Universalis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Baskets Nike Air Huarache
64.99 € 129.99 €
Voir le deal

 

 Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch

Aller en bas 
4 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand


Nombre de messages : 14522
Age : 40
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeVen 27 Avr - 15:19

Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch, en russe : Дмитрий Дмитриевич Шостакович (Dmitrij Dmitrievic Sostakovic) est un compositeur russe né le 25 septembre 1906 à Saint-Pétersbourg et décédé le 9 août 1975 à Moscou.

Dmitri Chostakovitch est issu d'une famille appartenant à l'intelligentsia russe et au passé révolutionnaire: son grand-père Boleslav, lui-même fils d'un révolutionnaire polonais déporté en Russie, avait été exilé en Sibérie pour avoir trempé dans la tentative d'assassinat d'Alexandre II de 1866.

Après avoir étudié le piano avec sa mère, elle-même musicienne professionnelle, Dmitri Chostakovitch entre en 1919 au Conservatoire de Petrograd, où il étudie le piano avec Leonid Nikolaiev et la composition avec Maximilien Steinberg. Manifestant des talents précoces, il signe dès 14 ans ses premières compositions (pour le piano), et en 1926, à l'âge de vingt ans sa première sonate, ainsi que sa première symphonie qui lui valent immédiatement une renommée internationale.

En 1927, le gouvernement lui commande une seconde symphonie pour commémorer l'anniversaire de la Révolution d'Octobre. La même année, il obtient un diplôme d'honneur au concours Chopin à Varsovie.

Tour à tour consacré et réprimandé, Dmitri Chostakovitch débute une carrière mouvementée, harcelé par le parti, et souvent dénoncé pour son conformisme (en fait, son non-conformisme). Il est obligé de faire allégeance à Staline, faisant son autocritique et tenant des propos officiels sévères, mais probablement dictés par d'autres, vis-à-vis des autres compositeurs de son temps. Il alterne œuvres de commande (deuxième et troisième symphonies) et pièces plus personnelles et beaucoup moins conventionnelles.

Première dénonciation

Son opéra Le Nez, tiré d'un livret de Nicolas Gogol et créé en 1930, connaît ainsi un immense succès populaire, avant d'être critiqué et interdit, considéré comme le produit d'une bourgeoisie décadente. En 1934, son second opéra, Lady Macbeth du district de Mzensk remporte également un grand succès en URSS et à l'étranger. Cependant cet opéra qui montre l'assassinat légitime d'un tyran et mélange luxure, crime et une prodigieuse et dissonante expressivité, déplut à Staline lorsqu'il assista à une représentation en janvier 1936. Un article non signé, probablement directement inspiré par Staline, fut publié dans la Pravda du 28 janvier 1936. Il était intitulé « Le chaos remplace la musique ». Trois types de reproches étaient faits à l'œuvre de Chostakovitch: sa musique, faite de « tintamarre, grincements, glapissements »; son « formalisme petit-bourgeois » qui niait simplicité et réalisme socialiste au profit de l'« hermétisme »; et son « naturalisme grossier » montrant sur scène des personnages « bestiaux », « vulgaires ». Les représentations sont alors arrêtées, et ce fut le début d'une lourde pression de l'appareil politique soviétique sur le compositeur.

Quelques jours plus tard, Chostakovitch fait l'objet d'une condamnation officielle au cours d'une réunion de l'Union des compositeurs. Beaucoup de ses anciens amis rivalisent d'attaques contre lui. Chostakovitch devient officiellement un "ennemi du peuple", accusation qui, dans l'URSS des années 30, précède bien souvent une déportation. En juin 1937, il est d'ailleurs convoqué par le NKVD pour être interrogé. L'attente constante du pire le plonge dans l'insomnie et la dépression. Il est hanté par des idées de suicide, qui ne cesseront de le tourmenter toute sa vie. La symphonie n° 4, composée entre septembre 1935 et mai 1936, est le reflet de son état psychologique de l'époque.

Chostakovitch est obligé de faire des concessions et donne à sa musique des accents plus traditionnels. Sa symphonie n° 5, dont la facture très classique emprunte à Beethoven et Tchaïkovski, lui permet un retour en grâce. Avec cette oeuvre officiellement qualifiée de « réponse d'un artiste soviétique à de justes critiques », l'artiste a simplifié son style, mais n'a pas pour autant réprimé sa personnalité.


Guerre et après-guerre

Réhabilité en 1941, il est nommé professeur au Conservatoire de Leningrad et reçoit le Prix Staline pour son quintette avec piano. Mais en 1948, emporté par le tout puissant jdanovisme et son représentant Tikhon Khrennikov, il est, dans un premier temps, critiqué ouvertement (avec d'autres musiciens) lors d'une résolution du parti du 10 février 1948. Il doit faire alors, à plusieurs reprises, son autocritique et perd sa place de professeur, pour ne retrouver un poste qu'en 1961. Son fils Maxime est même contraint de le condamner publiquement.

Il reçoit néanmoins le prix international de la paix en 1953.

Dmitri Chostakovitch est à nouveau réhabilité en 1958, pendant la déstalinisation, et en 1966, il est le premier compositeur à recevoir le titre de Héros du travail socialiste. Il décède le 9 août 1975, des suites de plusieurs attaques cardiaques.


La musique de Chostakovitch

Profondément marquée par une époque d'airain, cette musique se voulait d'abord avant-gardiste, dépassant l'enseignement que lui a dispensé Scriabine. Une première période de création a abouti à des œuvres au style recherché et original, comme sa première symphonie ou sa première sonate pour piano. Suite à la composition de ces œuvres majeures au succès presque immédiat, il vécut une période moins productive. Les œuvres alors écrites sont actuellement moins connues (symphonies n° 2 et n° 3).

Ce n'est que par la suite qu'il commence à maîtriser son style dans diverses œuvres. On citera notamment l'opéra Lady Macbeth de Mzensk qui lui vaut des critiques, l'artiste étant accusé, en pleine terreur idéologique, de composer de la musique élitiste, s'opposant ainsi au peuple. Ces critiques pouvaient s'avérer dangereuses.

Le compositeur subit alors des pressions, décide de composer la cinquième symphonie afin de permettre une réhabilitation de son image auprès de l'état soviétique. Cette symphonie reprend des motifs simples, en particulier dans son premier mouvement assez austère, et dans un finale où la solenité est poussée à l'extrême, peut être jusqu'au sarcasme contre la musique que l'on souhaitait lui voir composer. Cette symphonie fut un succès, considérée par le régime soviétique comme un retour du compositeur dans le « droit chemin ».

La quatrième symphonie quant à elle n'a été en fait publiée que 25 ans après sa composition. Son tempérament sombre, et son orchestration malhérienne en faisait une œuvre que le compositeur ne pouvait librement publier à l'époque de sa composition (1935). Elle était, selon lui, composée « pour le tiroir ».

À compter de ce moment, ses compositions apparaissent comme sombres, voire très noires, et résolument pessimistes. Sarcastique, grinçant, ou au contraire d'une limpidité et d'un classicisme tout ironique (ses œuvres de "réalisme soviétique" semblent être écrites d'une autre main), il se démarque nettement de ses contemporains par un ton qui ne pouvait que déplaire à la toute puissante propagande stalinienne.

On notera que plusieurs de ses quatuors ont été réorchestrés pour orchestre de chambre par Rudolf Barchaï ; ainsi, la symphonie de chambre opus 110bis n'est autre que le 8e quatuor retravaillé par Barchaï.

Après avoir réalisé une réorchestration du Boris Godounov de Moussorgski (orchestration aujourd'hui oubliée depuis le retour des orchestrations originales de Moussorgski), Chostakovitch réalisera l'orchestration de référence de La Khovantchina du même Moussorgski.

Il aura composé 15 symphonies, 15 quatuors à corde, 2 concerti pour violon, 2 pour violoncelle, et 2 pour piano. Il s'intéressa également à la musique scénique et à la musique de film.

Dmitri Chostakovitch liera de profondes amitiés, avec notamment des musiciens comme David Oïstrakh, et Mstislav Rostropovitch, dédicataires de ses concertos pour violon et violoncelle.


Les Œuvres

-Symphonies :

Titre Surnom Tonalité Opus Composition Mouvements Orchestration Durée Dédicataire

Symphonie n° 1 fa mineur 10 1924-1925 4 Orchestre 30 minutes
Symphonie n° 2 « À Octobre » si majeur 14 1927 1 Orchestre, chœur 20 minutes 10e anniversaire de la Révolution d'Octobre
Symphonie n° 3 « Le 1er mai » mi bémol majeur 20 1929 4 Orchestre, chœurs 25 minutes
Symphonie n° 4 ut mineur 43 1935-1936 3 Orchestre 60 minutes
Symphonie n° 5 « La réponse d'un artiste à une critique légitime » ré mineur 47 1937 4 Orchestre 45 minutes
Symphonie n° 6 si mineur 54 1939 3 Orchestre 30 minutes
Symphonie n° 7 « Leningrad » ut majeur 60 1941 4 Orchestre 75 minutes
Symphonie n° 8 « Stalingrad » ut mineur 65 1943 5 Orchestre 60 minutes Evgeni Mravinski
Symphonie n° 9 mi bémol majeur 70 1945 5 Orchestre 25 minutes
Symphonie n° 10 mi mineur 93 1953 4 Orchestre 50 minutes
Symphonie n° 11 « L'année 1905 » sol mineur 103 1957 4 Orchestre 60 minutes
Symphonie n° 12 « L'année 1917 » ré mineur 112 1961 4 Orchestre 40 minutes
Symphonie n° 13 « Babi Yar » si bémol mineur 113 1962 5 Orchestre, basse, chœur 60 minutes
Symphonie n° 14 si mineur 135 1969 11 Orchestre à cordes,
soprano, basse, percussions 45 minutes Benjamin Britten
Symphonie n° 15 la majeur 141 1971 4 Orchestre 45 minutes


-Concertos

Titre Tonalité Opus Composition Mouvements Solistes Durée Dédicataire

pour piano

Concerto pour piano, trompette et cordes
(Concerto pour piano n° 1) ut mineur 35 1933 3 Piano, trompette 20-25 minutes
Concertino en la mineur la mineur 94 1953 Deux pianos 8 minutes
Concerto pour piano n° 2 fa majeur 102 1957 3 Piano 20 minutes Maxime Chostakovitch

pour violon

Concerto pour violon n° 1 la mineur 77 1947-1948 4 Violon 35 minutes David Oïstrakh
Concerto pour violon n° 2 ut dièse mineur 129 1967 3 Violon 30 minutes David Oïstrakh

pour violoncelle

Concerto pour violoncelle n° 1 mi bémol majeur 107 1959 4 Violoncelle 25 minutes Mstislav Rostropovitch
Concerto pour violoncelle n° 2 sol mineur 126 1966 3 Violoncelle 35 minutes Mstislav Rostropovitch


-Opéras

Titre Opus Composition Actes Livret D'après Durée

Le Nez 15 1927-1928 3 Ievgueni Zamiatine, Georgui Ionine, Alexander Preis, Dmitri Chostakovitch Nicolas Gogol 110'

Lady Macbeth du district de Mzensk 29 1930-1934 4 Alexander Preis, Dmitri Chostakovitch Nicolaï Leskov 156'

Les Joueurs (inachevé) 1941-1942 1 acte existant Dmitri Chostakovitch Nicolas Gogol


-Suites

Suite n° 1, pour orchestre de jazz (1934) 7'
Suite n° 2, pour orchestre de jazz (1938) 20'

-Quatuors à cordes

Chostakovitch avait envisagé d'écrire en tout 24 quatuors à cordes, un dans chaque tonalité. Il mourra avant d'avoir mené à bien ce projet.

Titre Tonalité Opus Composition Durée

Deux pièces pour quatuor à cordes 30b 1931 8 minutes
Quatuor à cordes n° 1 ut majeur 49 1938 15 minutes
Quatuor à cordes n° 2 la majeur 68 1944 32 minutes
Quatuor à cordes n° 3 fa majeur 73 1946 33 minutes
Quatuor à cordes n° 4 ré majeur 83 1949 22 minutes
Quatuor à cordes n° 5 si bémol majeur 92 1952 30 minutes
Quatuor à cordes n° 6 sol majeur 101 1956 25 minutes
Quatuor à cordes n° 7 fa dièse mineur 108 1960 12 minutes
Quatuor à cordes n° 8 ut mineur 110 1960 19 minutes
Quatuor à cordes n° 9 mi bémol majeur 117 1964 26 minutes
Quatuor à cordes n° 10 la bémol majeur 118 1964 22 minutes
Quatuor à cordes n° 11 fa mineur 122 1966 15 minutes
Quatuor à cordes n° 12 ré bémol majeur 133 1968 27 minutes
Quatuor à cordes n° 13 si bémol mineur 138 1970
Quatuor à cordes n° 14 fa dièse majeur 142 1972-1973 27 minutes
Quatuor à cordes n° 15 mi bémol mineur 144 1974 37 minutes


Trios avec piano

Trio n° 1 en ré mineur opus 8, pour violon, violoncelle et piano 13'
Trio n°2 en mi mineur opus 67, pour violon, violoncelle et piano 24'

Sonates

Sonate n° 1 opus 12, pour piano 14'
Sonate en ré mineur opus 40, pour violoncelle et piano 28'
Sonate pour piano n°2 en si mineur opus 61 25'
Sonate opus 134, pour violon et piano de concert 31'
Sonate opus 147, pour alto et piano de concert 29'
Revenir en haut Aller en bas
http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand


Nombre de messages : 14522
Age : 40
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeSam 23 Aoû - 0:34

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Chostakovitch___photo_piano Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch 7Km3jpcmcI_chostakovitch_dossier Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Chostakovitch_04 Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch 250_dimitri_chostakovitch Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Oistrakh_richter_shostakovich_jubile Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch 11-Chostakovitch200RGB Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Shostakovich_1 Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Shostkon2 Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Shostakovich Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Arton7404
Revenir en haut Aller en bas
http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand


Nombre de messages : 14522
Age : 40
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeSam 23 Aoû - 0:35

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Shost
Ca vous parle ce disque ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeSam 23 Aoû - 1:07

Eh non ! David Oistrakh, Viktoria Mullova, mais pas lui...
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand


Nombre de messages : 14522
Age : 40
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeSam 23 Aoû - 1:12

Merci c'est bon à savoir !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean


Nombre de messages : 12123
Age : 81
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeSam 1 Nov - 15:41

10em symphonie de Chosta en écoute comparée sur Classica
1- Karajan Berlin 1966
2- Haintink Concertgebouw
3- Dimitri Kitaenko Gurzenich de Cologne
à noter que ces 3 enregistrements ont obtenu des 10 répertoire
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeDim 8 Fév - 1:02

Chostakovitch, Sonates pour violoncelle et piano op. 40 et 147 – Petr Prause et Yakov Kasman (Calliope 2003)
Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch 41PVMQ8T20L._SL500_AA240_

J’aime bien l’image à la japonaise, arbres sur l’eau, et ces sonates. Je regrette juste que le son ne soit pas plus chaleureux. Il y a des moments très prenants, comme le Largo de l’opus 40.
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean


Nombre de messages : 12123
Age : 81
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeDim 8 Fév - 1:20

j'ai la version Sonia Wieder-Atherton et Laurent Cabasso, avec une sonate de Prokofiev...j'aime beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeMar 17 Fév - 1:38

Dimitri Chostakovitch : Symphonie de chambre - Peteris Vasks : Musica dolorosa - Alfred Schnittke : Sonate en trio, dir. Dennis Russell Davies (ECM 1997)
Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch 31JD0XXBFDL._SL500_AA240_

La Symphonie de chambre est une orchestration du quatuor n° 8 par Barchaï. Tous deux portent le sous-titre (volontairement vague et ambigu) : A la mémoire des victimes du fascisme et de la guerre. Le compositeur écrivit ce quatuor sur ses initiales (DSCH) au moment où il finit pas adhérer au Parti. Il lui reste un fort aspect chambriste et par ailleurs fort triste.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeMar 17 Fév - 1:53

Les deux autres pièces (Vasks, Schnittke) ont aussi un lyrisme dramatique comparable à la Symphonie de chambre. Toutes trois ont de nets échos romantiques.
Les couleurs de la pochette sont plus ternes que l'original mais elles donnent bien le ton général : rectangle rouge carmin sur un fond de terre brune.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeMar 14 Avr - 0:53

Pour continuer sa musique de chambre, la Sonate pour violoncelle et piano opus 40, tout en contrastes où le piano martèle si souvent son rythme obsédant. A côté de cela, la sonate suivante, de Schnittke, paraît lyrique. J’aime bien cette violence dans l’intention chez Chostakovitch. La forme, elle est d’un point vue classique, tout à fait acceptable – ce qui n’est plus toujours le cas dans le Schnittke qui suit. (Aeon 2005, Marc Coppey et Peter Laul)
Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch 0636
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane
joachim


Nombre de messages : 1197
Age : 77
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeMar 14 Avr - 20:10

Pour ceux qui ont regardé la Tourneuse de pages la semaine dernière (sur FR3), on y entend un extrait du premier trio op 8.

La sonate opus 40 est ma préférée des 2 sonates pour violoncelle, par contre j'ai du mal à m'habituer à l'opus 134 (ainsi d'ailleur qu'à celle pour alto opus 147, sa dernière oeuvre.

Au sujet de la symphonie de chambre, qui est l'orchestration du 8ème quatuor op 110, je trouve que cette orchestration n'apporte pas grand chose au quatuor. La version quatuor, forcément plus restreinte en effectif, fait davantage ressortir le tragique de l'oeuvre
Ceci étant bien sûr que mon humble avis.

Sais tu qu'il existe une deuxième symphonie de chambre, qui est l'orchestration du 10ème quatuor op 118, toujours réalisée par Rudolf Barchaï ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeMar 14 Avr - 23:07

Je dois dire que je n'ai jamais écouté à se suivre le quatuor et on orchestration.
Quant au quatuor 10, cela m'a en effet échappé jusqu'à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean


Nombre de messages : 12123
Age : 81
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeMar 14 Avr - 23:36

je ne connais pas non plus cette orchestration du 10 eme quatuor...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeVen 18 Déc - 1:06

Sonates pour violoncelle, Alban Gerhardt au violoncelle, Steven Osborne au piano (Hyperion 2006)
Sonate pour violoncelle et piano en ré mineur, op. 40 – Huit pièces pour violoncelle et piano
Schnittke : Madrigal In Memoriam Oleg Kagan - Klingende Buchstaben - Sonate pour violoncelle et piano n° 1
La sonate pour violoncelle a ici une interprétation très intériorisée, elle me donne l’impression d’une tension beaucoup plus convaincante que si le jeu était plus carré. On retrouve la même chose dans Schnittke. Ce disque est à mon sens admirable.
Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch 41PSTQ5PNDL._SL500_AA240_
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean


Nombre de messages : 12123
Age : 81
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeVen 18 Déc - 1:17

très belle sonate..;que je ne connais que dans la version de Sonia-Wider Atterthon et Laurent Cabasso
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeLun 21 Déc - 0:31

Concertos pour violon
Arabella Steinbacher et Andris Nelson (Orfeo 2007)
Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch 51fRSbmCcjL._SL500_AA240_

et évidemment David Oistrakh et Dimitri Mitropoulos dans une des dernières rééditions
Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch 41ZOhYmwTXL._SL160_AA115_

Quel est votre avis sur les deux ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean


Nombre de messages : 12123
Age : 81
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeLun 21 Déc - 0:41

je ne connais que la version de Lydia Mordkovitch avec le Scottish National Orchestra dir Neeme Järvi....chez Chandos
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane
joachim


Nombre de messages : 1197
Age : 77
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeSam 23 Jan - 19:02

Je viens d'écouter ce que je trouve être du "mauvais" Chostakovitch : l'opéra Le Nez, sur un sujet stupide, avec des dissonances et grincements à l'orchestre, des voix parfois vulgaires, bref j'ai eu bien du mal à aller jusqu'au bout. Pas étonnant que l'opéra ait été interdit par Staline !
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeDim 24 Jan - 0:13

Une ctitique sur cet opéra. Je ne connais pas, je ne peux donc rien en dire.
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean


Nombre de messages : 12123
Age : 81
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeDim 24 Jan - 0:31

c'était peut être un "pied de nez" à Staline! Mr Green !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane
joachim


Nombre de messages : 1197
Age : 77
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeLun 25 Jan - 14:33

Jean a écrit:
c'était peut être un "pied de nez" à Staline! Mr Green !

Laughing Qui sait ? En tout cas il n'a pas apprécié. D'ailleurs a-t-il vraiment apprécié quelqu'un ou quelque chose, ce "petit père du peuple" ?

Concernant Chosta, je reconnais néanmoins que ses oeuvres "formalistes" appréciées par le régime soviétique me conviennent mieux que ses oeuvres "libres" où même un Schönberg peut sembler sage !
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean


Nombre de messages : 12123
Age : 81
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeLun 25 Jan - 20:20

ah bon?...je ne prétends pas tout connaitre de Chosta...mais je ne suis jamais tombé sur une oeuvre qui me parraissait très "ardue" à écouter...tu as des exemples...à part "le Nez" Mr Green ! ...que je ne connais pas
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane
joachim


Nombre de messages : 1197
Age : 77
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeLun 25 Jan - 20:54

Ce sont plusieurs oeuvres autour de l'opus 15 (celui du Nez) : La nouvelle Babylone, la première sonate pour piano, le ballet l'Age d'Or.. Lady Macbeth de Mzensk n'est pas terrible non plus : la version révisée Katerina Ismailova est bien mieux (tout ceci à mon très humble avis...Jean Michel ne sera peut-être pas d'accord).
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean


Nombre de messages : 12123
Age : 81
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitimeLun 25 Jan - 21:19

j'ai eu l'occasion d'entendre et voir des extraits de Lady Macbeth...musicalement çà me plaisait plutot bien...l'histoire, c'est autre chose!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Empty
MessageSujet: Re: Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch   Chostakovitch - Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dmitri HVOROSTOVSKY
» Chostakovitch : Suites de Jazz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique moderne-
Sauter vers: