Universalis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
My Hero Academia : où acheter le Tome 39 édition Collector du manga ...
Voir le deal

 

 Eugène Ormandy (1899-1985)

Aller en bas 
AuteurMessage
ojoj

ojoj


Nombre de messages : 2123
Age : 37
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 08/12/2007

Eugène Ormandy (1899-1985) Empty
MessageSujet: Eugène Ormandy (1899-1985)   Eugène Ormandy (1899-1985) Icon_minitimeMar 3 Nov - 12:56

Eugene Ormandy est un chef d'orchestre et violoniste américain d'origine hongroise, né le 18 novembre 1899 et décédé le 12 mars 1985.

Né à Budapest (son nom d'alors est Jenö Blau), il étudie au conservatoire de cette même ville.

En 1921, il émigre aux États-Unis et travaille d'abord au Capitol Theater Orchestra à New York comme violoniste et plus tard en tant que chef de cet orchestre qui accompagne les films muets.

De 1931 à 1936, Ormandy est nommé chef d'orchestre principal de l'Orchestre symphonique de Minneapolis. Pendant les jours sombres de la Grande dépression, RCA Victor l'engage pour plusieurs enregistrements, parmi lesquels ses célèbres lectures de la Symphonie nº 7 de Bruckner et la nº 2 de Malher. L'excellence de ces enregistrements contribue à doter Ormandy d'une exceptionnelle réputation de musicien. Sa carrière est par ailleurs aidée par Arthur Judson, le plus puissant imprésario de la scène musicale classique américaine des années 1930.

Mais ce sont ses 44 années passées à l'Orchestre de Philadelphie qui font toute la renommée actuelle d'Ormandy. Nommé chef associé de cet orchestre à partir de 1936 (en alternance avec Leopold Stokowski), il en devient deux années plus tard l'unique directeur et chef principal jusqu'à son départ en 1980. Il conduit l'orchestre à travers de multiples concerts, à New York et dans beaucoup d'autres villes américaines, mais également dans de nombreuses tournées à l'étranger. Parmi les plus mémorables, distinguons cette tournée en Finlande en 1955 où beaucoup des membres de l'orchestre vont rendre visite au vieux compositeur Jean Sibelius (qui meurt deux ans plus tard à l'âge de 91 ans) dans son obscure retraite finlandaise, et celle de 1973 en République de Chine où l'orchestre se produit devant un public enthousiaste, privé de musique occidentale classique depuis maintes décennies.

Élevé au rang honorifique de chevalier de l'Empire britannique par la reine Élisabeth II en 1976, Ormandy meurt le 12 mars 1985 à Philadelphie.

Il appréciait tout particulièrement les œuvres du post-romantisme et du début du XXe siècle. Il s'était fait le champion de la musique de Serge Rachmaninov, dirigeant la première de ses Danses symphoniques. Il a également conduit les premières américaines de plusieurs symphonies de Dimitri Chostakovitch comme de beaucoup d'œuvres de compositeurs américains.

Ormandy est également connu pour avoir été un accompagnateur fidèle et sensible. Son héritage discographique inclut d'ailleurs beaucoup d'excellentes collaborations avec notamment Arthur Rubinstein, Rudolf Serkin, David Oistrakh, Isaac Stern, Leonard Rose, Itzhak Perlman, Emil Gilels, Van Cliburn, Emanuel Feuermann, Robert Casadesus…
Revenir en haut Aller en bas
 
Eugène Ormandy (1899-1985)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gerald Moore (1899-1987)
» Ludwig Weber (1899-1974)
» sir John Barbirolli (1899-1970)
» Ernest CHAUSSON (1855-1899)
» Eugène Delacroix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Les interprètes-
Sauter vers: