Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-15%
Le deal à ne pas rater :
HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
849 € 999 €
Voir le deal

 

 Georges Enesco

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 61
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeVen 25 Avr - 2:02

Georges Enesco
(en roumain George Enescu)
Georges Enesco Duo-Enesco-CCR1935

Céliny Chailley-Richez et Georges Enesco, en 1935

Né le 19 août 1881 à Liveni (Roumanie) et mort le 4 mai 1955 à Paris, il est le plus célèbre compositeur roumain. Il fut également violoniste virtuose, chef d'orchestre, pianiste et pédagogue.
Le père de Georges Enesco, agriculteur moldave propriétaire de ses terres à Dorohoi, dirige parfois des chorales ; il est accompagné occasionnellement à la guitare par sa femme. Très rapidement le petit Georges manifeste des dons extraordinaires pour la musique. Il apprend à jouer du violon qu'on lui offre pour ses quatre ans, auprès d'un virtuose tzigane. Son père le présente au compositeur Édouard Caudella, qui le fait entrer au Conservatoire de Iaşi, puis l'envoie étudier à Vienne (1888-1894). C'est à Paris que s'établit le jeune Enesco en 1895 pour poursuivre ses études musicales au Conservatoire.
Georges Enesco 75151518ox5

A Paris, le compositeur et le virtuose
Étudiant, Georges a déjà de nombreuses compositions à son actif, aussi bien pour piano que de musique de chambre, des mélodies, quatre symphonies d'école, et son Poème Roumain (1898) créé par Édouard Colonne au Théâtre du Châtelet. Bientôt suivent les Rhapsodies roumaines (1901-1902), sa première Suite pour orchestre (1903) et sa Première Symphonie (1905), ainsi qu'un cycle de Sept chansons de Clément Marot (1907) créé en présence de Debussy.
Il fréquente les salons parisiens, notamment ceux de la princesse Bibesco, et voyage à travers l'Europe jusqu'en Russie (1909). À New York, Gustav Mahler fait connaître sa Première Suite. Dans sa Roumanie natale, où il est accueilli en résidence d'été au palais Peleş par la reine Carmen Sylva, le jeune musicien dirige en 1913 des compositions de Richard Wagner, l'ouverture des Maîtres Chanteurs et le Voyage de Siegfried sur le Rhin.
La Première Guerre mondiale le voit s'installer en Roumanie. Georges Enesco créera ses compositions, sa Deuxième suite pour orchestre (1915) et sa Seconde symphonie (1918). Il compose à cette même époque un Trio avec piano qui anticipe le dernier Fauré et sept Pièces impromptues pour piano.

De la Sonate « dans le caractère populaire roumain » à Œdipe
À la fin du conflit, il partage sa vie entre la France où il acquiert une villa à Meudon et la Roumanie où il a rencontré la princesse Marie Cantacuzène qu'il finira par épouser, et bientôt le Nouveau Monde. Fondateur et premier président de la Société des compositeurs roumains et membre de la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de France, il continue de composer — la célèbre Sonate pour violon et piano "dans le caractère populaire roumain" (1926), son œuvre maîtresse l'opéra Œdipe (1923-1930), les Sonates pour piano (1924-1934), la Suite Villageoise (1938) et donne de très nombreux récitals et concerts en France, aux États-Unis, en Pologne, en Roumanie où il se lie avec Béla Bartók.

Seconde guerre mondiale et exil
La Seconde Guerre mondiale voit le retour d'Enesco dans son pays natal à Bucarest, ou encore dans la villa nichée au cœur des Carpates à Sinaïa. Il compose alors un triptyque incandescent de musique de chambre : les Impressions d'enfance pour violon et piano (1940), un Quintette pour piano et cordes (1940) et son second Quatuor avec piano (1944).
La paix revenue, Enesco se produit comme chef ou violoniste à Moscou avec David Oïstrakh et Emil Guilels, à Bucarest avec Yehudi Menuhin ou au piano au côté de Ernst Wallfisch. L'instauration du régime communiste le conduit à s'exiler définitivement. Réfugié à Paris et bien qu'en butte à des difficultés tant financières que de santé, il achève le poème symphonique Vox Maris, son second Quatuor à cordes (1951) à l'atmosphère épurée et, avec l'aide son compatriote Marcel Mihalovici, en 1954, sa testamentaire Symphonie de chambre pour douze instruments solistes. Enesco s'éteint dans la nuit du 3 au 4 mai 1955.

L'œuvre musicale
Le langage musical d'Enesco, foncièrement original, est inspiré avant tout par le folklore réinventé tantôt nostalgique (« doïnas »), tantôt dansant ("horas"), de son pays natal, mais les traditions françaises (Debussy, Fauré) et germaniques (Brahms, Strauss) y affleurent parfois aussi. Libre et puissant, au geste lyrique ample, d'une modernité à la fois discrète et exigeante, il constitue un trait d'union musical entre l'Orient et l'Occident de l'Europe. L'œuvre musicale d'Enesco est ainsi à comparer, entre autres, à celles de ses frères de l'Est que furent Bartók, Kodály, Janáček, Szymanowski ou Chostakovitch.
Sa démarche artistique s'incarne bien sûr dans sa musique, "sa vérité", mais Georges Enesco s'est aussi exprimé avec clarté en paroles. Une citation de ses Souvenirs peut ainsi l'éclairer : « La perfection, qui passionne tant de gens, ne m'intéresse pas. Ce qui importe, en art, c'est de vibrer soi-même et de faire vibrer les autres. »[2]

Musique pour piano
Suite n° 1 « dans le style ancien » en sol mineur op. 3
Variations pour 2 pianos sur un thème original en la bémol majeur op. 5
Suite n°2, op. 10 en ré majeur
« Pièces impromptues » op. 18
Sonate en fa dièse mineur op. 24 n°1
Sonate en ré majeur op. 24 n° 3

Musique de chambre
Sonate pour piano et violon n° 1 en ré majeur op. 2
Sonate pour violon et piano n° 2 en fa mineur op. 6
Sonate pour piano et violoncelle n° 1 en fa mineur op. 26 n° 1
Octuor pour cordes à 4 violons, 2 altos et 2 violoncelles op. 7
Dixtuor à vents en ré majeur, pour 2 flûtes, hautbois, cor anglais, 2 clarinettes, 2 bassons et 2 cors en ré majeur op. 14
Quatuor pour cordes et piano n° 1 en ré majeur op. 16
Quatuor à cordes en mi bémol majeur op. 22 n° 1
Sonate "dans le caractère populaire roumain", pour violon et piano n° 3, en la mineur op. 25
Sonate pour violoncelle et piano n° 2 en ut majeur op. 26 n° 2
"Impressions d'enfance", pour violon et piano en ré majeur op. 28
Quintette pour cordes et piano en la mineur op. 29
Quatuor pour cordes et piano n° 2 en ré mineur op. 30
Quatuor à cordes en sol majeur op. 22 n° 2
Symphonie de chambre pour douze instruments solistes op. 33

Musique symphonique

Poème roumain, suite symphonique avec chœur en ut majeur op. 1
Symphonie concertante pour violoncelle et orchestre en si mineur op. 8
Suite d'orchestre n° 1 en ut majeur op. 9
Rhapsodie roumaine en la majeur op. 11 n° 1
Rhapsodie roumaine en ré majeur op. 11 n° 2
Intermède pour instruments à cordes, en ré majeur op. 12 n°1
Intermède pour instruments à cordes, en sol majeur op. 12 n°2
Symphonie n° 1 en mi bémol majeur op. 13
Symphonie n° 2 en la majeur op. 17
Suite d'orchestre n° 2 en ut majeur op. 20
Symphonie n° 3 en ut majeur op. 21
Suite villageoise pour orchestre n°3 en ré majeur op. 27
Ouverture de concert sur des thèmes dans le caractère populaire roumain, en la majeur op. 32

Musique vocale et opéra
Trois mélodies sur des poèmes de Jules Lemaître et Sully Prudhomme pour voix et piano opus 4
Sept chansons de Clément Marot pour voix et piano opus 15
Trois mélodies sur des poèmes de Fernand Gregh pour voix et piano opus 19
Œdipe, tragédie lyrique en quatre actes et six tableaux, sur un livret d'Edmond Fleg, opus 23
Vox maris, poème symphonique pour ténor, chœur à trois voix et orchestre en sol majeur opus 31

D'après Wikipédia


Dernière édition par Jean-Michel le Lun 28 Avr - 3:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 61
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeVen 25 Avr - 2:08

Octuor op. 7 et Quintette op. 29, Kremerata Baltica, Nonesuch 2002
Georges Enesco 41ZX17P84VL._SL160_AA115_
Une très belle musique tout en vagues de rythmes qui se répondent. C'est un disque auquel je pense dans des moments de vague-à-l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
kfigaro



Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 31/03/2007

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeVen 25 Avr - 10:16

Ses "Rhapsodies roumaines" et surtout son opéra "Oedipe" sont de toute beauté. Spécialement la scène de la sphynge qui comporte des 1/4 de tons (chose très rare dans les opéras de cette époque).

En plus l'homme était un vrai génie doté d'une mémoire qui aurait rendu jaloux un Mozart, après une seule audition du "Sacre du Printemps", il était capable de le rejouer au piano intégralement quelques heures après...
Revenir en haut Aller en bas
ansoforever

ansoforever

Nombre de messages : 369
Age : 36
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 15/03/2008

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeVen 25 Avr - 23:33

Ah Enesco...!! J'ai découvert il y a quelques années la sonate n°2 en fa mineur pour violon et piano.
Une pure merveille selon moi!
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 61
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeVen 25 Avr - 23:44

Je connais seulement la 3° sonate (Patrick Bismuth au violon, chez Zig Zag Territoires). C'est beau et quelle qualité d'enregistrement.
J’ai aussi les Œuvres pour piano par Cristian Petrescu. Mais là je serai sans doute ce soir le seul à plaider pour elles !
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean

Nombre de messages : 12123
Age : 77
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeVen 25 Avr - 23:48

Je n'ai rien de Enesco Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
ansoforever

ansoforever

Nombre de messages : 369
Age : 36
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 15/03/2008

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeVen 25 Avr - 23:51

Jean a écrit:
Je n'ai rien de Enesco Embarassed

Quel dommage Jean!!
Mais tu connais les sonates pour violon et piano entre autre?
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand

Nombre de messages : 14522
Age : 36
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeVen 25 Avr - 23:52

Jean a écrit:
Je n'ai rien de Enesco Embarassed

on est deux pour le coup Embarassed

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
ansoforever

ansoforever

Nombre de messages : 369
Age : 36
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 15/03/2008

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeVen 25 Avr - 23:53

Bertrand a écrit:
Jean a écrit:
Je n'ai rien de Enesco Embarassed

on est deux pour le coup Embarassed

Toi Bertrand tu n'as rien? Etonnant ca !! Bon en mm temps tu n'es pas tres sonate mais la tu loupes quelque chose
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 61
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeVen 25 Avr - 23:55

Preuve que chacun a ses lacunes ! Le disque ci-dessus avec l'octuor fait partie de mes disques magiques. Et quand il compose pour le violon, je le trouve très beau.
L'opéra, j'ai commencé à l'écouter une fois... Il est aussitôt retombé dans mes oubliettes " opéras ", mais là je suis incompétent ! Pour ses symphonies, je ne suis pas persuadé que Foster soit au mieux servi par la prise de son. Enesco est roumain, ça s'entend comme Bartok est hongrois ou Vladiguérov bulgare.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand

Nombre de messages : 14522
Age : 36
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeVen 25 Avr - 23:56

ansoforever a écrit:
Bertrand a écrit:
Jean a écrit:
Je n'ai rien de Enesco Embarassed

on est deux pour le coup Embarassed

Toi Bertrand tu n'as rien? Etonnant ca !! Bon en mm temps tu n'es pas tres sonate mais la tu loupes quelque chose

peut etre le Bismuth, j'aime bien ce qu'il fait.

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 61
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeVen 25 Avr - 23:57

ansoforever a écrit:
Toi Bertrand tu n'as rien? Etonnant ca !! Bon en mm temps tu n'es pas tres sonate mais la tu loupes quelque chose
Je me sens soutenu !
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean

Nombre de messages : 12123
Age : 77
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeVen 25 Avr - 23:59

Vladiguérov??...je découvre son nom!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane
joachim

Nombre de messages : 1195
Age : 73
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeSam 26 Avr - 21:29

Je suis persuadé que Bertrand connaît sa rhapsodie roumaine n° 1 : un tube qu'on entend jusque dans les pub.

J'ai découvert assez récemment son opéra Oedipe (écrit en français, soit dit en passant), et je crois pouvoir dire que c'est mon opéra contemporain (ou semi contemporain) préféré : rien d'atonal, on croirait plutôt du Puccini modernisé.

Ses trois symphonies sont intéressantes, pourtant elles sont pratiquement inconnues : peut être parce que pas assez "modernes" : elles sont post romantiques, et pas ou très peu influencées par le folklore roumain. Trois Suites symphonique, le Poème roumain sont inconnus également. Finalement, il est vrai que c'est dans sa musique de chambre qu'il est le plus interprété.
Revenir en haut Aller en bas
kfigaro



Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 31/03/2007

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeLun 28 Avr - 10:39

"Oedipe" va encore plus loin que Puccini je trouve et le langage n'a vraiment rien à voir, Puccini est complètement tonal ou impressionniste tandis qu'"Oedipe" utilise de nombreux modes archaïques dont certains à 1/4 de tons.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane
joachim

Nombre de messages : 1195
Age : 73
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeLun 28 Avr - 21:27

kfigaro a écrit:
"Oedipe" va encore plus loin que Puccini je trouve et le langage n'a vraiment rien à voir, Puccini est complètement tonal ou impressionniste tandis qu'"Oedipe" utilise de nombreux modes archaïques dont certains à 1/4 de tons.

C'est fort possible. C'est seulement l'impression qu'il m'avait donné. Il faut dire que je ne l'ai entendu qu'une fois sur le site de Naxos.

Pour la première rhapsodie, j'en ai trouvé un large morceau sur Youtube, et par Celibidache...

https://www.youtube.com/watch?v=M5yc3yRjEe4
Revenir en haut Aller en bas
kfigaro



Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 31/03/2007

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeMar 29 Avr - 10:27

et tu as raison :
http://www.naxos.com/catalogue/item.asp?item_code=8.660163-64

ils ont vraiment tout chez Naxos !! Shocked Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 61
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeVen 5 Juin - 0:09

Sonate pour violoncelle opus 26 (suivi de pièces de Villa Lobos), au violoncelle Rebecca Rust et David Apter au piano (Marco Polo 1990). Des interprètes qui me sont inconnus mais une interprétation qui me convainc.
Georges Enesco 61DZMKHS16L._SL500_AA240_
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 61
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeVen 4 Déc - 0:59

Dans ce coffret d’œuvres pour piano par Cristian Petrescu, la Première suite dans le style ancien est une très belle pièce : quatre parties, prélude, fugue, adagio et finale. Composition de jeunesse (1897) qui joue de citations (Bach et quelques autres) pour parvenir à un ton personnel.
Georges Enesco 31DHD1E7YNL._SL500_AA240_
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 61
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeDim 14 Mar - 0:22

Octuor pour cordes, adapté pour orchestre – Sonate pour violon et piano, dir. Lawrence Foster (Virgin 2009)
Je tiens l’octuor pour une de ces pièces magiques. Cette adaptation pour orchestre est fort réussie, elle rend en effet l’atmosphère de l’original. Même si l’exercice est réussi et beaucoup mieux enregistré que d’autres Enesco de Foster, j préfère toujours l’octuor dans sa forme initiale.
Georges Enesco 41NyHLyparL._SL500_AA240_
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 61
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitimeMer 13 Oct - 23:57

    Georges Enesco : Troisième Sonate « dans le caractère populaire roumain » pour piano et violon en la mineur (à la mémoire de Franz Kneisel), op. 25
    Bohuslav Martinu : Quatre stances madrigalesques pour violon et piano (à Albert Einstein), H. 297
    Vassilije Mokranjac : Sonata za violinu i klavir G-Mol (Mariji I Olgi Mihaijlović)

J’aime le jeu de Lorenzo Gatto au violon et de Miloš Popovič au piano, ils habitent cette musique remarquablement et la prise de son est exemplaire
Une critique
Georges Enesco Fugalibera_gatto_popovic
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Georges Enesco Empty
MessageSujet: Re: Georges Enesco   Georges Enesco Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Georges Enesco
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique moderne-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser