Universalis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Jeux, jouets et Lego : le deuxième à -50% (large sélection)
Voir le deal

 

 Gabriel Pierné

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Gabriel Pierné Empty
MessageSujet: Gabriel Pierné   Gabriel Pierné Icon_minitimeSam 21 Fév - 0:14

Gabriel Pierné
(Metz 1863 – Ploujean, Finistère 1937)
Gabriel Pierné Pierne-Gabriel-06


Organiste, compositeur et chef d'orchestre, Henri Constant Gabriel Pierné s’installe à Paris avec sa famille après la défaite française de 1870 amène la famille à Paris. Il remplace pendant huit ans César Franck à as mort en 1890 à la tribune de l’orgue de l'Église Sainte-Clotilde avant que Charles Tournemire ne prenne la relève en 1898. Pierné devient l’adjoint d'Édouard Colonne à la tête des Concerts Colonne pour en assurer ensuite seul la direction de 1910 à 1934. Il donne de nombreuses œuvres contemporaines, de Claude Debussy, Maurice Ravel, Albert Roussel ou Igor Stravinski. Camille Saint-Saëns le désapprouve lorsqu'il dirige la Seconde suite de Darius Milhaud.

Œuvres
Musique de chambre : Sonate pour violon et piano composée en 1900, Quinze pièces pour piano, Trois pièces formant une suite de concerts, Concerto en ut mineur pour piano et orchestre, Sonata da Camera pour flûte, violoncelle et piano connue pour ses constructions rythmiques et ses timbres.
Mélodies : Le Petit Rentier, Les petits lapins, Les Trois petits oiseaux, les Trois poèmes de Klingsor.
Œuvres pour orchestre : Les Paysages franciscains, Fantaisie basque pour violon et orchestre, Divertissement sur un thème pastoral.
Oratorios et théâtre : La nuit de Noël 1870, L'an Mil, poème symphonique avec chœurs, La Croisade des Enfants (1902), les Enfants de Bethléem (1907), Saint-François d'Assise (1912) ; Le Chemin de l'Amour (en un acte), Don Luis (opéra en trois actes).
Opéras-comiques : La Fille de Tabarin (1901), On ne badine pas avec l’amour (1910), Fragonard (1934), Salomé.
Partitions chorégraphiques : Le Collier de saphirs (1891), Bouton d'Or (1895), Cydalise et le Chèvre-Pied, Impressions de music-hall, Images.

Gabriel Pierné Pierne-Gabriel-05
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Gabriel Pierné Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Pierné   Gabriel Pierné Icon_minitimeSam 21 Fév - 0:15

Gabriel Pierné, œuvres pour orchestre : Impressions de music-hall, Fantaisie basque, Divertissements sur un thème pastoral, Izéÿl, dir Bramwell Tovey (Timpani 2006)
Gabriel Pierné 61TWQM997QL._SL500_AA240_
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Gabriel Pierné Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Pierné   Gabriel Pierné Icon_minitimeDim 22 Fév - 0:45

Je ne suis pas certain que le disque commence au mieux, par les ludiques Impressions de music-hall, mais Izéÿl est une pièce extraordinaire, dix minutes de musique de scène sur un argument de l'Inde ancienne.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Gabriel Pierné Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Pierné   Gabriel Pierné Icon_minitimeMar 4 Aoû - 22:46

Cydalise et le Chèvre-pied, ballet – dir. David Shallon (Timpani 2000, 2009)
Une partition dans sa meilleure interprétation sans doute.
Gabriel Pierné 41rIwe9%2BwyL._SL500_AA240_

Dès les premières mesures aux harmonies mystérieuses, ponctuées de douces interventions chorales créant une atmosphère onirique, le décor est planté. Nous sommes dans un coin du parc, au château de Versailles, au crépuscule du Grand Siècle : végétation domestiquée à la française mais noyée d'ombre ; grotte de rocaille où murmurent des eaux dormantes ; vasques élégantes... Dans la nuit incendiée de silence se faufile une silhouette : celle d'un chèvre-pied, c'est-à-dire d'un faune, appartenant au cortège du dieu Pan. Il est tombé amoureux de la belle Cydalise, ballerine qui se produit à Versailles dans la comédie-ballet La Sultane des Indes et qui met la cour en émoi... Mais quelle fortune peut connaître une passion entre deux êtres que tout sépare, entre une belle mortelle et une semi-divinité, soumise à l'appel irrésistible des forces de la forët ?
Achevé en 1815 et créé en 1923 à l'Opéra de Paris, ce ballet du compositeur messin Gabriel Pierné (1863-1937) a tout pour charmer : une atmosphère de fêtes galantes et d'embarquement pour Cythère ; une élégance et une légèreté qui masquent à peine la sensualité et la profondeur de l'écriture. On retrouve certes les influences de l'ami Debussy - celui du Prélude à l'après-midi d'un faune, bien sûr - et la marque de cette clarté, de ce classicisme qui vaudra à Pierné d'entrer en 1924 à l'Institut. Mais certains épisodes (l'apparition de la lune, le lever du jour et l'éveil à la vie ...) ainsi que les grands développements symphoniques (le tourbillon dionysiaque des danses) débordent d'une énergie fascinante et témoignent de la force d'inspiration d'un compositeur qu'on a trop longtemps rangé parmi les "petits maîtres" de la musique française... En définitive ce Cydalise et le chèvre-pied ne laissera qu'un seul regret : que cette première mondiale soit la dernière prestation discographique du chef David Shallon, mort le 15 septembre dernier.

Xavier Lacavalerie (Télérama n°2662 du 20 janvier 2001)
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Gabriel Pierné Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Pierné   Gabriel Pierné Icon_minitimeMer 11 Nov - 0:08

Voici une critique de ce disque sur Resmusica.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Gabriel Pierné Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Pierné   Gabriel Pierné Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Gabriel Pierné
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique moderne-
Sauter vers: