Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
NUK Chauffe-Biberon Maison
13.24 €
Voir le deal

 

 Luca Marenzio

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 61
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Luca Marenzio Empty
MessageSujet: Luca Marenzio   Luca Marenzio Icon_minitimeMer 28 Oct - 0:10

Luca Marenzio
(Coccaglio, près de Brescia, 1553 – Rome 1599)
Luca Marenzio 250px-Luca_marenzio

Il a été chanteur pour le cardinal Cristoforo Madruzzo à Rome jusqu'en 1578 puis à la cour du cardinal Louis d'Este. Vers 1581, sa musique était devenue très prisée comme le montrent les réimpressions successives des livres de madrigaux. Il est ensuite au service de Ferdinand I° de Médicis pendant deux ans (1587-1589). Lors d’un voyage en Pologne, il a été employé à la cour de Sigismond III. Il est enseveli à la basilique Saint Laurent de Lucina.
Marenzio a composé des motets et mais il sera surtout réputé pour ses madrigaux dont la technique et la tonalité changent au cours de sa carrière. On a conservé près de 500 de ses œuvres dont le sérieux va croissant à mesure qu’il prend de l’âge mais il sera toujours capable de passer d’une humeur à une autre. Il suit généralement de près les textes qu’il met en musique. A al fin de sa vie, il joue du chromatisme avec une audace que seul Gesualdo surpassera. Son style est caractérisé par le « mot-peint » : l'expression « descendant en mer » donnera lieu à une série descendante de notes, le mot « angoisse » sera rendue par une dissonance suivie d'une résolution non satisfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 61
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Luca Marenzio Empty
MessageSujet: Re: Luca Marenzio   Luca Marenzio Icon_minitimeMer 28 Oct - 0:24

Cantiones sacræ, Currende, Erik van Nevel (Eufoda 2000)
C’est là du beau chant. « Il fait grand usage de changements de mesure. Des contrastes rythmiques (lent et vif, divisions binaires et ternaires) produisent un spectre sonore varié et convaincant. »
Luca Marenzio 419496
Revenir en haut Aller en bas
 
Luca Marenzio
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique ancienne-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser