Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Bon plan ASOS : code promo de 10%
Voir le deal

 

 Tristan Murail

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 61
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Tristan Murail Empty
MessageSujet: Tristan Murail   Tristan Murail Icon_minitimeLun 19 Jan - 2:11

Tristan Murail
(Le Havre 1947)
Tristan Murail 08murail1


Il est avec Gérard Grisey l'un des principaux fondateurs et théoriciens de la musique spectrale.
Après des études en économie, en arabe et en sciences politiques, Tristan Murail entre en 1967 au Conservatoire national supérieur de Paris dans la classe d'Olivier Messiaen. Il est pensionnaire à l'Académie de France à Rome (Villa Médicis) de1971 et 1973 où il fait la connaissance de Giacinto Scelsi et de sa musique. Il s’intéresse de près aux mouvements globaux de masses, de volumes ou de textures sonores : à la musique électroacoustique, aux œuvres de Iannis Xenakis, de Giacinto Scelsi et surtout de György Ligeti.
De retour à Paris, il fonde en 1973 avec Michaël Lévinas, Hugues Dufourt, Gérard Grisey et Roger Tessier l'Ensemble l'Itinéraire dont le but est de diffuser et de développer de nouveaux modes de jeux en utilisant notamment les instruments électroniques puis l'informatique musicale. Avec Serendib (1991-1992) et d’autres œuvres de cette époque (La Dynamique des fluides, La Barque mystique), sa musique atteint un stade extrême de morcellement, d’articulation, et d’imprévisibilité dans le déroulement.
Il a publié de nombreux articles, notamment dans la revue musicologique Entre-temps, où il pose les fondements théorique et analytique de la musique spectrale (la Révolution des sons complexes, Spectres et lutins, Questions de cible). Sa musique est dans un premier temps composée sur une continuité : celle du matériau sonore. Ensuite l'idée de « processus » (une modification progressive d'un état sonore pour en obtenir un second) va imprégner ses œuvres.
Après avoir enseigné l'informatique musicale à l'IRCAM, il enseigne à l'université Columbia à New York depuis 1997.
d’après Wikipédia et l’Ircam (BRAHMS)

Article : Parcours de l'œuvre par Julian Anderson et Philippe Lalitte
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 61
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Tristan Murail Empty
MessageSujet: Re: Tristan Murail   Tristan Murail Icon_minitimeLun 19 Jan - 2:28

Winter Fragments, Argento Chamber Ensemble (Aeon 2007)
Tristan Murail 51oFtLxSkmL._SL500_AA240_

Gondwana – Désintégrations - Time and Again, dir. Yves Prin et Karl Anton Rickenbacher (Montaigne 1989, 2003)
Serendib - L'Esprit des dunes – Désintégrations, dir. David Robertson (Adès 1996)
Tristan Murail 317KK16WN9L._SL500_AA240_ Tristan Murail 31MYQW0FJYL._SL500_AA240_

Memoire / Erosion – Ethers - Les Courants de l’espace – C’est un jardin secret, ma sœur, ma fiancée, dir. Jacques Mercier et Yves Prin (Accord 1992, 2002)
Allégories - Vues aériennes - Territoires de l’oubli, Ensemble Fa, dir. Dominique My (Accord 1990, 2000)
Tristan Murail 415ZY99KBYL._SL500_AA240_ Tristan Murail 31CH55RWZDL._SL500_AA240_

Couleur de mer - L'attente - Treize couleurs du soleil couchant - Attracteurs étranges - La Barque mystique, Ensemble Court-circuit, dir. Pierre-André Valade (Accord 1995, 2001), nouvelle et ancienne présentations
Tristan Murail 31EDGDVGWTL._SL500_AA240_ Tristan Murail 844646442_M
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 61
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Tristan Murail Empty
MessageSujet: Re: Tristan Murail   Tristan Murail Icon_minitimeLun 19 Jan - 2:44

Et voilà que j’imagine un lecteur bienveillant qui demanderait par où aborder Tristan Murail. Je serais un peu confus, je ne connais pas assez sa musique, mais puisque nombre de ses compositions me parlent, je le renverrais d’abord aux Winter fragments et ensuite aux pièces dont le titre renvoie à la mer ou au désert. J’y trouve une puissance suggestive, une sorte d’incarnation musicale (transfiguration serait le mot juste) qui fait oublier la technique à laquelle on associe le nom du compositeur.
« (…) il n’en reste pas moins que les formes musicales de base dérivent en général de l’instinct et de l’intuition, elles n’ont rien de techniques en elles-mêmes. » (Tristan Murail, livret de Serendib)
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 61
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Tristan Murail Empty
MessageSujet: Re: Tristan Murail   Tristan Murail Icon_minitimeMer 9 Sep - 23:15

J'ai désormais mes Winter fragments domestiques. Je relis mon commentaire précédent, il va dans le sens de ce que dit le livret à propos de la nature chez Tristan Murail - les « phénomènes naturels envisagés comme des processus ». « La présence de phénomènes cycliques – succession d’évènements analogues mais chaque fois transformés – affecte inévitablement la perception de la linéarité temporelle ».
Ces transformations, on les entend « intuitivement » comme presque toujours dans la musique. Ici, le matériau n’est pas mélodique mais formel (la technique spectrale). Quoi qu’il en soit, j’aime comme jamais ce disque !
Tristan Murail 51oFtLxSkmL._SL500_AA240_

Le livret de Pierre Rigaudière est précis mais il reste toujours compréhensible : cela mérite qu'on le souligne puisqu'on peut parfois lire des textes qui défient l'entendement.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 61
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Tristan Murail Empty
MessageSujet: Re: Tristan Murail   Tristan Murail Icon_minitimeJeu 25 Nov - 0:46

Intégrale de la musique pour piano, Marilyn Nonken (Metier 2005)
Comme l’explique le compositeur dans le livret, il met à profit la distorsion harmonique des graves au piano. Il répond donc à la question « peut-on encore écrire pour le piano aujourd’hui ? » après ce qu’en ont fait le XIX° et le début du XX° siècle, après les préparations de Cage, après les « percussions ornithologiques » de Messiaen. Les interférences acoustiques donnent des sons inattendus.
Tristan Murail 612y5xjodGL._SL500_AA300_
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Tristan Murail Empty
MessageSujet: Re: Tristan Murail   Tristan Murail Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Tristan Murail
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique contemporaine-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser