Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-42%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe Samsung à Induction 10.000mah (via ODR 20€ )
34.99 € 59.90 €
Voir le deal

 

 Joseph Canteloube

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 62
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Joseph Canteloube Empty
MessageSujet: Joseph Canteloube   Joseph Canteloube Icon_minitimeDim 30 Mai - 23:30

Joseph Canteloube
(Annonay, en Ardèche 1879 - Grigny dans l’Essonne 1957)
Joseph Canteloube 220px-Joseph_Canteloube
Pianiste, compositeur et musicologue français, Marie Joseph Canteloube de Malaret (nom de la propriété située dans le Lot aux confins du Cantal), il travaille dans une banque de Bordeaux après son baccalauréat. Il décide d'entrer à la Schola Cantorum et devient l'élève de Vincent d'Indy et de Charles Bordes, l'ami de Déodat de Séverac, d'Isaac Albéniz, d'Albert Roussel.
Il s'impose en 1907 avec une Suite pour piano et violon, en quatre parties qui est jouée à la Société Nationale sous le titre Dans la montagne. En 1908, il écrit Colloque sentimental pour chant et quatuor à cordes. En 1910, il aborde l'orchestre avec Eglogue d'Automne. Il compose un poème symphonique, Vers la Princesse lointaine, et un poème lyrique pour chant et orchestre, Au Printemps. En 1923, il compose six mélodies sous le titre l'Arada (la Terre). C'est à cette époque qu'il compose les premières séries des Chants d'Auvergne puis en 1926, le Mas, pièce en trois actes dont il écrit le texte obtient les cent mille francs du concours Heugel. En 1929, il compose trois pièces pour orchestre Lauriers (ce sont des hommages à l'Auvergne) représentées en 1931 au Théâtre du Châtelet sous la direction de Gabriel Pierné. Il écrit un recueil des Chants de Haute Auvergne, l'Hymne des Gaules (sur un poème de Philius Lebesgue), une Pastorale roumaine sur un scénario et des thèmes populaires recueillis par Michel Vulpesco.
En 1941, il rejoint le gouvernement à Vichy. Il écrit dans le journal monarchiste l’Action française : « Il faut aux chants de la terre leur décor, leur cadre, leur accompagnement de nature, de plein air… ». Il participe à de nombreuses émissions radiophoniques sur le folklore français, et enregistre ses Chants de France avec le ténor Christian Selva, qui en sera le premier interprète. Musicologue , il publie une biographie de Vincent d'Indy (1949) et une biographie de son ami Déodat de Séverac (1950). Il fut aussi membre fondateur du Collège Bardique des Gaules.
« C'était un soir de 1903, à la nuit tombante, dans la montagne qui domine Vic-sur-Cère, dans le Cantal. Il contemplait le majestueux paysage qui s'offrait à ses yeux, quand tout à coup s'éleva le chant d'une bergère qui lançait ses phrases à toute volée. Se gardant bien de se montrer, il commença à noter la mélodie, lorsque de très loin, comme portée par la brise qui se lève le soir sur la montagne, il perçut à peine perceptible, la voix lointaine d'un autre berger qui répétait le thème, à six kilomètres de là. » (Jean-Bernard Cahours d'Aspry)
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 62
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Joseph Canteloube Empty
MessageSujet: Re: Joseph Canteloube   Joseph Canteloube Icon_minitimeDim 30 Mai - 23:36

Suite « Dans la montagne »
et la sonate pour violon n° 1 de Pierre de Bréville (1861-1949) : Philippe graffin et Pascal Dev oyon (Hyperion 2003)
Ce ne sont pas les Chants d’Auvergne mais une pièce bien moins connue.
    Je laisse la parole à Christophe Huss : « Dans la montagne est une œuvre
    de jeunesse de Canteloube. Elle aussi dépasse la demi-heure et s'articule en quatre mouvements: En plein vent; Le soir; Jour de fête et Dans un bois au printemps. J'ai particulièrement admiré l'écriture pianistique mouvante de En plein vent et l'incroyable atmosphère debussyste (Voiles du 1er Livre de Préludes... composés cinq ans plus tard!) de Dans le bois au printemps. Une telle découverte nous fait espérer entendre davantage de Canteloube inconnu.
    L'interprétation est remarquable: il est difficile de rendre des atmosphères dans toute leur splendeur sans perdre le fil de la musique. Peut-être peut-on rêver ici de plus d'ambitus dans la différenciation des dynamiques et des couleurs, mais, même si on peut imaginer aller au-delà, le travail de Graffin et Devoyon mérite toutes les louanges. »

Joseph Canteloube 61CCZXGZWEL._SL500_AA300_
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean

Nombre de messages : 12123
Age : 77
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Joseph Canteloube Empty
MessageSujet: Re: Joseph Canteloube   Joseph Canteloube Icon_minitimeDim 30 Mai - 23:48

Je pensais avoir ce cd...du moins la sonate de Pierre de Bréville...mais mystère je ne retrouve rien! Wink

Quant uax Chants d'Auvergne je suis toujours charmé par la version de kiri >Te Kanawa:

Joseph Canteloube 0028944499520
Revenir en haut Aller en bas
felyrops

felyrops

Nombre de messages : 509
Age : 73
Localisation : Sint-Niklaas (Belgique)
Date d'inscription : 07/04/2007

Joseph Canteloube Empty
MessageSujet: Re: Joseph Canteloube   Joseph Canteloube Icon_minitimeLun 31 Mai - 7:40

N'est-il pas également un élève de César Franck?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane
joachim

Nombre de messages : 1195
Age : 74
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

Joseph Canteloube Empty
MessageSujet: Re: Joseph Canteloube   Joseph Canteloube Icon_minitimeLun 31 Mai - 21:01

felyrops a écrit:
N'est-il pas également un élève de César Franck?


J'ai la biographie de César Franck par Joël-Marie Fauquet, on ne dit pas que Canteloube ait été son élève. Mais ça m'étonnerait, car Franck est mort en 1890 et Canteloube est né en 1879, donc il aurait été très jeune...

J'ai également cette longue Suite "Dans la Montagne" pour violon et piano, qui me plaît bien également. Je trouve qu'elle aurait mérité une orchestration pour violon et orchestre. J'ai justement son poème pour violon et orchestre, qui d'ailleurs a une certaine parenté avec le Poème de Chausson.

J'aimerais bien écouter un de ses deux opéras : Vercingétorix, et Le Mas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Joseph Canteloube Empty
MessageSujet: Re: Joseph Canteloube   Joseph Canteloube Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph Canteloube
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique post-romantique-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser