Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -60%
Samsung Disque Dur Portable SSD Portable T5 (1 TB)
Voir le deal
167.10 €

 

 Week-end à Vienne Mai 2008

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
nachtmusik

nachtmusik

Nombre de messages : 357
Age : 42
Localisation : Budapest, Hongrie
Date d'inscription : 25/01/2008

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeLun 12 Mai - 1:23

Salut tout le monde !

je viens de rentrer d'un petit week-end à Vienne et je ne peux m'empêcher de me précipiter pour vous raconter quelques bribes de mon voyage !
j'avais déjà eu l'occasion d'aller à Vienne, mais pour le travail, pas le temps de visiter, mais j'avais déjà compris lors de ces quelques venues, que cette ville était un passage obligé pour la flanerie (principalement musicale bien entendu).
Alors, ma femme m'a offert ce week-end dans la capitale impériale et je dois dire que j'en reviens vraiment enchanté ! Alors, certes, avec une arrivée samedi à 11h et un retour le lendemain après-midi, nous n'avons pas eu le temps de tout voir, mais déjà suffisamment pour s'en mettre plein les yeux.

Ce qui est frappant à Vienne de manière générale, c'est que vous pouvez tourner la tête n'importe où , à n'importe quel endroit, il y a tout de suite une photo à prendre, un monument, un tableau de maître vivant qui vous saute au yeux. Les viennois ont incroyablement mis un acharnement à apporter la touche de perfection qui rend cette ville si parfaite et si belle. Et puis aussi, à Vienne, on a une grande impression de calme, bien souvent sur des artères comme le Ring, qui ne sont pas des plus petites.
Je pense que cela est du au fait que les trottoir sont extrèmement larges, aménagés de pistes cyclables (il y a d'aileurs beaucoup de vélos), et très arborées.

A notre arrivée nous avons commencé par visiter le domaine du chateau de Schönnbrun. Ca fait un peu cliché ( d'ailleurs nous n'étions pas les seuls !), mais je vous assure qu'il faut absolument aller voir ca. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que tout le monde y va ! C'est réellement grandiose et splendide !

Nous nous sommes ensuite dirigés vers Grinzing où se trouvait notre hôtel. Grinzing était à l'origine un petit village, qui maintenant fait partie de Vienne (19è arrondissement), mais qui a gardé tout son état original et tout son caractère de petite bourgade campagnarde. Avant d'y arriver, nous avons fait une halte à Heiligenstadt où nous avons vu plusieurs des demeures de Beethoven. (vu nos récentes discussions, j'ai beaucoup pensé à toi, Cécile !). Heiligenstadt, c'est le même style que Grinzing. Ce petit "village" est tout à fait charmant et d'un calme magnifique, très reposant.
En fin d'après-midi, après avoir pris possession de notre chambre d'hôtel, direction le petit cimetière de Grinzing, où, sans savoir où elle se trouvait, nous avons tiré droit sur la tombe de Gustav Mahler (là, c'est à Bertrand que j'ai pensé ! Very Happy - Ce fut sans doute un des moments les plus émouvant de mon séjour. La pierre tombale est une pierre brute sans aucune inscription à part le nom, mais aucune mention du genre "compositeur" ou chef d'orchestre" et aucun commentaire, d'épitaphe. La sobriété de cette tombe inspire le respect et une émotion portée à son comble ! A quelques mètres se trouve la tombe d'Alma Mahler. Je ne pensais pas que de la voir me ferait cet effet, mais j'étais pratiquement aussi bouleversé qu'en voyant celle de Gustav. Merveilleux souvenir !

Nous avons fini la journée en visitant le village de Grinzing et par un excellent repas dans une auberge autrichienne typique. Nous avons bouffé comme des gorées en repensant à notre journée.

Après une très bonne nuit et un bon petit déj', nous somme redescendu sur le centre-ville de Vienne par le trammway.
Nous nous sommes arretés sur le Ring et partis à pied.
Nous somme tombés par hasard sur une autre demeure de Beethoven, la pasqualatihaus. Encore un bon moment, avec une petit impression de siècles passés... Poursuivant notre ballade sur le Ring, nous nous sommes arretés dans le Volksgarten, et puis sur la Heldenplatz. Absolument grandiose ! Nous nous somme faits ca et là arreter par des cochers nous proposant un fiacre ou par de jeunes gens, en costume d'époque s'il vous plait, nous proposant un concert Mozart le soir même. Ce genre d'excentricité d'un autre temps nous faisait sourire tout en nous faisant rêver...

Toujours en longeant le Ring, nous arrivons à l'Opéra. Encore un grand moment ! j'étais déjà passé en voiture plusieurs fois devant, mais là, le fait d'arriver à pied, de tourner autour, de regarder sa formidable architecture sous toutes les coutures ... ce n'est vraiment pas pareil ! Le soir même, l'opéra jouait Sigfried. En contemplant ce magnifique monument, je me prenais bien sûr à penser à tellement de mes artistes préférés qui l'ont bien connu, comme Directeurs, Chefs d'orchestre ou interprètes.
En prenant la rue piétonne à droite de l'opéra on arrive sur la Stephansplatz où l'imposante Stephansdom (la cathédrale St Stéphane). ENORME ! La seule grande cathédrale qui m'ai fait cet effet à été notre-dame de Paris. et encore ! A l'intérieur comme à l'extérieur, on aurait presque du mal à croire que la main de l'homme ait pu réaliser un tel chef d'oeuvre aussi gigantesque !

Pour finir notre séjour, nous sommes allés jeter un coup d'oeil à la maison de Mozart, près de la Cathédrale, et nous somme laissés entrainer dans la visite de l'appartement. On a pas regretté ! Excellent ! Plus encore que de voir ses manuscrits ou certains de ses meubles, c'est surout le fait de savoir que je pouvais voir ce qu'il voyait de sa fenetre (presque à l'identique, car le quartier est resté somme toute assez "en l'état", bien que nettoyé, peu de traces de modernité), de savoir qu'il avait posé les pieds partout ou nous marchions, ou que les rues alentours que nous avions arpentées, l'avaient à coup sûr déjà vu, lui, quelques siècles auparavant...
Cette visite, avec le cimetière de Grinzing, ont été sans aucun doute les événements les plus marquants de notre séjour à Vienne.

Rentrés à 250 km de là, notre chère ville de Budapest nous parait tout à coup bien fade... mais c'est le contre coup ! Comme quoi bien souvent, on s'habitue tellement vite à notre quotidien, qu'on ne se rend même plus compte de notre chance !

Voilà.
Y a des questions ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 62
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeLun 12 Mai - 1:46

Merci de ton compte-rendu ! Me sont venus à l'esprit
1) à propos de Vienne toute la littérature qui s'y passe, notamment Les Démons de Heimito von Doderer. La ville qu'on y décrit doit être bien proche de celle que tu as pu voir,
2) à propos de l'Autriche, mon voyage à Salzbourg (offert par ma compagne il y a déjà un certain temps !) où on célèbre aussi Mozart dans la Getreidegasse.
Pour la Vienne actuelle, ce sont les images de l'architecture de Hundertwasser qui me viennent à l'esprit. Peut-être es-tu passé devant un de ses édifices caractéristiques.
J'oubliais, quand j'ai lu que tu étais parti à Vienne, combien la ville est proche de Budapest - bien plus que Strasbourg de Paris !
Revenir en haut Aller en bas
nachtmusik

nachtmusik

Nombre de messages : 357
Age : 42
Localisation : Budapest, Hongrie
Date d'inscription : 25/01/2008

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeLun 12 Mai - 10:16

Salut Jean-Michel !

En fait, il y a une ligne de Métro à Vienne (la U4) qui est pratiquement tout le long en extérieur. Nous sommes à un moment passé devant la fameuse maison Hundertwasser. Très reconnaissable !
Je ne suis jamais allé à Salzburg (peutêtre bien cet été, y ferons-nous une halte en venant en France pour nos vacances) mais il parait qua Mozart est un peu trop célébré, parfois jusqu'à un certain écoeurement. Je connais beaucoup de gens qui en sont revenus avec une impression de "Too much" ! Café Mozart, Chocolat mozart, restaurants Mozart, etc... Cela dit, Salzburg doit être une très belle ville, que j'aimerais bien voir.

Eh oui, nous sommes bien plus proche de Vienne que Strasbourg de Paris. Nous y sommes allé par le train en 3 heures et pour...13 euros ! Il y a des voyages qui ne se refusent pas !
Revenir en haut Aller en bas
cecile

cecile

Nombre de messages : 644
Localisation : quelque part où règne la musique
Date d'inscription : 28/04/2007

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeLun 12 Mai - 11:17

Bonjour tout le monde
Bonjour Nachtmusik et Jean-Michel

J'avais décidé de ne pas ouvrir mon ordinateur, mais c'est plus fort que moi, je suis véritablement intoxiquée, et j'ai cédé à la tentation, grand bien m'en a pris, car j'ai lu le merveilleux commentaire de Nachtmusik sur Vienne, et cela m'a rappelé 2 merveilleux voyages un de 10 jours en 2006 et l'autre en Novembre dernier de 5 malheureux petits jours.

Une journée, c'est peu, trés peu, pour visiter cette merveilleuse ville, c'était l'année Mozart 2006, radio en France, à Vienne c'était la folie, j'adore Mozart, mais là on subissait une indigestion, à Vienne dans les rues Mozart régnait en Maître, les vitrines regorgeaient d'objets les plus inattendus, chaussures aux semelles avec Mozart, chocolat,
bref tout ce que l'on peut imaginer, et j'ai acheté un genre de sac avec Mozart et une portée de musique, son piano, bref des souvenir. C'est à Vienne que l'on m'a offert deux partitions
trés importantes pour moi, urtext, la 3ème Symphonie "Héroïque" et l'opéra FIDELIO, partions chef d'orchestre, deux oeuvres auxquelles, je suis trés attachée.
Pour acheter des cartes postales Mozart bien entendu, ce fut sans problème, mais celles de Beethoven qui a quand même été la gloire de Vienne, un parcours du combattant.
La visite de Vienne a été une aventure inoubliable, avec un ami qui me servait en même temps d'accompagnateur, nous avons décidé de faire en dehors du groupe, une visite d'une journée au Zentral Friedhof, carré des musiciens, la Stèle de Mozart et juste à quelques pas, le trés timide Schubert qui selon ses désirs avait voulu être enterré prés de son Dieu Beethoven, je crois que je n'aurais jamais pu me détacher de
la tombe de LVB, j'avais fait ce voyage pour lui, j'y suis restée à deux reprises, une visite ne me suffisant pas, mon ami d'ailleurs aussi beethovenien que moi m'a accompagnée de nouveau, dire ce que j'ai pu ressentir est indescriptible, une émotion si intense, que j'ai pleuré un trés long moment, cet homme que j'admire tant, était là, je te comprends Nachtmusik, tu as du ressentir les mêmes sentiments si forts, qu'ils font mal, pour Malher que tu aimes.
Une 3ème journée a été consacrée à la visite d'Heiligenstadt, la maison où il a écrit son poignant testament, de la fenêtre surplombant le jardinet, j'ai encore fait un voyage dans le temps pour penser à la douleur qui devait l'habiter pour penser au suicide.
Nous avons visité le Palais Lichnowsky où s'est joué en privé pour la 1ère fois cette somptueuse 3ème Symphonie, une demeure à visiter, fastueuse.
Scwartzpanier, une de ses demeures, car ce cher Ludwig a déménagé une multitude de fois, cherchant arbres autour de ses logements, et je pense qu'il devait avoir la bougeotte, où alors obligation, à cause de ses exentricités, car c'était un personnage qui ne passait pas inaperçu.
Le musée des instruments anciens est absolument fabuleux, cela a demandé une bonne demi-journée, deux salles si mes souvenirs sont intacts étaient l'une pour Mozart et l'autre pour Beethoven, le reste extraordinaire.
Une soirée au Musikverein pour la 9ème Symphonie, depuis mon enfance, je ne l'avais plus écoutée qu'à la radio, ensuite mes chers cd et dvd, car cette symphonie symbolique, je l'ai dans une quantite de versions et de coffrets, c'était encore un moment d'émotion, j'avais du mal à retenir mes sanglots au 3ème mouvement, celui que j'affectionne le plus particulièrement, quand on est dans une salle, ça revêt une autre force.
Puis en louant des véhicules, les 12 participants de ce périple Beethoveniens, sommes partis vers les lieux de LVB, j'ai écrit pour la revue un texte sur ce voyage vers Gneixendorf, Linz où se trouvait la pharmacie de son frère Johann, Gneixendorf-Krems, une vieille maison appartenant à des particuliers, qui nous ont permis de visiter l'appartement où il a résidé 3 mois, trés proches de sa mort, tout y était conservé par une vieille dame de 86 ans, dans l'état où Beethoven l'avait quitté, je me suis enfermée dans la chambre
sa chambre, seule, toujours faisant un retour dans le temps, et le coeur battant, l'impression qu'il était là immatériel, mais prés de moi. C'est ici, qu'il a composé son 14ème quatuor, le dernier que Schubert a entendu en mourant.
Toutes ces petites villes, celles où il a composé la 9ème symphonie, ce bord du Danube où il aimait se promener, tout me parlait de lui et dans ma tête résonnait sa musique.
Une soirée concert, des quatuors à cordes, ceux que j'aime par dessus tout dans la musique, là où l'on rentre dans l'intimité du compositeur, où il y exprime ses joies, ses peines, Haydn, Beethoven et je n'arrive pas à me rappeler du dernier nom, trés agréable aussi je crois qu'il doit y avoir "sapin" dans som nom.
Les restaurants, cafés chaque jour réunissaient le groupe, car nous nous séparions selon les goûts de chacun, le premier soir de notre arrivée, je devais passer par une entrée spéciale avec mon ami, nous n'avons jamais su comprendre ce que l'employé du théatre nous hurlait, les autrichiens parlent assez fort, on avait l'impression qu'il nous eng...., on a râté "l'Enlèvement au Sérial" du divin Mozart, fini dans une Trattoria, ce fut quand même une belle soirée de bavardages.
De Schonnbrunn, je garde un mauvais souvenir, impossible d'aller dans les jardins, le fauteuil dans les graviers est impossible, l'intérieur du chateau archi bondé, les responsables de groupes de toutes nationalités hurlaient chacun dans leur coin, impossible de s'entendre, on suivait une queue le long des salles, ne pouvant nous approcher, Seule la gloriette et la perspective des jardins m'a vraiment emballée.
Logés au Papageno, là je préfère ne pas en parler, horrible souvenir.
J'en ai certainement oublié, mais je crois que je vous ai assez embêtés avec mon discours.
Je vous fais grâce de mon voyage de 2007 qui est pourtant émaillé de faits trés intéressants, et l'aventure qui m'est arrivée risquant de me faire rater mon départ.


Dernière édition par cecile le Lun 12 Mai - 11:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
nachtmusik

nachtmusik

Nombre de messages : 357
Age : 42
Localisation : Budapest, Hongrie
Date d'inscription : 25/01/2008

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeLun 12 Mai - 11:23

cecile a écrit:
je crois qu'il doit y avoir "sapin" dans som nom.

"Dusapin" ? Mr Green !
Revenir en haut Aller en bas
cecile

cecile

Nombre de messages : 644
Localisation : quelque part où règne la musique
Date d'inscription : 28/04/2007

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeLun 12 Mai - 11:31

nachtmusik a écrit:
cecile a écrit:
je crois qu'il doit y avoir "sapin" dans som nom.

"Dusapin" ? Mr Green !


Oui c'est ça, mais pourquoi ce Mr Green !, tu n'aimes pas ou est-ce le contraire
j'ai beaucoup aimé J. Haydn et Beethoven, j'avoue ne pas me rappeler de
"Dusapin"
Revenir en haut Aller en bas
nachtmusik

nachtmusik

Nombre de messages : 357
Age : 42
Localisation : Budapest, Hongrie
Date d'inscription : 25/01/2008

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeLun 12 Mai - 11:39

c'est parce qu'on en parlait l'autre fois, je crois dans la rubrique musique contemporaine.

cecile a écrit:
j'avoue ne pas me rappeler de
"Dusapin"

c'est normal que tu ne t'en rappelle pas ! (ne m'en veut pas, Jean-michel, mais j'ai pas pu m'en empecher, l'occasion était trop belle !)
Revenir en haut Aller en bas
cecile

cecile

Nombre de messages : 644
Localisation : quelque part où règne la musique
Date d'inscription : 28/04/2007

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Voyage à Vienne   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeLun 12 Mai - 12:05

nachtmusik a écrit:
c'est parce qu'on en parlait l'autre fois, je crois dans la rubrique musique contemporaine.

cecile a écrit:
j'avoue ne pas me rappeler de
"Dusapin"

c'est normal que tu ne t'en rappelle pas ! (ne m'en veut pas, Jean-michel, mais j'ai pas pu m'en empecher, l'occasion était trop belle !)


Je ne veux pas tendre la perche pour un débat qui mettrait les gens en conflit,
mais je vous connais trés courtois, aussi je ne m'inquiète pas, oui, il s'agit( bien de Dusapin, et il me semble en avoir entendu parler ces temps derniers par un Directeur de Conservatoire, à qui je reprochais de mettre trop de JOLIVET, je ne connais JOLIVET que par un concert, où j'avais été conviée par ce Directeur, la prof de violoncelle, instrument que j'aime particulièrement depuis peu s'escrimait devant un public on ne peut plus agité, les enfants couraient et les parents derrière ,c'était un concert de Noel, jamais je n'ai entendu quelque chose de si triste et bon je ne dis plus rien, je ne voudrais pour rien au monde faire de peine à Jean-Michel.

Aucun respect pour le musicien qui essaye de nous faire écouter quelque chose de bien.

Une petite histoire, pourquoi je detestais, haissais même le violoncelle, que j'aime maintenant beaucoup, un violoncelliste de l'orchestre où jouait mon père avait une fille de mon âge, environ 8 à 10 ans, époque où j'étais en pleine étude du violon, et du solfège, métronome en route, j'entendais le même refrain, oui regarde la fille de....., elle commence déjà à jouer, et toi tu n'arrives à rien, si bien, que j'ai fini par ne plus pouvoir la voir.
Je ne sais pas ce qu'elle est devenue par la suite, mais moi, je ne suis pas musicienne, et je regrette que mon père ne m'ait pas fait comme le père de Beethoven, battue et obligée à apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
nachtmusik

nachtmusik

Nombre de messages : 357
Age : 42
Localisation : Budapest, Hongrie
Date d'inscription : 25/01/2008

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeLun 12 Mai - 12:45

Ne t'inquiète pas, Cécile, il n'y a aucun conflit entre mélomanes, et mon but n'est pas d'en créer. Simplement, je pars du principe qu'on peut aussi rire et se moquer gentiment, c'est aussi ce qui peut parfois rapprocher les gens. Je n'ai aucun "reproche" à faire à Jean-Michel, je me moque de Dusapin parce que je n'aime pas sa musique, voila tout. Chacun ses goûts. Beaucoup de mélomanes m'ont dit détester Mahler. Je ne leur en veut pas. Chacun à des sensibilités différentes. La moquerie est plutot sympathique si elle reste dans un cadre amical, ce qui est le cas sur ce forum, et la mienne n'était surement pas destinée à déclencher quelque conflit que ce soit.

cecile a écrit:
je regrette que mon père ne m'ait pas fait comme le père de Beethoven, battue et obligée à apprendre.

Quant à cette phrase, Cécile, je pense sérieusement qu'elle est en trop. Je suis désolé, mais lorsque tu dis ça, je ne peut pas m'empêcher de penser à tous ces enfants qui sont forcés, humiliés et parfois battus pour arriver à faire ce que leurs parents n'ont pas réussi à accomplir et je trouve ca assez lamentable. Crois-moi, lorsque j'enseignais la musique, j'ai vu beaucoup d'enfants comme ça, ils sont malheureux et ca se voit, et c'est tout bonnement insupportable.

D'autre part, j'ai reçu tes nouvelles photos ! Il se dégage d'elles beaucoup d'émotion, on y ressent incroyablement cet amour que tu portes à LVB. Quant à ta table de travail, je la trouve bien chargée ! on voit que tu es très occupée ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
cecile

cecile

Nombre de messages : 644
Localisation : quelque part où règne la musique
Date d'inscription : 28/04/2007

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeLun 12 Mai - 13:19

Coucou Je reviens, je sais qu'il n'y a aucun conflit dans nos conversations, même si nos goûts différent,quoique les miens soient proches des tiens, mais Jean-Michel est un interlocuteur trés compréhensif, surtout devant mes débordements beethovéniens, justement un forum est fait pour échanger, celui-ci est comme celui que je fréquente trés assidûment, trés courtois et détendu, j'ai du fuir de certains pour des raisons différentes, étant hyper sensible certains échanges me choquaient, aussi je partais, sans mot dire.
Oui tu as raison, des enfants sont forcés, malheureux, j'en suis vraiment désolée, j'ai eu une enfance si heureuse, si merveilleusement musicale, je crois que j'ai été une enfant trés privilégiée, j'ai du peiner terriblement mes parents en étant si obstinée à abandonner, je regrette tellement de ne pas être musicienne, quand j'écoute de la musique, il m'arrive, tu vas te moquer de moi, de jouer le chef d'orchestre, heureusement personne n'est là pour me prendre pour une folle, je crois qu'en arrivant sur terre, on a la musique dans le sang, elle fait partie intégrante de nous.
Tu aimes les photos, contente, quant à mon bureau, tu n'en vois qu'une toute petite partie car il y a encore tout un pan de mur contournant l'entrée où je suis installée, contenant mes dossiers, cd et les objets musicaux dont je m'entoure, il doit faire encore environ 2m50 de long.
Je travaille beaucoup, à part mes articles sur ce site dont je t'ai donné le lien, je m'occupe de la location ou vente des 17 panneaux de l'ABF consacrés à LVB, c'est à dire médiathèques, conservatoires et écoles de musique, ce qui occupe beaucoup de mon temps, en ce moment je contacte pour l'année 2009, j'assiste au Conseil d'administration dont je fais modestement partie, j'ai retrouvé le goût de vivre depuis que je suis rentrée dans cette Association, ce travail m'a permis de nouer des relations sympathiques, l'ABF de connaître et de me lier d'amitié avec des gens du milieu qui était autrefois le mien.
J'ai essayé de t'envoyer d'autres photos qui sont dans Picassa un site de stockage, quand j'ai cliqué sur ma boite d'envoi, il y avait "echec", alors que d'habitude ça marchait, je ne sais pas d'où ça vient, je verrai si quelqu'un peut voir, j'ai du faire une fausse manoeuvre, je me débrouille tant bien que mal, mais je suis loin d'être une pro.

Pour Dusapin, à part ce quatuor à Vienne, je n'ai jamais rien entendu d'autre, et cela me suffit amplement avec ce que j'ai entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 62
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeMar 13 Mai - 0:05

nachtmusik a écrit:
"Dusapin" - ne m'en veux pas, Jean-michel, mais j'ai pas pu m'en empêcher, l'occasion était trop belle !)
Aucun problème ! JE ne peux pas me sentir offensé que TU n'aimes pas Dusapin (je ne connais d'ailleurs pas les opéras qui sont à l'origine de sa réputation ici depuis quelque temps). S'il m'est arrivé d'avoir ici quelques mouvements d'humeur (mais je doute qu'ils aient été très visibles), ils sont à mettre au compte de la communication rendue d'autant plus délicate qu'elle est distante et décalée dans le temps.
Revenir en haut Aller en bas
cecile

cecile

Nombre de messages : 644
Localisation : quelque part où règne la musique
Date d'inscription : 28/04/2007

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeMar 13 Mai - 0:21

Jean-Michel a écrit:
nachtmusik a écrit:
"Dusapin" - ne m'en veux pas, Jean-michel, mais j'ai pas pu m'en empêcher, l'occasion était trop belle !)
Aucun problème ! JE ne peux pas me sentir offensé que TU n'aimes pas Dusapin (je ne connais d'ailleurs pas les opéras qui sont à l'origine de sa réputation ici depuis quelque temps). S'il m'est arrivé d'avoir ici quelques mouvements d'humeur (mais je doute qu'ils aient été très visibles), ils sont à mettre au compte de la communication rendue d'autant plus délicate qu'elle est distante et décalée dans le temps.

Bonne nuit Jean-Michel, je crois que nous sommes les seuls sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
nachtmusik

nachtmusik

Nombre de messages : 357
Age : 42
Localisation : Budapest, Hongrie
Date d'inscription : 25/01/2008

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeMar 13 Mai - 0:22

Jean-Michel a écrit:
S'il m'est arrivé d'avoir ici quelques mouvements d'humeur (mais je doute qu'ils aient été très visibles), ils sont à mettre au compte de la communication rendue d'autant plus délicate qu'elle est distante et décalée dans le temps.

Salut Jean-Michel ! ne t'inquiètes pas, je ne crois pas qu'on puisse dire de toi que tu es quelqu'un qui a des mouvements d'humeur, bien au contraire !
En revanche, ce que tu dis est vrai, la communication, surtout par écrit, peut devenir délicate et facilement mal interprétée. Mais je crois qu'en s'inscrivant à ce forum, chacun à implicitement "signé un pacte", une charte de respect envers les autres membres. Nous ne devrions donc pas nous en faire et ne pas douter (surtout lorsqu'il s'agit de plaisanterie) du respect que nous nous portons mutuellement !

Et même si nos goût divergent sur certains points, je crois sincèrement que se moquer un peu des autres (dans la mesure où on est aussi capable de se moquer de soi-même) n'est pas bien méchant, et n'enlève rien à nos rapports amicaux, au contraire ! Very Happy

Mais j'y pense, je suis en train de faire la leçon, alors que tu penses pareil ! et puis, ce n'est pas mon rôle ! Pardon, Bertrand, promis je le ferais plus Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
cecile

cecile

Nombre de messages : 644
Localisation : quelque part où règne la musique
Date d'inscription : 28/04/2007

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeMar 13 Mai - 0:31

nachtmusik a écrit:
Jean-Michel a écrit:
S'il m'est arrivé d'avoir ici quelques mouvements d'humeur (mais je doute qu'ils aient été très visibles), ils sont à mettre au compte de la communication rendue d'autant plus délicate qu'elle est distante et décalée dans le temps.

Salut Jean-Michel ! ne t'inquiètes pas, je ne crois pas qu'on puisse dire de toi que tu es quelqu'un qui a des mouvements d'humeur, bien au contraire !
En revanche, ce que tu dis est vrai, la communication, surtout par écrit, peut devenir délicate et facilement mal interprétée. Mais je crois qu'en s'inscrivant à ce forum, chacun à implicitement "signé un pacte", une charte de respect envers les autres membres. Nous ne devrions donc pas nous en faire et ne pas douter (surtout lorsqu'il s'agit de plaisanterie) du respect que nous nous portons mutuellement !

Et même si nos goût divergent sur certains points, je crois sincèrement que se moquer un peu des autres (dans la mesure où on est aussi capable de se moquer de soi-même) n'est pas bien méchant, et n'enlève rien à nos rapports amicaux, au contraire ! Very Happy

Mais j'y pense, je suis en train de faire la leçon, alors que tu penses pareil ! et puis, ce n'est pas mon rôle ! Pardon, Bertrand, promis je le ferais plus Embarassed


Bonsoir tout le monde, l'heure est tardive, et c'est celle de ma meilleure écoute, ce soir je consacre à Mozart et Schubert, ce forum est rempli de gens on ne peut plus trés respectueux les uns des autres,
Revenir en haut Aller en bas
nachtmusik

nachtmusik

Nombre de messages : 357
Age : 42
Localisation : Budapest, Hongrie
Date d'inscription : 25/01/2008

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeMar 13 Mai - 0:32

l'effet "Vienne" me fais revenir à Mozart aussi ces temps-ci !
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 62
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeMar 13 Mai - 0:45

nachtmusik a écrit:
ne t'inquiètes pas, je ne crois pas qu'on puisse dire de toi que tu es quelqu'un qui a des mouvements d'humeur, bien au contraire !
Je sais bien cacher mon jeu ! Stille Wasser gründen tief, je crois qu'il y a un équivalent français qui m'échappe, en gros, il ne faut pas trop se fier aux apparences ! Plus sérieusement, j'ai plus ou moins directement été confronté à des « problèmes de communication » qui m'ont appris quelques règles simples qui évitent de compliquer inutilement les choses, si d'aventure on se sent offensé, ce qui est loin de signifier qu'il y ait eu intention d'offenser (je commence aussi à faire des leçons...).
Je suis aussi d'un naturel joueur : Dusapin ici m'a aussitôt fait sourire ! Et je l'ai déjà dit, il règne ici un air de confiance que j'apprécie - et je crois bien n'être pas le seul - ce n'est pas Cécile qui me contredira !
Revenir en haut Aller en bas
cecile

cecile

Nombre de messages : 644
Localisation : quelque part où règne la musique
Date d'inscription : 28/04/2007

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeMar 13 Mai - 0:50

nachtmusik a écrit:
l'effet "Vienne" me fais revenir à Mozart aussi ces temps-ci !

Vienne, on ne peut plus Mozartienne, je n'ai pas encore lu les deux biographies de Mozart, aussi, il m'est difficile de parler de lui, à part que j'ai acheté son coffret de 170 cd, pour satisfaire mes périodes Mozartiennes, mais les viennois n'ont pas été particulièrement tendres à l'époque sur sa fin, et actuellement touristiquement c'est Mozart qui est la principale source de bénéfices.Ma source la plus importante est le film "Amadeus", désolée je me consacre plus à LVB

J'attends une réaction un peu vive de ta part Nachtmusic, mon côté excessif va te choquer.
Revenir en haut Aller en bas
nachtmusik

nachtmusik

Nombre de messages : 357
Age : 42
Localisation : Budapest, Hongrie
Date d'inscription : 25/01/2008

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeMar 13 Mai - 0:52

Jean-Michel a écrit:
Stille Wasser gründen tief[/i]

Il faut se méfier de l'eau qui dort. Ca ne serait pas une bonne traduction ?
Revenir en haut Aller en bas
cecile

cecile

Nombre de messages : 644
Localisation : quelque part où règne la musique
Date d'inscription : 28/04/2007

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeMar 13 Mai - 0:54

nachtmusik a écrit:
Jean-Michel a écrit:
Stille Wasser gründen tief[/i]

Il faut se méfier de l'eau qui dort. Ca ne serait pas une bonne traduction ?


Supériorite sur moi, je ne comprends pas un mot d'Allemand, malgré mon assiduité à ce pays depuis 1965 chaque année.
Revenir en haut Aller en bas
nachtmusik

nachtmusik

Nombre de messages : 357
Age : 42
Localisation : Budapest, Hongrie
Date d'inscription : 25/01/2008

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeMar 13 Mai - 0:56

cecile a écrit:
J'attends une réaction un peu vive de ta part Nachtmusic, mon côté excessif va te choquer.

Pourquoi ? non pas du tout. Sur quoi te trouves-tu "excessive" ?

Effectivement, si le film "Amadeus" est ta seule référence sur la biographie de Mozart, je te conseille de lire ces deux bigraphies. Le film est très bien, bien tourné, l'histoire est bien ficelée, mais beaucoup de choses sont romancées. Je ne crois d'ailleurs pas que ce film se revendique être fidèle à la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
cecile

cecile

Nombre de messages : 644
Localisation : quelque part où règne la musique
Date d'inscription : 28/04/2007

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeMar 13 Mai - 1:03

nachtmusik a écrit:
cecile a écrit:
J'attends une réaction un peu vive de ta part Nachtmusic, mon côté excessif va te choquer.

Pourquoi ? non pas du tout. Sur quoi te trouves-tu "excessive" ?

Effectivement, si le film "Amadeus" est ta seule référence sur la biographie de Mozart, je te conseille de lire ces deux bigraphies. Le film est très bien, bien tourné, l'histoire est bien ficelée, mais beaucoup de choses sont romancées. Je ne crois d'ailleurs pas que ce film se revendique être fidèle à la réalité.

Non je ne pense pas, mais le côté excessif, en voilà un exemple avec "Amadeus", j'ai été profondément choquée et peinée de voir Mozart à mon humble avis ridiculisé,

Je suis aussi excessive d'aprés bien des gens, sur ma façon de parler de Beethoven, comme étant parfait, même dans ses moments les plus coléreux, je n'oblige malgré cela personne à épouser mes goûts Beethovéniens.

Ma devise étant respecter ceux des autres, et crois moi, j'ai des amis trés trés contemporains aussi.
Revenir en haut Aller en bas
nachtmusik

nachtmusik

Nombre de messages : 357
Age : 42
Localisation : Budapest, Hongrie
Date d'inscription : 25/01/2008

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeMar 13 Mai - 1:13

cecile a écrit:
j'ai été profondément choquée et peinée de voir Mozart à mon humble avis ridiculisé

A mon avis, cela est trop ancien pour qu'on puisse attribuer une entière vérité à quelque biographie de Mozart que ce soit. Je crois que toutes doivent citer des faits réels et aussi des erreurs. Je crois que le film Amadeus ne ridiculise pas Mozart, au contraire ! il le met énormément en valeur, et tu verras si tu lis une biographie, que le film s'appuie sur beaucoup de faits réels. En revanche, comme je le disais plus haut, l'histoire est romancée, pour être adaptée au cinéma. C'est un peu obligé. Il faut prendre en compte le coté "spectacle" du cinéma : il aurait été terriblement ennuyeux de s'en tenir à la stricte histoire de Mozart (même si celle-ci, objectivement, n'est certes pas ennuyeuse).
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 62
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeMar 13 Mai - 1:28

nachtmusik a écrit:
]Stille Wasser gründen tief - Il faut se méfier de l'eau qui dort. Ca ne serait pas une bonne traduction ?
Ganz genau (tout à fait) ! Pour ceux à qui l'allemand et inconnu, littéralement Les eaux dormantes sont profondes. Le français, dans sa clarté proverbiale, rajoute la méfiance.
Quoique je sois de langue maternelle purement française, il m'arrive de penser en allemand. Mon grand-père, né en 1900, s'exprimait difficilement en français et parlait toujours alsacien, sauf avec son beau-frère parisien. C'est ainsi que je suis entré dans l'allemand.
Entièrement hors-sujet pour un voyage à Vienne !
Revenir en haut Aller en bas
nachtmusik

nachtmusik

Nombre de messages : 357
Age : 42
Localisation : Budapest, Hongrie
Date d'inscription : 25/01/2008

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeMar 13 Mai - 1:37

cela fait longtemps qu'on s'était éloignés du sujet !
Ayant appris l'allemand au lycée, je regrette sincèrement de ne pas avoir poursuivi plus avant ma pratique de cette langue que je considère comme la plus belle du monde. Peu à peu, la pratique de la musique aidant, j'ai retrouvé quelques bases, mais surtout retrouvé l'envie d'apprendre cette langue. Je ne désespère pas de trouver un peu de temps pour sortir la méthode d'allemand qui dort depuis des mois dans un placard de la maison !
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 62
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitimeMar 13 Mai - 2:24

Je t'y encourage ! Ce que j'aime dans l'allemand, c'est que la langue ne réfléchit pas comme le français - c'est sans doute pourquoi le Français le trouvent difficile à apprendre. Le Ausgang, c'est la sortie sans doute, mais aussi le point de départ, le début. Et un Allemand ne valide pas son billet, il entwertet, il lui ôte sa valeur : ça n'est pas la même manière de considérer les choses !
Quelques remarques d'allemand, c'est presque à sa place à Vienne !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Week-end à Vienne Mai 2008 Empty
MessageSujet: Re: Week-end à Vienne Mai 2008   Week-end à Vienne Mai 2008 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Week-end à Vienne Mai 2008
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Le Tour du monde en 3 clics-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser