Universalis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -39%
SEB Friteuse à huile (1.2 kg de frites)
Voir le deal
49.99 €

 

 Les Grandes salles de Concert

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand


Nombre de messages : 14522
Age : 40
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Les Grandes salles de Concert Empty
MessageSujet: Les Grandes salles de Concert   Les Grandes salles de Concert Icon_minitimeVen 2 Mar - 12:19

Autre de mes marottes, les salles de concerts ! Je suis un grand amoureux des belles salles... Berlin, Vienne, Leipzig, Amsterdam, Lucerne...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
calbo
membre fondateur
membre fondateur
calbo


Nombre de messages : 3538
Age : 52
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 01/03/2007

Les Grandes salles de Concert Empty
MessageSujet: Re: Les Grandes salles de Concert   Les Grandes salles de Concert Icon_minitimeMer 21 Mar - 13:18

Pour les opéras construits au XIXe siècle : le palais Garnier
Pour les opéras de style contemporain : l'Opéra de Lyon (rénové par Jean Nouvel), l'Opéra Bastille (pour l'accoustique)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artistes-classiques.forumculture.net
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand


Nombre de messages : 14522
Age : 40
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Les Grandes salles de Concert Empty
MessageSujet: Re: Les Grandes salles de Concert   Les Grandes salles de Concert Icon_minitimeSam 24 Mar - 12:57

Le Concertgebouw (« bâtiment de concert » en néerlandais) est une salle de concert située à Amsterdam, aux Pays-Bas. Grâce à sa superbe acoustique, elle est considérée comme l’une des meilleures du monde pour la musique symphonique, aux côtés du Symphony Hall de Boston et du Musikverein de Vienne. Près de huit cent concerts s’y tiennent par an, pour un total de huit cent cinquante mille personnes accueillies, ce qui en en fait l’une des salles de concert les plus visitées du monde. Elle sert notamment de résidence à l’Orchestre royal du Concertgebouw.

La décision de construire une grande salle de concert à Amsterdam est prise en 1881 par six citoyens notables de la ville. La cause invoquée est l’état désastreux de la vie musicale de la capitale des Pays-Bas, qui ne compte à l’époque que de petites salles, à l’acoustique très pauvre. Est alors choisi pour construire cette nouvelle salle l’architecte hollandais le plus en vue à l'époque à Amsterdam : Adolf Leonard (Dolf) van Gendt. Celui s’inspire du Neue Gewandhaus de Leipzig (construit deux ans auparant mais détruit en 1943) pour dessiner un bâtiment dans le style néoclassique. La construction commence en 1883, dans un pré situé bien au-delà de ce qui étaient alors les limites de la ville. Deux mille cent quatre-vingt-six piliers de douze à trente mètres de profondeur sont implantés dans le sol, qui, sableux, ne se prédisposait pas à une telle construction. Celle-ci s’achève en 1886 mais la salle est contrainte de rester fermée pendant deux ans, pour cause de querelles incessantes entre les commanditaires et le conseil de la ville qui ne s’entendent pas, notamment sur la construction des routes d’accès et sur l’éclairage public à apporter à celles-ci.

Le Concertgebouw ouvre enfin ses portes le 11 avril 1888 par un concert inaugural. Un orchestre de cent vingt musiciens et un chœur de cinq cent personnes est assemblé pour l’occasion, pour un programme rassemblant des œuvres de Wagner, Haendel, Bach et Beethoven

Dès son ouverture, on a regretté que la salle de disposât pas d’un orgue. L’argent nécessaire à l’achat d’un tel instrument a été réunie en 1890 par un concert-bénéfices et une loterie. C'est le facteur d’orgue d’Utrecht Michael Maarschalkerweerd qui fut choisi pour réaliser l’instrument. L’architecte Dolf van Gendt fut quant à lui rappelé pour dessiner le buffet.
L’orgue a été soigneusement restaurée à la fin du XXe siècle par Flentrop Orgelbouw. Deux ans et demi de travail ont été nécessaires pour moderniser le mécanisme et redonner à l’instrument toute sa sonorité d’origine. Une inauguration après cette restauration a eu lieu le 18 mars 1993.

Le bâtiment est constitué en fait de deux salles.

La grande salle
La première, d’une capacité de deux mille places environ, est appelée grande salle (Grote Zaal). C’est celle qui accueille les concerts de musique symphonique – et qu’on désigne la plupart du temps quand on emploie le terme de Concertgebouw. Sa forme est du type « boîte à chaussures » et ses dispositions sont à peu près les suivantes : 44 mètres de longueur, 28 mètres de largeur et 17,5 mètres de hauteur.
Le temps de réverbération y est de 2,8 secondes sans public et de 2,2 secondes avec, ce qui rend la salle idéale pour le répertoire symphonique en général, et plus particulièrement pour le répertoire post-romantique (Mahler par exemple). Cette excellente acoustique a rendu la grande salle du Concertgebouw célèbre dans le monde entier sans qu’on sache exactement les raisons de ce miracle sonore.
La petite salle

La deuxième salle, plus petite et de forme ovale, appelée petite salle (Kleine Zaal), est consacrée aux concerts de musique de chambre et aux récitals. Elle mesure seulement 20 mètres de longueur et 15 mètres de hauteur.

Les Grandes salles de Concert 400px-Concertgebouw Les Grandes salles de Concert DNO-2%5BConcertgebouw%5D
Revenir en haut Aller en bas
http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand


Nombre de messages : 14522
Age : 40
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Les Grandes salles de Concert Empty
MessageSujet: Re: Les Grandes salles de Concert   Les Grandes salles de Concert Icon_minitimeVen 27 Avr - 11:37

La Philharmonie de Berlin (Berliner Philharmonie) est un ensemble de deux salles de concerts situé dans le centre de Berlin, intégrant une salle de concerts symphoniques conçue par Hans Scharoun et inaugurée en 1963, et une salle de musique de chambre réalisée par Edgar Wisniewski d'après un projet de Scharoun et inaugurée en 1987. Elle est le siège de l'Orchestre philharmonique de Berlin.

La conception extrêmement novatrice de la grande salle en a fait l'une des plus célèbres salles de concert au monde, et elle a eu une grande influence sur la construction des auditoriums au XXe siècle. La salle de musique de chambre, construite un quart de siècle plus tard, est basée sur les mêmes principes.

La Philharmonie de la Bernauer Straße est détruite par un bombardement au début de l'année 1944. Il s'agissait d'une ancienne patinoire transformée en salle de concerts pour l'Orchestre philharmonique de Berlin dans les années 1890. Les concerts de l'orchestre sont transférés au Staatsoper jusqu'en 1945. Après la fin de la guerre, ils ont lieu au Titania-Palast, un ancien cinéma transformé en salle de concert, et à la Beethovensaal, mais la situation de l'orchestre reste précaire, et l'idée s'impose qu'une salle nouvelle doit être construite pour accueillir l'un des orchestres les plus prestigieux d'Allemagne.

En 1949, une Gesellschaft der Freunde der Berliner Philharmonie e.V. (Société des amis de la Philharmonie de Berlin) est créée pour rassembler des fonds et faire bâtir une nouvelle salle. La décision tarde cependant à venir, le projet de l'architecte Hans Scharoun est finalement choisi. Il s'intègre dans le Kulturforum de Berlin-Ouest, situé près du Mur, avec notamment la Staatsbibliothek zu Berlin de Scharoun et la Neue Nationalgalerie de Ludwig Mies van der Rohe.

La première pierre est posée le 13 août 1961, et la salle est inaugurée le 15 octobre 1963 par une interprétation de la Neuvième Symphonie de Beethoven, avec Gundula Janowitz, Sieglinde Wagner, Luigi Alva et Otto Wiener. La salle fut vite surnommée par les Berlinois « Zirkus Karajani », en référence au Circus Sarasani d'avant-guerre et par référence à l'orgueil supposé d'Herbert von Karajan, directeur musical de l'orchestre, qui avait joué un grand rôle dans le choix de Scharoun.

Le logotype de l'Orchestre philharmonique de Berlin, adopté à cette époque, présente trois pentagones imbriqués ; il marque ainsi l'association de l'orchestre avec la salle, pentagonale, et reprend le mot de Scharoun selon lequel son projet musical associait « l'espace, la musique, l'Homme » (« Raum – Musik – Mensch »).

À partir de 1984, Edgar Wisniewski, élève de Scharoun, construit une salle de musique de chambre d'après une esquisse de Scharoun et conçue selon les mêmes principes. Elle est inagurée le 28 octobre 1987 par une interprétation des Quatre Saisons de Vivaldi par la violoniste Anne-Sophie Mutter et des musiciens de l'orchestre dirigés par Karajan, en présence du Chancelier fédéral Helmut Kohl.


- L'Architecture :

La grande salle

La grande salle est une sorte de chapiteau en forme de pentagone, large de soixante mètre et profond de cinquante. Au centre se trouve le podium, lui-même en forme de pentagone légèrement écrasé ; les spectateurs sont installés autour en plusieurs groupes de gradins qui s'élèvent vers les parois. L'agencement est asymétrique et irrégulier, comme s'il était le produit de la nature, et doit même évoquer un vallon avec des terrasses de vigne. De plus, beaucoup de « terrasses » ne sont pas exactement horizontales et penchent légèrement, ce qui montre l'importance de l'univers maritime dans l'œuvre de Scharoun, natif de Brême ; ceci se retrouve aussi dans la couleur des parois, en bois ocre très sombre, qui évoque celles d'une cabine à bord d'un navire.

Cette conception, outre qu'elle est l'une des meilleures illustrations de l'« architecture organique » de Scharoun, permet d'atténuer la distinction entre les musiciens et les spectateurs ; ils ne constituent plus qu'une communauté de mélomanes, concentrés sur la musique qui est mise au centre de l'espace. L'idée en a été suggérée à Scharoun par la vision de promeneurs se mettant en rond pour écouter un musicien.

La salle comporte deux mille quatre cent quarante places assises : environ mille trois cent devant l'orchestre, deux cent soixante-dix derrière, trois cent sur chaque côté, et environ deux cent sur le podium même, éventuellement occupées par un chœur.

Le volume d'air par spectateur est l'un des plus élevés du monde, à 10 m3. Cependant, l'agencement des gradins permet à chaque spectateur de rester proche des musiciens, la distance entre les places les plus éloignées et le podium étant de vingt-huit mètres. L'acoustique est considérée comme excellente ; même les places les moins chères, situées en hauteur ou au fond des derniers gradins, permettent de jouir d'une très bonne qualité de son en même temps que de voir l'orchestre. Le bois est utilisé autant que possible, et de grands panneaux sont disposés en corolle au-dessus du podium, avec un ensemble de lampes de volume et de hauteur irrégulières.

Un orgue est installé à droite du podium, au niveau des derniers gradins.

La salle est équipée d'une cabine d'enregistrement, situé en hauteur à gauche du podium, et permet d'enregistrer ou de filmer un concert ou de le retransmettre en direct à la radio ou à la télévision, ainsi que d'utiliser la salle comme studio d'enregistrement. Lorsqu'un concert est filmé, le podium est surélevé.


La salle de musique de chambre/Kammermusiksaal

La salle de musique de chambre (Kammermusiksaal) est conçue selon le même principe que la grande salle, dans des dimensions évidemment plus réduites. Alors que la forme de la grande salle dérive d'un pentagone, la sienne est hexagonale : la scène est un hexagone, et deux séries de gradins partent de chacun des côtés jusqu'à la cloison.

Elle est particulièrement grande pour une salle dédiée à la musique de chambre, avec mille cent quatre-vingt places ; un petit orchestre peut même s'y produire. Mais la bonne acoustique lui permet d'accueillir un récital de piano, de violoncelle ou de Lieder.

Un studio est installé sur la droite et permet, comme pour la grande salle, de réaliser enregistrements, films ou retransmissions.


Le bâtiment

Les foyers de la grande salle et de la salle de musique de chambre, qui constituent en fait un grand hall, illustrent également les principes de l'architecture organique. Les escaliers et les différents niveaux sont agencés de manière irrégulière et comme arbitraire, afin que le regard du visiteur y circule naturellement. Les grandes parois sont peintes en blanc, ce qui donne par contraste une impression de chaleur au moment de pénétrer dans la salle. À l'endroit des fenêtres, des pans de murs avec des centaines de petits trous laissent passer la lumière selon un dégradé de couleurs, chaudes au Nord et froid au Sud.


Influence

La vision novatrice de Scharoun fera école, créant à côté du modèle en « boîte à chaussure » — représenté par exemple par le Musikverein de Vienne, le Concertgebouw d'Amsterdam et même l'ancienne Philharmonie de Berlin — un type d'auditorium où le public est réparti en gradins autour du podium orchestral ; cependant certaines salles négligent le caractère « organique » et établissent une forte symétrie.

1985 : Philharmonie im Gasteig, Munich
1986 : Philharmonie, Cologne
1986 : Suntory Hall, Tokyo
2003 : Walt Disney Concert Hall, Los Angeles

Les Grandes salles de Concert 62kammermusiksaal1 Les Grandes salles de Concert Philharmonie2 Les Grandes salles de Concert Philharmonie Les Grandes salles de Concert PhilharmonieBerlinIntB250x1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Contenu sponsorisé





Les Grandes salles de Concert Empty
MessageSujet: Re: Les Grandes salles de Concert   Les Grandes salles de Concert Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Grandes salles de Concert
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Grandes Affaires Criminelles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: La boîte à Musique-
Sauter vers: