Universalis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Code Promo Nike Saint Valentin 2024 : jusqu’à -25% sur TOUT le site
Voir le deal

 

 Musique contemporaine

Aller en bas 
+2
joachim
Jean-Michel
6 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Mai - 16:04

kfigaro a écrit:
En d'autres termes, toute la musique contemporaine n'est pas forcement et obligatoirement expérimentale, hermétique et inaccessible (au sens où il faudrait sans scène dépasser ses "limites" pour pouvoir la "mériter")...
Je suis en effet d'accord. Cependant
1) je crois que toute musique demande au moins au début un certain effort, une certaine complicité pour qu'on y entre véritablement (au début, je prenais bien le clavecin pour un mauvais piano !)
2) je suis quand même assez étonné des rejets du fait que j'entends une continuité dans la musique du XIX° et du XX° - c'est dans ce sens que je hasarde le mot de "limite" : j'aimerais mieux comprendre ce qui arrête les oreilles autres que la mienne.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane
joachim


Nombre de messages : 1197
Age : 77
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Mai - 16:34

Comme je disais auparavant, il y a une telle diversité contemporaine qu'il est impossible de dire qu'on n'aime pas les contemporains.
Jean Michel y entend une continuité, évidemment si on écoute Stravinski ou Messiaen ou même Schoenberg et ses disciples (Webern).
Mais quand on passe aux Varèse, Xénakis, Ivo Malec, certains Bério (mais pas tous), Nono, Stockhausen et bien d'autres, là désolé, je n'entends que du bruit sans aucune signification.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Mai - 23:41

Quand j'entends Stimmung de Stockhausen, j'y trouve des échos de musique médiévale. De proche en proche, ce qui me paraissait étonnant ou difficile à écouter (mettons des pièces de Xenakis) prend une allure familière.
Pour mes oreilles, il y a ailleurs des œuvres qu'il m'est difficile d'écouter dans certains de leurs passages : le Requiem de Mozart par exemple. C'est la version de Savall qui chez moi suscite le moins de rejet. Je fais donc parfois l'expérience que des limites existent. Elles semblent pourtant différentes de celles de la plupart.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeJeu 15 Mai - 22:32

J’accepte manifestement plus de choses différentes que d’autres quand j’écoute de la musique. Mais il y a un point où on n’entend plus que du bruit, comme disait Joachim. A ce point (je connais cela aussi !) il n’y a rien à faire : ce serait déraisonnable de s’exposer au désagrément. Je crois qu’il est souvent possible de mieux recevoir la musique, mais si on en est si loin, c’est peine perdue. Chacun a ses limites : c’est tout simplement ainsi. On peut sans doute le regretter, mais il faut aussi le constater.
Revenir en haut Aller en bas
kfigaro




Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 31/03/2007

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeVen 16 Mai - 10:16

Jean-Michel a écrit:
Quand j'entends Stimmung de Stockhausen, j'y trouve des échos de musique médiévale.
c'est vraiment son chef d'oeuvre à mon humble avis, j'ai découvert d'autres oeuvres récemment (le très inécoutable "Trans") mais rien ne peut se comparer à la beauté éthérée de Stimmung...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Mai - 0:02

Citation :
Stockhausen
J'ai aussi les Klavierstücke par Aloys Kontarsky que je mets de temps en temps. Sur le même double disque, Mikrophonie est d'une écoute plus exigeante.
Revenir en haut Aller en bas
kfigaro




Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 31/03/2007

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Mai - 0:18

Ce n'est pas du tout le même type d'oeuvres ! les klavierstücke sont des pièces de sérialisme intégral, si on aime Webern, on peut accrocher sans trop de difficultés, si ce n'est pas le cas, il y a de fortes chances que ça casse les pieds à l'auditeur même de bonne volonté (je trouve personnellement que ces pièces sont très difficiles d'écoute).

Mais "Mikrophonie I" (et le II aussi d'ailleurs) est une oeuvre de "live-electronic" : cad qu'elle est extrêmement proche de la musique électro-acoustique (musique avec laquelle je me sens paradoxalement beaucoup plus à l'aise).
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Mai - 18:58

kfigaro a écrit:
Qu'est-ce qui les arrête ? Où s'arrêtent-ils ?
J'ose avancer quelques hypothèses : des harmonies arides ou agressives (voire du "bruit" au sens propre du terme), un langage ultra-complexe et sans "colonne" vertébrale palpable et globalement un discours labyrinthique qui ne "rassure" pas, bien au contraire : il aurait même plutôt tendance à inquiéter, angoisser ou terroriser... tout le contraire des musiques la plupart du temps très architecturales et "évidentes" qui s'échelonnent grosso modo de Monteverdi à Ravel, Strauss ou Poulenc. Je crois que ceux qui adorent le contemporain cherchent avant tout des musiques qui les surprennent à chaque seconde et qui les emmènent littéralement sur une "autre planète". A partir des années 40 (et évidemment un peu avant), tout a été remis en question (tonalité, harmonie, "structures", etc...), et surtout le concept de mélodie, soyons honnête : très peu de musiques savantes atonales et expérimentales actuelles osent encore utiliser des mélodies (relativement) évidentes et limpides comme celles que les musiciens que j'ai cité auparavant utilisaient, même si des gens comme Eötvös ou Levinas tendent à les réincorporer dans un discours atonal...
Tu as sans doute une réponse implicite à mon large champ musical. Il m’arrive très souvent de mettre de la musique une bonne partie de la journée – en cela je suis sans doute un privilégié. Et pour assurer une certaine variété, j’alterne les époques selon l’humeur. Il m’est donc facile de mettre une musique qui ne me parle par au premier abord ; en ferais-je autant si j’avais moins de temps pour écouter de la musique, ce n’est pas certain. Etre malmené dans mes habitudes musicales me gêne d’autant moins que c’est un moment qui alterne avec d’autres (plus rassurants, plus mélodiques, etc.). L’épreuve de l’attention flottante est assez efficace pour reconnaître un enregistrement que je trouve remarquable : je suis obligé d’arrêter tout et d’écouter. Je me suis largement initié à la musique de toutes les époques de cette manière : peu à peu le choses se mettent en place (ressemblances, différences, techniques audibles). Pour les périodes moderne et contemporaine, surtout pour la première d’ailleurs, cette façon de procéder a des résultats moins efficaces : il me reste plus de zones d’ombre, même là où je ne les attends pas (p. ex. le piano de Szymanowski).
Sur les musiques rassurantes, pour la forme c’est sans doute vrai, pour le « fond » surtout à a période romantique j’en doute, mais on peut en effet le négliger et ne retenir que l’aimable (sous ce rapport, la modernité aurait renoncé au côté aimable pour ne retenir que le côté inquiétant).
Levinas : as-tu entendu ses Nègres d’après la pièce de Genet ? Quelqu’un a parlé de symphonie pour voix, je trouve ça assez juste.
Revenir en haut Aller en bas
kfigaro




Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 31/03/2007

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Mai - 19:19

Jean-Michel a écrit:
Tu as sans doute une réponse implicite à mon large champ musical. Il m’arrive très souvent de mettre de la musique une bonne partie de la journée – en cela je suis sans doute un privilégié. Et pour assurer une certaine variété, j’alterne les époques selon l’humeur. Il m’est donc facile de mettre une musique qui ne me parle par au premier abord ; en ferais-je autant si j’avais moins de temps pour écouter de la musique, ce n’est pas certain.
Bourdieu définissait ce temps libre comme la "skholè", un luxe intellectuel propre à certains métiers ou milieux (généralement favorisés scolairement) et qui fait défaut à la majorité de tous les autres (qui ne bénéficient donc pas des mêmes atouts de départ, ce qui fausse le "jeu"). Je crois que tu as une discothèque riche de 25000 disques c'est ça ? c'est fichtrement impressionnant...

Citation :
Sur les musiques rassurantes, pour la forme c’est sans doute vrai, pour le « fond » surtout à a période romantique j’en doute, mais on peut en effet le négliger et ne retenir que l’aimable (sous ce rapport, la modernité aurait renoncé au côté aimable pour ne retenir que le côté inquiétant).
Mais je ne parlais que de la forme en l'occurrence parce que sinon le "Orfeo" de Monteverdi est aussi tragique et tourmenté (quant au fond) que le "Tristan" de Wagner, voire même d'opéras plus récents.

Citation :
Levinas : as-tu entendu ses Nègres d’après la pièce de Genet ? Quelqu’un a parlé de symphonie pour voix, je trouve ça assez juste.
Oui j'adore cet opéra, j'en ai parlé dans mon blog d'ailleurs. Globalement j'apprécie beaucoup ce musicien un peu "baroque" dans sa forme. Je le trouve très "contemporain" dans tous les sens du mot, on sent qu'il a sûrement écouté du rock ou des musiciens plus populaires, tout en conservant une solide culture humaniste.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Mai - 19:23

kfigaro a écrit:
25000 disques
Divise par dix, tu seras plus proche de la réalité !
Revenir en haut Aller en bas
kfigaro




Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 31/03/2007

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Mai - 19:41

même divisé par 10, ça reste impressionnant !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Mai - 23:10

kfigaro a écrit:
même divisé par 10, ça reste impressionnant
J'ai eu des périodes de prospérité...
Citation :
Levinas, les Nègres (...), j'en ai parlé dans mon blog d'ailleurs.
Ce blog ne se trouve pas sur le lien de ta signature. Où alors ?
Revenir en haut Aller en bas
kfigaro




Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 31/03/2007

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Mai - 10:14

Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Mai - 23:58

Merci ! En même temps tu prends un peu plus de réalité (nom, photo). Dommage que les Nègres ne suscitent pas plus de réactions !
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean


Nombre de messages : 12123
Age : 81
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Mai - 0:11

Désolé, l'extrait que j'ai entendu sur le cd "diapason" m'a suffit Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
kfigaro




Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 31/03/2007

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Mai - 10:45

Jean-Michel a écrit:
Merci ! En même temps tu prends un peu plus de réalité (nom, photo).
Oui, là j'apparais réellement sans masque et presque "à nu" ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Mai - 16:27

Skholè, loisir, école, facettes d'un même mot. Il me va assez bien : quoique j'aie quelques diplômes, ils ne sanctionnent pas ce que je sais et que je fais le mieux. Un peu plus, je dirais que mes diplômes m'ont presque toujours été inutiles, tout au plus quelques connaissances sur lesquelles je m'appuie par la suite. Ce n'est sans doute pas si éloigné du sujet « musique contemporaine » en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
kfigaro




Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 31/03/2007

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Mai - 17:38

Jean-Michel a écrit:
Skholè, loisir, école, facettes d'un même mot. Il me va assez bien
En fait, Bourdieu utilisait surtout ce mot comme synonyme de "temps libre" pour se cultiver, sans ce temps libre obligatoire et incompressible, une personne même de "bonne volonté" ne peut pas avoir accès à certaines oeuvres, voire quasiment toutes les oeuvres importantes (souvent imposantes), ce qui explique les différences parfois colossales en terme d'habitus et de capitaux intellectuels (les profs d'université et certains fonctionnaires étant plus privilégiés que d'autres qui travaillent dans le privé ou ailleurs). En outre, il faudrait aussi parler de la "logistique culturelle" tout aussi indispensable : médiathèque bien fournie ou budget disque illimité ! Wink

Jean-Michel a écrit:
Il me va assez bien : quoique j'aie quelques diplômes, ils ne sanctionnent pas ce que je sais et que je fais le mieux. Un peu plus, je dirais que mes diplômes m'ont presque toujours été inutiles, tout au plus quelques connaissances sur lesquelles je m'appuie par la suite.
tu veux dire dans ton travail professionnel ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Mai - 20:42

kfigaro a écrit:
tu veux dire dans ton travail professionnel ?
Oui. C'est une invite à en dire plus... J'en parlerai peut-être un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeDim 8 Juin - 18:42

(Après la lecture de quelques remarques sur le livre de Lahire)
Un sujet comme « musique contemporaine » me tient personnellement d’autant plus à cœur que je m’y oriente moins facilement que dans d’autres musiques – et c’est sans doute ce qui m’y attire tant ! Alors que la musique baroque trouve différentiellement sa place à mon oreille (par des impressions comme « ça ressemble à »), les grandes différences entre les différents morceaux contemporains ne me permettent pas un tel classement rapide. Les conséquences : au lieu d’apprécier un peu en profondeur une nouvelle musique assez vite, cela prend beaucoup plus de temps et j’ai en outre souvent l’impression de rester à la surface des choses.
Peut-être ai-je déjà dit que je passe de la musique presque en continu depuis plusieurs années : cela vaut à mon sens une éducation musicale. Cela ressemble à la pratique du gueuloir chez Flaubert : se détachent les œuvres les plus marquantes, qui m’obligent momentanément à suspendre toute activité. Le risque est de se cantonner aux musiques qui parlent le plus immédiatement – c’est justement là que la musique contemporaine intervient chez moi, l’immédiateté y est plus rare.
(Je me suis relu - j’envoie telles quelles ces remarques, qui se limitent à décrire un peu précisément des impressions.)
Revenir en haut Aller en bas
kfigaro




Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 31/03/2007

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeDim 8 Juin - 20:54

En fait je suis l'exact contraire de toi : j'écoute assez peu de musique finalement (et j'ai au moins 10 fois moins de disques classiques que toi) sauf quand j'ai vraiment le temps, et je ne me sens absolument pas à l'aise dans la musique baroque (qui me semble décidément trop "étrangère"), ce qui n'est pas le cas dans la musique contemporaine et surtout moderne, dans laquelle je parviens nettement plus facilement à dire "ça ressemble à ceci ou à celà", surtout si je connais quelques partitions papier par exemple.

Mais bon, cela dit, même en matière de musique contemporaine, je suis très très loin d'avoir ta discothèque et surtout ta "skholê" en matière d'écoute, pour moi l'écoute ("confortable" et solitaire) de musique est presque un luxe que je suis quasiment obligé de "voler" sur mon temps de travail ou pire encore sur le temps que je devrais consacrer à ma famille. Par exemple, aujourd'hui, c'est ma famille qui est passée avant tout, ma misérable skholê s'est donc réduite à quelques posts passés ici et sur mon propre forum, et c'est tout.

La compréhension intime de ses différences de "skholê" me semble réellement primordiale pour comprendre le fossé culturel qui peut exister entre les gens (et Lahire n'en parle hélas pas dans son livre).
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeDim 8 Juin - 23:53

kfigaro a écrit:
La compréhension intime de ses différences de "skholê" me semble réellement primordiale (...).
Oui – j’ai été rétrospectivement frappé l’autre jour quand il s’agissait de Dufourt. J’ai fait observer une ressemblance entre lui et Feldman, ce qui est « évidemment » inexact si on considère les parentés dont ils ressortissent respectivement. J’ai répondu « sur pièces », que je trouvais que tel passage s’apparentait à tel autre – mais je coupe ainsi court à toute réplique, sauf si mes interlocuteurs font la même comparaison que moi...
Ceci dit, quelles que soient nos différences, je crois que nous sommes deux interlocuteurs qui s’entendent – c’est-à-dire qui savent (à peu près, mais je crois plus que cela) entendre ce que l’autre dit sans le recouvrir de ses propres façons de voir. Cela devrait pourtant être la base de toute communication...
Famille : moi-même, que serais-je sans elle ? Et le temps que je lui donne (sans intention de contrepartie), c’est en fin de compte de la compréhension offerte par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeMer 11 Juin - 23:49

kfigaro a écrit:
Morton Feldman écrivait une musique à la fois très sobre et pastel mais aussi assez tortueuse et labyrinthique (son minimalisme complexe n'a rien à voir avec celui, nettement plus simpliste, d'un Glass), mais le problème avec ce type de compositeur c'est qu'il faut absolument abandonner le "paradigme d'écoute" qui prévaut pour d'autres musiciens (Beethoven, Mozart, Monteverdi, etc...) pour privilégier l'écoute "texturale" et accorder une grande attention aux couleurs et aux motifs.

Et c'est souvent valable pour presque tous les compositeurs modernes (à partir de Debussy) et contemporains : je le répète ! c'est totalement impossible de juger Debussy, Ravel, Feldman et encore moins Xenakis avec une "oreille" beethovenienne ou pire encore schubertienne Wink De la même façon, on ne peut pas écouter correctement la bossa nova sophistiquée ou le fado en ayant à l'esprit un air de jazz, une salsa ou un rock endiablé.
Une pièce de plus à cette rubrique – à cause de Mark Rothko !
Ce qui me semble caractéristique de Feldman (j’ajouterai aussi le nom d’Alvin Curran, Inner Cities, quatre disques, presque quatre heures et demie de piano seul), c’est la durée de beaucoup de ses œuvres. J’ai l’impression qu’il « suffit » pour y entrer de consentir à la musique, d’abandonner ses repères habituels : la durée permet d’ajuster peu à peu son oreille.
Musique contemporaine - Page 2 61265XJJ1PL._SL500_AA240_
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitimeDim 30 Aoû - 23:22

J'aime bien cette remarque, extraite d'une crtique. Elle me semble bien suggérer ce qui sépare deux sortes de musique.
Habitué(e) à vous accrocher à une mélodie, une tension, un discours, vous avez attendu que la musique vous secoue, vous fasse palpiter, vous sorte de votre fauteuil. Or, la musique d’Adkins est un paysage sonore, spatialisé, fait de nuances et de fins reliefs. Elle ne va pas vous prendre, au contraire elle requiert votre engagement actif, demande que vous entriez en elle, que vous en deveniez partie intégrante.
Extrait d'un commentaire sur une nouveauté signée Monty Adkins.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Musique contemporaine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique contemporaine   Musique contemporaine - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Musique contemporaine
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'avenir de la musique contemporaine
» Musiques juives du Moyen-Age et leurs transformations
» Anthologies de musique contemporaine
» Eric Whitacre et la musique chorale contemporaine
» Musique et caractère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: La boîte à Musique-
Sauter vers: