Universalis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
Trottinette électrique OCEAN DRIVE A9 avec clignotants
299.99 € 599.99 €
Voir le deal

 

 Karel Ancerl

Aller en bas 
AuteurMessage
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand


Nombre de messages : 14522
Age : 40
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Karel Ancerl Empty
MessageSujet: Karel Ancerl   Karel Ancerl Icon_minitimeMer 28 Mar - 14:15

Karel Ancerl naquit le 11 avril 1908 en Bohême dans le petit village de Tucapy dans une famille qui, bien que très cultivée, n'avait pourtant aucune tradition dans le domaine de la musique. Il apprit le violon et grâce à sa ténacité et à son application qui lui étaient innées il fit rapidement des progrès de sorte qu'à l'âge de onze ans il avait déjà sa place dans l'orchestre local. Par la suite à Prague au lycée il apprit à jouer du piano et aussi prenait part aux soirées de musique en chambre en y faisant preuve de ses extraordinaires capacités d'organisation. Plus ou moins contre le gré de ses parents il alla ensuite au conservatoire et y étudia la composition dans la classe de Jaroslav Kricka, la direction avec Pavel Dedecek et aussi les percussions. Ses études de la musique microtonale avec Alois Hába eurent une grande importance pour sa carrière comme tout particulièrement sa présence aux répétitions de l'Orchestre philharmonique tchèque où il pouvait observer Václav Talich ainsi que d'excellents chefs d'orchestre étrangers. Lorsque lui-même, le 24 juin 1930, prit place pour la première fois au pupitre de chef d'orchestre à son concert de fin d'études, pour y diriger la Sinfonieta qu'il avait lui-même composé, il y fit preuve d'une extraordinaire érudition que les critiques commentèrent en termes élogieux.

Au carrefour de sa vie ce jeune artiste se décida pour la carrière de chef d'orchestre. Il se fit bientôt remarquer à l'étranger lorsque, à Munich, il lui fallut surmonter d'énormes difficultés d'interprétation et d'organisation et qu'il prépara d'une manière exemplaire pour Hermann Scherchen l'opéra Matka (la Mère) pour quarts de ton de Hába, qu'il présenta lui-même seize ans plus tard, mais cette fois comme chef de l'Opéra du 5 mai (l'actuel Opéra d'Etat) à Prague. En 1931 Jaroslav Ježek lui vint en aide dans ses soucis matériels en l'engageant comme chef d'orchestre à son "Osvobozené divadlo" (Théâtre libéré) et Ancerl l'en remercia en élevant rapidement le niveau artistique de cet ensemble. Mais Ancerl lui non plus ne fut pas prophète en son pays. Aux festivals de la Société pour la musique contemporaine à Vienne (1932) et à Amsterdam (1933) ainsi qu'au concert de Strasbourg il récolta d'excellentes critiques, mais lorsque dans son pays il fut enfin engagé à la Radio, au début seules des tâches de metteur en ondes et de remplacements au pied levé lui étaient confiées. L'un de ces remplacements, où il lui fallut du jour au lendemain diriger la très difficile 3e symphonie de Prokofiev, éveilla l'approbation générale, ce qui lui valut d'être invité à l'Orchestre Philharmonique Tchèque et à un autre festival de musique moderne, cette fois à Barcelone. Ancerl se trouvait au seuil d'une grande carrière artistique lorsque la guerre s'ingéra cruellement dans sa vie. Lors de l'occupation de son pays il fut immédiatement licencié, puis le 12 novembre 1942 déporté au camp de concentration de Terezín (Theresienstadt) où il participa aux activités musicales dans des conditions extrêmement difficiles. Deux ans plus tard, le 15 avril 1944, il fut transporté au camp d'Auschwitz où il perdit tous les siens et lui-même ne s'en tira que par miracle.

Après la guerre il fut nommé directeur de l'Opéra du 5 mai nouvellement créé et en six mois il y monta six grands titres d'opéra, mais au 1er septembre 1947 il revint à la radio, cette fois comme chef principal de l'Orchestre symphonique. À partir du printemps 1948 pendant une courte période il enseigna la direction à la faculté de musique de l'Académie des arts dramatiques et deux de ses élèves - Zdenek Košler et Martin Turnovský - reçurent des prix au prestigieux concours de Besançon.

L'activité artistique de Karel Ancerl culmina le 20 octobre 1950, date à laquelle il fut nommé directeur artistique de l'Orchestre Philharmonique Tchèque. Celui-ci l'accueillit tout d'abord plutôt tièdement mais s'habitua peu à peu à ses répétitions intensives et à ses très grandes exigences artistiques. Lorsque les succès à l'étranger s'annoncèrent un peu plus tard, l'orchestre l'accepta pour dix-huit ans dans ses rangs et Ancerl le conduisit jusqu'à la renommée mondiale. Il étendit le répertoire de l'orchestre notamment en y intégrant des classiques du XXe siècle comme Schoenberg, Bartók, Stravinski, Prokofiev, Britten et d'autres encore et se consacra aussi à Bohuslav Martinu même au temps où l'étranger n'était pas très incliné en faveur des compositeurs tchèques. Il fit connaître au monde l'Orchestre Philharmonique Tchèque par une grande tournée en Australie, Nouvelle Zélande, Chine, Inde et au Japon (1959), par la suite aussi aux USA et au Canada, et par de nombreux concerts en Europe, lui-même chef d'orchestre très estimé était souvent invité par de prestigieux ensembles mondiaux. En étudiant le programme de ses concerts, nous constatons alors qu'il y intégrait toujours des œuvres des compositeurs tchèques en servant ainsi sciemment à la propagation de la musique tchèque.

Dans les années cinquante un perfectionnement technique révolutionnaire se produisit dans l'industrie discographique par la découverte des microsillons, ce qui signifia pour l'orchestre une énorme extension de son activité dans ce domaine. Les enregistrements de Karel Ancerl furent bientôt appréciés sous forme de prestigieux prix du disque internationaux et dans leur réédition moderne sur CD ils fascinent toujours par leur perfection technique et leur merveilleuse sonorité.

Il ne fait donc aucun doute que, grâce à Karel Ancerl, l'Orchestre Philharmonique Tchèque s'est classé à la pointe mondiale parmi les meilleurs orchestres mondiaux en devenant ainsi un article d'exportation de premier ordre. Il en fut d'autant plus douloureux pour l'orchestre lorsque son chef décida d'émigrer après les événements de 1968. L'année suivante il dirigea encore deux concerts au festival Printemps de Prague (ses concerts avec l'Orchestre Philharmonique Tchèque atteignent ainsi le chiffre global de 766), mais il ne revint plus à son pupitre. Il devint chef principal de l'orchestre de Toronto, conduisant aussi comme chef recherché et universellement reconnu certains orchestres américains, tout en faisant constamment connaître dans le monde la musique tchèque tout aussi bien classique que moderne. Toutefois les souffrances de la guerre ayant marqué sa santé, des soucis d'ordre familial s'y ajoutèrent encore, de sorte qu'il ne s'est pas réjouit longtemps de pouvoir de nouveau vivre dans une société libre et il décéda le 3 juillet 1973.

Cet homme, qui eut à connaître des périodes tragiques pour lui-même et sa famille, était un exemple de rigueur, de finesse, et de générosité.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand


Nombre de messages : 14522
Age : 40
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Karel Ancerl Empty
MessageSujet: Re: Karel Ancerl   Karel Ancerl Icon_minitimeMer 28 Mar - 14:20

Karel Ancerl Ancerl Karel Ancerl 200px-Karel_Ancerl Karel Ancerl Ancerl3 Karel Ancerl Ancerl Karel Ancerl Ancerl_karel1x Karel Ancerl Ancerl Karel Ancerl Drz000%5Cz072%5Cz07237wjwt8 Karel Ancerl Ancerltalich
Revenir en haut Aller en bas
http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand


Nombre de messages : 14522
Age : 40
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Karel Ancerl Empty
MessageSujet: Re: Karel Ancerl   Karel Ancerl Icon_minitimeMer 28 Mar - 14:24

Karel Ancerl B00066FAB2.01._AA240_SCLZZZZZZZ_ Karel Ancerl SU3666_2_xl Karel Ancerl Ancerl5Karel Ancerl Smetana_mavlast_ancerl Karel Ancerl SU3694_2_xl Karel Ancerl SU3684_2_xl Karel Ancerl SU3672_2_xl Karel Ancerl L58004ey76c Karel Ancerl Ancerl_Dvorak_SU36682011 Karel Ancerl Ancerl_Dvorak9_SU36622 Karel Ancerl SU3679_2_xl Karel Ancerl 32081
Revenir en haut Aller en bas
http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Contenu sponsorisé





Karel Ancerl Empty
MessageSujet: Re: Karel Ancerl   Karel Ancerl Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Karel Ancerl
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Les interprètes-
Sauter vers: