ropartz   Mer 13 Fév - 23:10

Musique symphonique

On lui doit cinq symphonies composées entre 1894 et 1945, dont la troisième avec chœur.


Autres pièces orchestrales

La Cloche des morts (initialement Le Convoi du Fermier) (1887)
Lamento pour hautbois et orchestre (1887)
Les Landes (1888)
Marche de fête (1888)
Cinq pièces brèves (1889)
Carnaval (1889)
Dimanche breton, suite en 4 parties (1893)
Fantaisie en ré majeur (1897)
A Marie endormie (1911-12)
La Chasse du prince Arthur (1911-12)
Sons de cloches (1913)
Soir sur les chaumes (1913)
Rhapsodie pour violoncelle et orchestre (1928)
Sérénade champêtre (1932)
Bourrées bourbonnaises (1939)
Petite symphonie en mi bémol majeur (1943)
Pastorales (1950)


Opéra

Le Pays (1912)


Musique de chambre

Six quatuors à cordes (1893 à 1949)
Deux sonates pour violoncelle et piano (1904/1918-19)
Trois sonates pour violon et piano (1907/1917/1927)
Fantaisie brève sur le nom de Magnard pour quatuor à cordes
Un trio en la mineur pour violon, violoncelle et piano (1918)
Deux pièces pour quintette à vents (1924)
Un trio en la mineur pour violon, alto et violoncelle (1934-35)
Prélude, Marine et Chanson pour flûte, violon, alto, violoncelle et harpe (1928)

Musique religieuse

Kyrie solennel, pour 4 voix soli, chœur et orgue (1886)
Offertoire pascal, pour orgue seul (1889)
Psaume 136 "Super flumina Babylonis", pour chœur et orchestre (1897)
Cinq motets pour 4 voix mixtes a cappella (1900)
Messe brève en l'honneur de Sainte Anne, pour trois voix égales et orgue (1921)
Messe en l'honneur de Sainte Odile, pour chœur mixte et orgue (1923)
Messe "Te Deum Laudamus", pour 3 voix mixtes et orgue (1925-26)
Requiem, pour soli, chœur et orchestre (1937-38)
Salve Regina pour chœur mixte et orgue (1941)
Psaume 129 "De profondis", pour solo, chœur et orchestre (1942)


Musique vocale

Pour orchestre et chant
Prière
La Fleur d'Or
Sous Bois
Pour chant et piano
Amour d'Hiver
Lied
Le Petit Enfant
Sous Bois
Rondel pour Jeanne
Rondel de Miséricorde
Rondeau pour un Délaissé de s'Amye
Pour chœur
Les Fileuses de Bretagne, chœur pour voix de femmes
Kyrie


Musique pour piano

Ouverture, variations et final (1904)
Choral varié (1904)
Nocturne n°1 (1911)
Dans l'ombre de la montagne (1913)
Nocturne n°2 (1916)
Nocturne n°3 (1916)
Scherzo (1916)
Musiques au jardin (1916-17)
Croquis d'été (1918)
Croquis d’automne (1929)
Jeunes filles (1929)
A la mémoire de Paul Dukas (1936)


Production littéraire

Ropartz a également été un poète de talent qui a fait paraître dans sa jeunesse trois recueils de vers, influencés à la fois par l'école parnassienne et le symbolisme. En 1889 il publie avec Louis Tiercelin Le Parnasse breton contemporain, une anthologie de la poésie bretonne de la deuxième moitié du XIXe siècle et il participe à la Revue L’Hermine, que Tiercelin fonde peu de temps après, en octobre 1890.

Adagiettos (1888)
Modes mineurs (1890)
Les Muances (1892)

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean
Sage du forum
Sage du forum
avatar

Nombre de messages : 12126
Age : 75
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Joseph Guy Marie Ropartz   Mer 13 Fév - 23:19

j'ai un cd Naxos: Psaume 136 ; le miracle de St Nicolas
et le Requiem avec un psaume 129 et messe breève
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
avatar

Nombre de messages : 14526
Age : 35
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Joseph Guy Marie Ropartz   Mer 13 Fév - 23:20


_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
avatar

Nombre de messages : 14526
Age : 35
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Joseph Guy Marie Ropartz   Mer 13 Fév - 23:20

Moi j'ai emprunter les 1 et 4 par Nancy.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean
Sage du forum
Sage du forum
avatar

Nombre de messages : 12126
Age : 75
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Joseph Guy Marie Ropartz   Mer 13 Fév - 23:24

tu as deja ecouté?
C'est chez Tempani tout çà?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
avatar

Nombre de messages : 14526
Age : 35
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Joseph Guy Marie Ropartz   Mer 13 Fév - 23:35

oui la symphonie 1 tres tres belle mais introuvable en magasin snif par chez moi

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean
Sage du forum
Sage du forum
avatar

Nombre de messages : 12126
Age : 75
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Joseph Guy Marie Ropartz   Jeu 14 Fév - 0:03

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane
avatar

Nombre de messages : 1195
Age : 72
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Joseph Guy Marie Ropartz   Jeu 14 Fév - 13:32

Jean a écrit:
j'ai un cd Naxos: Psaume 136 ; le miracle de St Nicolas
et le Requiem avec un psaume 129 et messe breève

J'ai le même. Le Requiem est assez sévère, plus que celui de Duruflé, un peu moins accessible peut-être, mais néanmoins intéressant.

C'est tout ce que j'ai en CD, mais j'ai quand même entendu pas mal de choses à la radio. Parmi les symphonies, la troisième, celle avec choeur, me semble un peu longue (presque une heure). Je préfère les 4 et 5;

Le Trio en la mineur et les sonates pour violon et piano sont pas mal non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum
avatar

Nombre de messages : 12126
Age : 75
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Joseph Guy Marie Ropartz   Jeu 14 Fév - 13:49

j'ai eu la même sensation que toi concernant le Réquiem un peu austère!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Joseph Guy Marie Ropartz   Jeu 14 Fév - 16:25

Je connais encore mal mais le peu que j'ai écouté m'a paru très décevant, son écriture est vraiment peu originale, je préfère de très loin un Koechlin voire même un Ibert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum
avatar

Nombre de messages : 12126
Age : 75
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Joseph Guy Marie Ropartz   Ven 15 Fév - 0:39

L'originalité...n'est pas systématiquement synonyme de beauté musicale...c'est même quelques fois l'inverse Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 60
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Joseph Guy Marie Ropartz   Mar 23 Juin - 0:03

Le Pays, dir. Jean-Yves Ossonce (Timpani 2001 et 2007), ci-dessous la pochette de la première édition.
J’aime bien cette pièce qui me semble plus un oratorio qu’un opéra pour son style. Elle raconte les aventures de Tual, marin breton, déchiré entre son amour pour la jeune islandaise Kaethe dont il est épris après s'être échoué en Islande et la nostalgie de sa terre natale. Une histoire de malédiction qui finit évidemment par la mort de Tual.
Article et argument
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane
avatar

Nombre de messages : 1195
Age : 72
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Joseph Guy Marie Ropartz   Mar 23 Juin - 18:24

Je n'en connais que l'ouverture.

C'est un opéra avec des airs et des récitatifs, ou bien une mélodie continue genre Pelleas et Melisande ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6420
Age : 60
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Joseph Guy Marie Ropartz   Jeu 23 Déc - 0:26

Quatuors n° 2 et n° 3, Quatuor Stanislas (Timpani 2004)
Voici des quatuors à la française, un peu comme ceux de Durosoir. Un ton particulièrement original que j’apprécie beaucoup.
Critique sur laquelle je ne peux que renchérir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Sage du forum
Sage du forum
avatar

Nombre de messages : 12126
Age : 75
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

MessageSujet: Re: Joseph Guy Marie Ropartz   Jeu 23 Déc - 0:35

encore un cd à connaitre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane
avatar

Nombre de messages : 1195
Age : 72
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Joseph Guy Marie Ropartz   Mar 4 Jan - 21:14

Depuis mon dernier post, j'ai écouté l'opéra "Le Pays". J'avais peur d'un récitatif continu comme Pelleas, mais non, c'est un opéra que j'ai beaucoup apprécié.

J'ai aussi l'intégrale des 6 Quatuors à cordes, mais là, j'avoue qu'ils me laissent sur ma faim...
Par contre, son Trio en la mineur (piano, violon, violoncelle), je l'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joseph Guy Marie Ropartz   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph Guy Marie Ropartz
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique post-romantique-
Sauter vers: