Universalis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
TV LED 32” Continental Edison CELED32SAHD24B3
139.99 €
Voir le deal

 

 Ludwig Senfl

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Ludwig Senfl Empty
MessageSujet: Ludwig Senfl   Ludwig Senfl Icon_minitimeMer 25 Mar - 0:10

Ludwig Senfl
(1486-1542/1543)
Ludwig Senfl Ludwig_senfl

Senfl est probablement né a Bâle vers 1486. Il a vécu a Zurich de 1488 à 1496 et devient ensuite maître de musique à la cour de l'empereur Maximilien I° du Saint Empire à Augsbourg. En 1497, il suit la chapelle à Vienne où il est l’élève de Heinrich Isaac dont il sera copiste, en particulier des Choralis constantinus, travail qu'il ne finira qu'après la mort d'Isaac. Après un voyage en Italie (1508-1510), Senfl retourne auprès de l’Empereur qui lui propose de pendre la fonction d’Isaac, compositeur de la cour, à sa mort en 1517. Le successeur de Maximilien, Charles Quint, renvoie la plupart des musiciens et refuse même de payer à Senfl le salaire annuel qui lui avait été promis en cas de décès de l'empereur. Il participa a la diète de Worms en 1521, et partageait les idées de Martin Luther sans pour autant embrasser le protestantisme. Il finit sa vie au service de la ville de Munich.
Senfl était un compositeur qui composa aussi bien de la musique sacrée que profane aux lignes mélodiques lyriques. Son style dérive de modèles fournis par les compositeurs franco-flamands de la génération précédente parmi lesquels Josquin Desprez. Sa musique est restée populaire et influente en Allemagne au XVII° siècle.
Sa musique sacrée compte des messes, des motets, des vêpres et un Magnificat. Il compose avec beaucoup d'outils archaïques en utilisant la technique du cantus firmus en vogue au XV° siècle et l'isorythmie. Son goût est typiquement germanique dans les passages mélodiques aux intervalles imparfaits (tierces et sixtes). Senfl a aussi écrit de nombreux lieder allemands pour la plupart profanes : simples cantus firmus ou tours de forces contrapuntiques.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Ludwig Senfl Empty
MessageSujet: Re: Ludwig Senfl   Ludwig Senfl Icon_minitimeMer 25 Mar - 0:11

Was ist die Welt ? (Qu’est-ce que le monde ?), avec des pièces de Heinrich Isaac et quelques autres – Ensemble Orlando, dir. Laurent Gendre (Cascavelle 2005)
Ludwig Senfl 847612116_

C’est un disque de bout en bout magnifique : voix, prise de son. C’est un plaisir renouvelé, sans restriction (il y a de si nombreux disques dont on se dit qu’ils sont bons, mais pourraient être meilleurs). Le livret est beau lui aussi, une image en marge, différente à chaque section.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ludwig Senfl
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ludwig Van Beethoven
» Christa Ludwig
» le quatuor Ludwig
» Gunar Letzbor et Ars Antiqua Austria
» Ludwig Weber (1899-1974)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique ancienne-
Sauter vers: