Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-39%
Le deal à ne pas rater :
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
152 € 250 €
Voir le deal

 

 Vincent Martin Y Soler (1754 - 1806)

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean

Nombre de messages : 12123
Age : 77
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Vincent Martin Y Soler (1754 - 1806) Empty
MessageSujet: Vincent Martin Y Soler (1754 - 1806)   Vincent Martin Y Soler (1754 - 1806) Icon_minitimeSam 17 Juil - 22:58

Vicente Martín y Soler (né le 2 mai 1754 à Valence - mort le 30 janvier 1806 à Saint-Pétersbourg) était un compositeur espagnol d'opéras et de ballets.
Bien que relativement obscur aujourd'hui, à son époque il était comparé favorablement à son contemporain, Mozart, en tant que compositeur d'opera buffa. Il était surnommé le Mozart valencien.

Il étudia la musique à Bologne avec Giovanni Battista Martini. Son premier opéra fut Il Tutore burlato (1775), une adaptation de La Frascatana de Giovanni Paisiello, lui-même tiré de la pièce éponyme de Filippo Livigni. Le livret fut traduit en espagnol et adapté sous forme d'une zarzuela intituléeLa Madrileña o El Tutor burlado, dont la première fut donnée à Madrid en 1778.
Martín y Soler est mieux connu pour les opéras comiques qu'il composa à Vienne avec le librettiste Lorenzo Da Ponte : Una cosa rara (1786, d'après la pièce La Luna de la sierra de Luis Vélez de Guevara), Il Burbero di buon cuore (1786, d'après la pièce de Carlo Goldoni), L'Arbore di Diana (1787). Il est aussi crédité d'avoir introduit, dans Una cosa rara, la valse à Vienne.
En 1777, il voyagea à Naples, pour composer son premier ballet pour le Théâtre de San Carlo. Durant cette période, il travailla avec le chorégraphe Charles Le Picq pour composer 4 ballets d’action : La Griselda (1779, d'après Apostolo Zeno), Ii ratto delle Sabine (1780), La Belle Arsène (1781), et Tamas Kouli-Kan (1781, d'après Vittorio Amedeo Cigna-Santi). Il composa aussi 2 ballets mezzocarattere, La Sposa persiana (1778) et Il Barbiere di Siviglia (1781, d'après la pièce de Beaumarchais).
A Naples il travailla aussi avec le librettiste de la cour, Luigi Serio, à la composition d'opera seria, produisant Ifigenia (1779) et Ipermestra (1780).

En 1785, il s'installa à Vienne, où il eut la joie de rencontrer un grand succès international par les opéras qu'il composa avec les textes de Lorenzo Da Ponte, qui collaborait simultanément avec Mozart et avec Antonio Salieri. La musique d'Una cosa rara fut citée par Mozart dans la scène du banquet dans l'acte final de Don Giovanni (1787).

En 1788, il fut invité à la cour russe de Saint-Pétersbourg, où il acheva les opéras en russe, L'Infortuné héros Kosmetovich (1789, livret écrit en partie par Catherine la Grande), Melomania (1790), et Fedul et ses enfants (1791, avec Vassili Pachkevitch). Durant cette période, il acheva aussi 2 opéras supplémentaires en italien : La Capricciosa corretta (1795, livret de Lorenzo Da Ponte, probablement adapté de The Taming of the Shrew de Shakespeare) et La Festa del villaggio (1798).

Il composa aussi nombre de ballets tragiques durant son séjour à Saint-Pétersbourg, dont Didon abandonnée (1792), Amour et Psyché (1793, inspiré des Psyché de Molière, Corneille et Philippe Quinault), Tancrède (1799) et Le Retour de Poliorcète (1799).

Il décéda à son poste de compositeur de la cour en 1806.
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean

Nombre de messages : 12123
Age : 77
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Vincent Martin Y Soler (1754 - 1806) Empty
MessageSujet: Re: Vincent Martin Y Soler (1754 - 1806)   Vincent Martin Y Soler (1754 - 1806) Icon_minitimeSam 17 Juil - 22:59

Vincent Martin Y Soler (1754 - 1806) 3383510001925

c'est plutôt prè-classqiue comme style, avec des arias...un peu interminables quelques fois et assez virtuose
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 61
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Vincent Martin Y Soler (1754 - 1806) Empty
MessageSujet: Re: Vincent Martin Y Soler (1754 - 1806)   Vincent Martin Y Soler (1754 - 1806) Icon_minitimeSam 17 Juil - 23:25

Je souris : j'allais parler d'un autre Soler !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane
joachim

Nombre de messages : 1195
Age : 73
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

Vincent Martin Y Soler (1754 - 1806) Empty
MessageSujet: Re: Vincent Martin Y Soler (1754 - 1806)   Vincent Martin Y Soler (1754 - 1806) Icon_minitimeDim 18 Juil - 14:39

Ifigenia, je ne connais pas. Par contre, j'ai écouté la Cosa Rara, cet opéra archi célèbre à Vienne vers les années 1785, à tel point que Mozart en un inclus un air dans la scène finale de Don Giovanni.

Cet opéra a effectivement un style tout à fait "mozartien", un peu comme Cimarosa.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Vincent Martin Y Soler (1754 - 1806) Empty
MessageSujet: Re: Vincent Martin Y Soler (1754 - 1806)   Vincent Martin Y Soler (1754 - 1806) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Vincent Martin Y Soler (1754 - 1806)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique classique-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser