Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -54%
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
Voir le deal
59.99 €

 

 Hanns Eisler

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 61
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Hanns Eisler Empty
MessageSujet: Hanns Eisler   Hanns Eisler Icon_minitimeLun 29 Mar - 0:00

Hanns Eisler
(Leipzig 1898 – Berlin-Est 1962)
Hanns Eisler 180px-Stamps_of_Germany_%28DDR%29_1968%2C_MiNr_1388
Hanns Eisler grandit à Vienne dans un environnement bourgeois où la musique et la littérature jouèrent un rôle central. En 1916, Hanns Eisler fut appelé au service dans l'armée austro-hongroise ; il servit d’abord dans une école d'officiers de réserve près de Prague et fut ensuite soldat dans un régiment hongrois. Plusieurs compositions musicales datent de cette période (Oratorium Gegen den Krieg : oratoire contre la guerre). Eisler fut le premier élève de Schönberg qui composa en adoptant la technique des douze tons (musique dodécaphonique).
Dès son enfance Hanns Eisler fut attiré par les idéaux communistes qui marqueront sa création musicale. Hanns Eisler s'éloigne de la vision musicale sacralisée d'Arnold Schönberg et du post-romantisme qu'il juge embourgeoisés. Il s'oriente vers des formes musicales plus populaires, influencées par le jazz et le cabaret.
Eisler se rapprocha du parti communiste allemand mais ne sera jamais membre du parti. Il collabore avec Bertolt Brecht lui-même marxiste jusqu’à avec sa mort en 1956. Hanns Eisler écrivit la musique de plusieurs pièces de Brecht (Die Massname, Die Mutter, Galileo, Furcht und Elend des Dritten Reiches, Die heilige Johanna).
Dès 1933, la musique d'Eisler et la poésie de Brecht furent bannies par le parti nazi. Il refuge aux États-Unis et enseigna à la New School University (New York). Peu avant le début de la Seconde Guerre mondiale, il déménagea à Hollywood et composa la musique de nombreux films.
Ses deux œuvres essentielles de ces années sont la monumentale Deutsche Sinfonie (symphonie chorale en 11 mouvements sur des poèmes de Brecht et Ignazio Silone, 1935-1958) et un cycle de mélodies Hollywooder Liederbuch (1942-43).
Hanns Eisler dont le frère Gerhart était suspecté d'espionnage soviétique fut inquiété par la Commission des activités anti-américaines. Après deux auditions, Eisler fut accusé d'être « le Karl Marx de la musique » et l'agent soviétique à Hollywood et inscrit sur la liste noire du cinéma. Hanns Eisler s'installa à Berlin Est. Il composa l'hymne national (Auferstanden aus Ruinen) de la République démocratique allemande. Il composa la musique du film Nuit et brouillard d'Alain Resnais en 1954. Son projet le plus ambitieux, un opéra moderne sur le thème de Faust, fut attaqué par la censure communiste. Sa loyauté politique fut mise en cause lors d'une série d'auditions. Ce climat politique et la mort de Brecht en 1956 assombrirent ses dernières années. Il mourut en 1962 et est enterré près de Brecht au cimetière de Dorotheenstadt.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 61
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Hanns Eisler Empty
MessageSujet: Re: Hanns Eisler   Hanns Eisler Icon_minitimeLun 29 Mar - 0:07

J’ai longtemps hésité à me mettre à écouter Hanns Eisler. La musique de chambre interprétée par Christoph Keller me semble une excellente introduction. Eisler va plus loin que ce qu’il annonce : dans le septuor n° 1 « Variations sur des chansons enfantines américaines » il y a autre chose qu’un collage une véritable œuvre. Ça doit faire partie du talent : ne pas seulement satisfaire à ses intentions mais les déborder et rendre le résultat convainquant. (Accord 1999, aussi réédité en coffret, 2004)
Hanns Eisler 312MWEZ1J0L._SL500_AA300____Hanns Eisler 41205K5FVJL._SL500_AA300_
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 61
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Hanns Eisler Empty
MessageSujet: Re: Hanns Eisler   Hanns Eisler Icon_minitimeLun 8 Nov - 23:54

Deutsche Symphonie, op. 50 - Rundfunk-Sinfonie-Orchester Berlin, dir. Max Pommer (Berlin, 2004)
Textes chantés (pour la plupart de Bertolt Brecht), musique à la facture assez classique, belle prise de son.
Hanns Eisler 51Thk2nLhpL._SL500_AA300_
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane
joachim

Nombre de messages : 1195
Age : 73
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

Hanns Eisler Empty
MessageSujet: Re: Hanns Eisler   Hanns Eisler Icon_minitimeMer 10 Nov - 12:44

Cette Deutsche Symphonie est probablement son chef d'oeuvre, et je l'apprécie beaucoup. Dommage qu'il se soit pas mal concentré sur des oeuvres sérielles comme le Quatuor à cordes et les "Vierzehn arten den Regen zu beschreiben" (14 façons de décrire la pluie).

C'est Eisler qui a composé l'hymne de l'ex RDA, Auferstanden aus Ruinen, qui, je trouve, est l'un des plus beaux hymnes nationaux. Dommage qu'il n'ait plus cours.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Hanns Eisler Empty
MessageSujet: Re: Hanns Eisler   Hanns Eisler Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Hanns Eisler
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique moderne-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser