Universalis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -36%
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
Voir le deal
69.99 €

 

 Felix DRAESEKE (1835-1913)

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean


Nombre de messages : 12123
Age : 81
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Felix DRAESEKE (1835-1913) Empty
MessageSujet: Felix DRAESEKE (1835-1913)   Felix DRAESEKE (1835-1913) Icon_minitimeLun 27 Juil - 0:08

Felix Draeseke

Felix Bernhard Draeseke (7 octobre1835 - 26 février1913) est un compositeur de la « nouvelle école allemande » qui admirait Liszt et Richard Wagner. Il a écrit dans tous les genres : huit opéras, des œuvres théâtrales, quatre symphonies et de la musique de chambre et de la musique vocale.

Felix Draeseke est né à Coburg enAllemagne. Il a écrit sa première composition à l'âge de huit ans. Sa famille l’au laissé suivre sa voie quand il a voulu devenir un musicien professionnel. Il est resté quelques années au Conservatoire de Leipzig ; après avoir assisté à l’une des premières représentations de Lohengrin, il a rejoint la nouvelle école allemande autour de Franz Liszt à Weimar où il est resté de 1856 à 1861. En 1862 Draeseke quitté l'Allemagne et a enseigné en Suisse romande dans la région de Lausanne. Il rentre en Allemagne en 1876 et s’établit à Dresde. Bien qu'il soit un compositeur reconnu, c'est seulement en 1884 qu'il a été nommé au Conservatoire de Dresde et qu’il a pu connaître une certaine sécurité financière. Il épouse en 1894 son ancienne élève Frida Neuhaus. En 1912, il terminé sa dernière œuvre orchestrale, la Quatrième Symphonie avant d’être victime d'une attaque cérébrale. Il est enterré dans le cimetière Tolkewitz à Dresde.

Draeseke a suivi les innovations de son temps. Il a en effet composé pour la violotta, instrument créé par Alfred Stelzner , intermédiaire entre l'alto et violoncelle, et pour l'alta, instrument mis au point par Hermann Ritter. Une œuvre comme Christus, composé d'un prologue et trois oratorios, demande trois jours de représentation. On citera notamment sa Symphonia Tragica (symphonie n° 3 en ut majeur, op. 40) qu’on pourrait comparer à Brahms et à Bruckner : on y voit une alliance entre l'intellect et l'émotion, entre la forme et le contenu.

La musique de Draeseke a été tenue en haute estime même par ses adversaires. Ses compositions ont été dirigées par les plus grands artistes de l’époque : Hans von Bülow, Arthur Nikisch, Fritz Reiner et Karl Böhm. Il était cependant une « harte Nuss » (« une dure noix à casser ») et n’a jamais su devenir populaire malgré la qualité de ses œuvres. Draeseke savait se montrer très critique, comme envers Richard Strauss qu’il a mis en cause dans sa brochure Die Musik in der Konfusion (1905). Draeseke a été promu au rang de compositeur allemand pendant le Troisième Reich comme Anton Bruckner, Max Reger et Louis Spohr. Après la Seconde Guerre mondiale, son nom est tombé dans l’oubli.

Principales œuvres
Musique pour orchestre
Symphonie n ° 1 en sol majeur, opus 12 (1872)
Symphonie n ° 2 en fa majeur, opus 25 (1876)
Symphonie n ° 3 en ut mineur, Opus 40 « Symphonia Tragica » (1885-6)
Symphonie n ° 4 en mi mineur, WoO 38 « Symphonia comica » (1912)
Julius Caesar, poème symphonique (1860, révisée 1865)
Penthesilea, prélude symphonique (d’après Kleist), op 50 (1888)
Jubel-Ouverture, op. 65 (1898)
Concerto pour piano et orchestre en mi bémol, op. 36 (1885-1886)
Andante symphonique pour violoncelle et orchestre, WoO 11 (1876)

Opéras
König Sigurd, opéra en 3 actes après Emanuel Geibel de Sigurd (1853-1857)
Dietrich von Bern, opéra en 3 actes (1877, révisé par Otto zur Nedden, 1925)
Gudrun, opéra en 3 actes (1879-84)
Bertram de Born, opéra en 3 actes (1892-4)

Musique vocale et chorale (profane et religieuse)
Christus. mystère en un prélude et trois oratorios, op. 70 à 73 (1895-1899) : prélude : La naissance du Seigneur, premier oratorio, la consécration du Christ, deuxième oratorio : le Christ prophète, troisième oratorio la mort et la victoire du Seigneur
Grand Messe, op.85 (1908-9)
Requiem (1909-10)
Columbus, cantate pour soprano, baryton, chœur d’hommes et orchestre, op 52 (1890)

Musique de chambre
Quatuor à cordes n° 1, op. 27, (1880)
Quatuor à cordes n° 2 op. 35, (1886)
Quatuor à cordes n° 3, op. 66 (1895)
Quintette en la « Stelzner-Quintett » pour deux violons, alto, violotta, et violoncelle (1897)
Quintette en fa pour deux violons, l'alto et deux violoncellesn op.77 (1901)
Quintette en si bémol pour piano, trio à cordes et cor , op.48 (1888)
Sonate pour alto n° 1 en ut (1892)
Sonate pour alto n° 2 en fa (1902)
Sonate pour clarinette en si bémol, op. 38 (1887)
Sonate pour violoncelle en ré majeur, op. 51 (1890)
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean


Nombre de messages : 12123
Age : 81
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Felix DRAESEKE (1835-1913) Empty
MessageSujet: Re: Felix DRAESEKE (1835-1913)   Felix DRAESEKE (1835-1913) Icon_minitimeLun 27 Juil - 0:24

Felix DRAESEKE (1835-1913) 0761203982622


de beaux lieder...on pense quelques fois à Schubert! à Loewe ...plutôt romantiques
<deux belles voix (Ingeborg Danz et Roman Trekel)
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 66
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Felix DRAESEKE (1835-1913) Empty
MessageSujet: Re: Felix DRAESEKE (1835-1913)   Felix DRAESEKE (1835-1913) Icon_minitimeLun 27 Juil - 0:43

Je connais son nom mais pas sa musique.
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean


Nombre de messages : 12123
Age : 81
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Felix DRAESEKE (1835-1913) Empty
MessageSujet: Re: Felix DRAESEKE (1835-1913)   Felix DRAESEKE (1835-1913) Icon_minitimeLun 27 Juil - 21:48

il me parait plus "romantique" que ..post!
Revenir en haut Aller en bas
ojoj

ojoj


Nombre de messages : 2123
Age : 38
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 08/12/2007

Felix DRAESEKE (1835-1913) Empty
MessageSujet: Re: Felix DRAESEKE (1835-1913)   Felix DRAESEKE (1835-1913) Icon_minitimeLun 27 Juil - 21:58

sa messe et son requiem sont bien?
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean


Nombre de messages : 12123
Age : 81
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Felix DRAESEKE (1835-1913) Empty
MessageSujet: Re: Felix DRAESEKE (1835-1913)   Felix DRAESEKE (1835-1913) Icon_minitimeLun 27 Juil - 22:08

Je ne les connais pas...encore! mais c'est surment pas mal

je ne connais que les lieder plus hauts
et la symphonie N°1 et le concerto pour piano op 36

Felix DRAESEKE (1835-1913) 0760623092928
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane
joachim


Nombre de messages : 1197
Age : 78
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

Felix DRAESEKE (1835-1913) Empty
MessageSujet: Re: Felix DRAESEKE (1835-1913)   Felix DRAESEKE (1835-1913) Icon_minitimeMar 28 Juil - 0:33

Moi par contre, je ne connais pas les lieder, mais je possède les 4 symphonies et le concerto pour piano. Les deux premières symphonies font penser à un mélange de Schumann et de Brahms, les deux suivantes sont plus personnelles mais tout aussi post romantiques - ou romantiques tout court comme dit Jean.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Felix DRAESEKE (1835-1913) Empty
MessageSujet: Re: Felix DRAESEKE (1835-1913)   Felix DRAESEKE (1835-1913) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Felix DRAESEKE (1835-1913)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I Puritani (Bellini, 1835)
» Vincenzo Bellini (1801 1835)
» Felix Weingartner
» Félix lbarrondo
» Jakob Felix Mendelssohn-Bartholdy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique post-romantique-
Sauter vers: