Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 August Macke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: August Macke   Lun 10 Aoû - 23:45

August Macke
(Meschede, Rhénanie-du-Nord-Westphalie 1887 – Perthes-lès-Hurlus 1914)

Peintre expressionniste allemand, fils d'un ingénieur des ponts et chaussées qui s'installe à Cologne puis en 1900 à Bonn.
Macke commença ses études en octobre 1904 à l'Académie des Beaux-Arts de Düsseldorf. En 1905 il n'hésite pas à s'inscrire aux cours du soir de l'école des Arts Décoratifs où il apprécie la liberté de travail sur des sujets quotidiens (plantes, animaux...) plutôt que les sujets académiques. Il découvre en 1907 la modernité française : l'impressionnisme de Manet, Degas, Toulouse-Lautrec, Seurat, Pissarro. Ces nouveautés lui inspirent de nombreuses esquisses dans lesquelles il exprime sa façon de percevoir le caractère éphémère de l'apparition et la fixation précise d'une impression spontanée. Il épouse Elizabeth Gerhardt en 1909 et rend avec elle à Paris où il peint son célèbre Autoportrait au chapeau. En octobre 1909, les Macke rentrent à Tergensee où les conditions de vie et le calme de la campagne environnante permettent à August de produire pas moins de deux cents tableaux. Cette période est considérée comme le premier sommet du parcours artistique de Macke.
L'œuvre de Macke se transforme par une purification et une maturation stylistique. Il est influencé par les principes des Fauves (Henri Matisse, André Derain, Maurice de Vlaminck, Raoul Dufy et Kees van Dongen). Ses nouveaux contacts avec son ami Franz Marc, Wassily Kandinsky et les autres artistes de Der Blaue Reiter (Le Cavalier Bleu) apportent à Macke une nouvelle impulsion artistique. La spiritualité intellectuelle de Kandinsky s'oppose pourtant à la contemplation des choses de Macke. Lors d'un court voyage en Tunisie avec Paul Klee et Louis Molliet il peint de nombreuses aquarelles et prend beaucoup de photographies, qui lui serviront de support par la suite pour d'autres peintures à l'huile. Il meut sur le champ de bataille à 27 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: August Macke   Lun 10 Aoû - 23:47

Eglise de Kandern

Farbige Formen III, 1913 (Formes colorées III)

Blick in eine Gasse, 1914 (Vue d'une rue)

Mädchen im Grünen, 1914 (Jeunes filles dans la verdure)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 6420
Age : 58
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: August Macke   Lun 10 Aoû - 23:50

Un tableau de Macke illustre la symphonie n° 4 de Mahler par Pierre Boulez. Voilà pourquoi August Macke vient jusqu'ici aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: August Macke   Aujourd'hui à 6:46

Revenir en haut Aller en bas
 
August Macke
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» August De Boeck
» August Winding (1835-1899)
» Les Fleurs gelées de Hendrik Ibsen et August Strindberg
» Heinrich August Marschner
» Heinrich August Marschner - Opéras

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Le Bouillon de Culture-
Sauter vers: