Universalis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -16%
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
Voir le deal
669 €

 

 Peter Cornelius (1824 – 1874)

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 66
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Peter Cornelius (1824 – 1874) Empty
MessageSujet: Peter Cornelius (1824 – 1874)   Peter Cornelius (1824 – 1874) Icon_minitimeMar 8 Avr - 20:18

Peter Cornelius


(Mayence 1824 – 1874)

Compositeur, poète et traducteur. Violoniste, il étudie la musique avec Heinrich Esser. Il séjourne de 1844 à 1851 à Berlin chez son oncle peintre, Peter von Cornelius. Il publie alors des critiques musicales dans des journaux berlinois, ce qui lui donne l’occasion de rencontrer Joseph von Eichendorff, Paul Heyse et Hans von Bülow. Il compose ses premières œuvres majeures durant son séjour à Weimar (1852-1858). Il se lie ensuite à Richard Wagner à Vienne. Il vécut ensuite à Munich où il se maria.

Œuvres

Opéras
Der Barbier von Bagdad, opéra comique en deux actes (1855-1858), représenté à Weimar en 1858
Der Cid, tragédie lyrique en trois actes (1860-1865), représenté à Weimar en 1865
Gunlöd, opéra comique inachevé en trois actes (1866-1874), continué par Karl Hoffbauer, représenté à Weimar en 1891 et par Waldemar von Bausznern en 1906, représenté Cologne en 1906

Musique de chambre
Introduction, Andante et Polonaise, Op. 1 (pour hautbois et piano, 1840)
Sonates pour violon : n° 1 (Op. 2) en ut majeur (1840); n° 2 et si bémol majeur 1844), n° 3 et mi majeur (1846)
Quatuors à cordes : n° 1 en la bémol majeur (1841), n° 2 en ut majeur (1841), n° 3 en sol majeur (1842)

Œuvres chorales (sélection)

Versuch einer Messe über den Cantus firmus in der dorischen Tonart - SATB et orgue (1852)
3 Chorgesänge, Op. 11 (1871 sur des textes de Henri Heine et de Friedrich Rückert)
- Der Tod, das ist die kühle Nacht - SATB, SATB (Heine)
- An den Sturmwind - SATB, SATB (Rückert)
- Jugend, Rausch und Liebe - SSATTB (Rückert)
3 Männerchöre, Op. 12 (1872-1873)
- Der alte Soldat - 6T, 3B (sur un texte de Joseph von Eichendorff)
- Reiterlied - TTBB, TTBB (Eichendorff)
- Der deutsche Schwur - TTBB (Cornelius)

On trouve une bonne présentation à
http://www.bach-cantatas.com/Lib/Cornelius-Peter.htm
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane
joachim


Nombre de messages : 1197
Age : 78
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

Peter Cornelius (1824 – 1874) Empty
MessageSujet: Re: Peter Cornelius (1824 – 1874)   Peter Cornelius (1824 – 1874) Icon_minitimeMar 8 Avr - 20:45

Dommage pour lui : on ne connaît que le Barbier de Bagdad (et encore : l'ouverture seulement).

Je dis dommage, car j'ai entendu son Stabat Mater, et sa Messe en ré mineur, très jolis.
Il y a aussi un cycle de lieder, ses Weihnachtslieder, pas mal non plus.
Revenir en haut Aller en bas
 
Peter Cornelius (1824 – 1874)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Franz Schmidt (1874-1939)
» Anton Bruckner (1824 1896)
» Giovanni Battista VIOTTI (1755-1824)
» Peter Philips
» Peter Dijkstra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique romantique-
Sauter vers: