Universalis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Disney Lorcana L’Ascension des Floodborn ...
Voir le deal

 

 Frantz SCHUBERT

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
cecile

cecile


Nombre de messages : 644
Localisation : quelque part où règne la musique
Date d'inscription : 28/04/2007

Schubert - Frantz SCHUBERT Empty
MessageSujet: Frantz SCHUBERT   Schubert - Frantz SCHUBERT Icon_minitimeMer 27 Fév - 0:04

Franz Peter Schubert est né à Lichtenthal, près de Vienne, le 31 janvier 1797. Il est le 12e enfant d'une famille de 14. Son père Franz Theodor, instituteur, lui donne ses premières leçons d'alto, tandis que son frère Ignaz lui apprend le piano. De 1808 à 1813, il est chanteur dans le chœur de la chapelle impériale de Vienne et étudie au Konvikt (école de formation des chanteurs de la chapelle de la cour). Il devient ainsi l'élève d'Antonio Salieri, directeur de la musique à la Cour.

Pendant cette période de formation, il commence à composer, malgré les réticences de son père qui lui interdit même de rentrer à la maison, alors que sa mère est en train de mourir (1811-1813). Schubert écrit d'abord pour le piano (dès 1810), puis pas moins de huit quatuors à cordes, quelques ouvertures et des lieder. En 1812, il devient l'élève de Salieri, qu'il gardera en estime pendant toute sa vie. En 1813, fortement influencé par Haydn, Mozart mais surtout par Beethoven, il compose sa première symphonie ; deux années plus tard (Schubert a alors dix-sept ans) vient son premier opéra, sa première messe et son premier chef-d'œuvre dans le domaine du lied : Marguerite au rouet (Gretchen am Spinnrade) (19 octobre 1814.)

Quelques années plus tard, en 1818, à Zséliz en Hongrie, il devient le précepteur des enfants du comte Esterhazy. Il y retournera en 1824.

Excepté quelques voyages en Autriche, notamment à Graz, Linz, Steyer, Gmünden et Salzbourg, Schubert passera l'essentiel de sa courte existence à Vienne, et, ayant abandonné la profession d'instituteur et d'aide de son père, il vivra la plupart du temps chez des amis et dédiera sa vie entière à la musique, à la composition, et à des réunions musicales, les « schubertiades », ces rencontres amicales où ses lieder connaissent leur premier succès.


En 1822-23, Schubert tombe malade de la syphilis, et sa santé ne cesse alors de se dégrader. Il tire de son malheur une musique de plus en plus profonde et émouvante, au plus près de la souffrance et de la mort qui le guette (La jeune fille et la mort, Voyage d'hiver). Franz Schubert meurt du typhus, le 19 novembre 1828, un an et demi après Beethoven pour lequel il a éprouvé, sa vie durant, un respect et une admiration sans limites.

Son œuvre

De nature bohème, Franz Schubert n'aura pendant toute sa courte vie que peu d'argent, mais, il ne s'en souciera guère, d'autant que ses amis sont toujours là pour l'aider, comme lui est là pour eux. Même s'il meurt du typhus à l'âge de 31 ans seulement, il aura eu le temps de composer plus de 1000 œuvres dont quelques 600 lieder, pièces parmi les plus essentielles de son œuvre, composées sur des textes des plus grands poètes de la langue allemande (Klopstock, Goethe, Schiller, Rückert, Heine), de ses amis (Mayrhofer, Körner, Spaun, Schober, Senn, Collin, Schwind) ou de poètes qui sont restés connus grâce à ses lieder (Müller). Le baryton Johann Michael Vogl, très célèbre à l'époque, devenu l'ami et l'admirateur de Schubert, a largement contribué à faire connaître les lieder, tout comme le baron Carl von Schönstein et la cantatrice Anna Milder. Certains lieder connaîtront même un succès retentissant. Schubert a écrit pour tous les genres musicaux, excepté le concerto. Influencé par Haydn et Mozart, son art est cependant très différent. Ses compositions comme improvisées, très mélodiques et poétiques sont d'une grande imagination, d'une beauté naturelle, mais elles peuvent aussi être fantasques, rêveuses, souvent déchirantes, notamment après que le compositeur a été atteint de sa maladie incurable. Une musique émouvante, si justement utilisée par le cinéma, alors que son importance ne fut pas reconnue de son vivant (de nombreuses œuvres n'ont été jouées pour la première fois qu'après sa mort).

Compositions majeures

Pour orchestre

La numérotation des symphonies de Schubert, après les six premières, a posé problème par le passé, avec la redécouverte progressive des partitions des nombreux projets de symphonies, abandonnés avec plus ou moins d'avancement par le compositeur. La Grande Symphonie D.944 reçut ainsi le numéro 7 après sa découverte en 1838 par Robert Schumann. La découverte de l'Inachevée dans les années 1860 lui fit attribuer ce même numéro 7, tandis que la Grande devenait numéro 8. Enfin la symphonie D.729, avec quatre mouvements complets mais non orchestrés, a été estimée comme une symphonie véritable et porte parfois le numéro 7, donnant à l' Inachevée le numéro 8 et à la Grande le numéro 9. cette dernière numérotation est aujourd'hui la plus acceptée et considérée comme acquise, même si le recours aux numéros du catalogue D de Otto Erich Deutsch, est souvent nécessaire pour éviter les confusions.

* 1re symphonie en ré majeur D. 82 (une demi-heure environ)
* 2e symphonie en si bémol majeur D. 125 (une demi-heure environ)
* 3e symphonie en ré majeur, D.200 (une demi-heure environ)
* 4e symphonie en ut mineur, dite « Tragique » D.417 (une demi-heure environ)
* 5e symphonie en si bémol majeur, D.485 (une demi-heure environ)
* 7e symphonie en mi majeur D.729 (1821) (une demi-heure environ)
* 8e symphonie en si mineur, dite « L'Inachevée » D.759 (1822) (une demi-heure environ)
* 9e symphonie en ut majeur, dite « La Grande » D.944 (une heure environ)
* 10e symphonie en ré majeur D.936a (un peu plus d'une demi-heure)

Pour piano

* Trois Klavierstücke, D.946
* Huit impromptus, D.899 & D.935
* Six moments musicaux, D.780
* Fantaisie « Wanderer », D.760, op.15
* 21 Sonates pour piano, dont :
o 1re sonate en mi majeur D.157
o 2e sonate en ut majeur D.279
o 3e sonate en mi majeur D.459
o 4e sonate en la mineur D.537
o 5e sonate en mi bémol majeur D.557
o 6e sonate en mi majeur D.566
o 7e sonate en mi bémol majeur D.568
o 8e sonate en fa dièse mineur D.571 (fragment du premier mouvement)
o 9e sonate en si bémol majeur D.575
o 11e sonate en fa mineur D.625
o 13e sonate en la majeur D.664
o 14e sonate en la mineur D.784
o 15e sonate en ut majeur D.840 « Reliquie » (inachevée)
o 16e sonate en la mineur D.845
o 17e sonate en ré majeur D.850
o 18e sonate en sol majeur (Fantaisie) D.894
o 19e sonate en ut mineur D.958
o 20e sonate en la majeur D.959
o 21e sonate en si bémol majeur D.960 (environ 40 minutes)
* Allegro, en la mineur, D.947 : Lebensstürme
* Fantaisie à 4 mains en fa mineur D.940
* Ungarische Melodie, piano 2 mains, D.817
* Divertissement à la hongroise pour 4 mains D.818 (reprend le thème de D.817)
* Divertissement à la française pour 4 mains D.823
* Variations à 4 mains en la bémol majeur D.813

Musique de chambre

Sonates

* plusieurs œuvres pour violon et piano
* Sonate « Arpeggione », D.821

Trios
Extrait du Trio op. 100 (D. 929)



* Trio avec piano no 1 en si bémol majeur, D. 898 (op. 99)
* Trio avec piano no 2 en mi bémol majeur, D. 929 (op. 100)

Quatuors

* 1er quatuor en si bémol majeur, D. 18
* 2e quatuor en ut majeur, D. 32
* 3e quatuor en si bémol majeur, D. 36
* 4e quatuor en ut majeur, D. 46
* 5e quatuor en si bémol majeur, D. 68 : il ne comporte que deux mouvements, deux autres étant probablement perdus.
* 6e quatuor en ré majeur, D. 74
* 7e quatuor en ré majeur, D. 94
* 8e quatuor en si bémol majeur, D. 112
* 9e quatuor en sol mineur, D. 173 (opus posthume)
* 10e quatuor en mi bémol majeur, D. 87 (op. 125 n° 1)
* 11e quatuor en mi majeur, D. 353 (op. 125 n° 2)
* 12e quatuor « Quartettsatz », D. 703
* 13e quatuor « Rosamunde », D. 804 (environ une demi heure)
* 14e quatuor « La Jeune fille et la mort », D. 810 (environ 38 minutes)
* 15e quatuor en sol majeur, D. 887

Quintettes

* Quintette pour piano et cordes « La truite », D. 667 (environ 36 minutes)
* Quintette pour deux violons, alto et deux violoncelles, D. 956 (op. 163)

Octuor [modifier]
Manuscrit de l'octuor D.803
Manuscrit de l'octuor D.803

* Octuor pour cordes et vents, D. 803

Musique vocale

* Cycle La Belle Meunière (Die schöne Müllerin) D. 795
* Cycle Voyage d'hiver (Winterreise) D. 911
* Cycle Le Chant du cygne (Schwanengesang) D. 957
* Le Pâtre sur le rocher (Der Hirt auf dem Felsen), D.965
* Le Roi des aulnes (Der Erlkönig), op.1, D.328, d'après un poème de Goethe.
* Marguerite au rouet (Gretchen am Spinnrade), op.2, D.118
* La Jeune Fille et la Mort (Lied d'après un poème de Claudius)
* Cycle La Dame du lac ("Die Fraülein vom See"), op. 52, D.839, dont le Ellens dritter Gesang est célèbre aujourd'hui sous le nom d'Ave Maria de Schubert.

Renseignements pris sur Wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand


Nombre de messages : 14522
Age : 40
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Schubert - Frantz SCHUBERT Empty
MessageSujet: Re: Frantz SCHUBERT   Schubert - Frantz SCHUBERT Icon_minitimeMer 27 Fév - 0:09

Merci Cecile !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean


Nombre de messages : 12123
Age : 80
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Schubert - Frantz SCHUBERT Empty
MessageSujet: Re: Frantz SCHUBERT   Schubert - Frantz SCHUBERT Icon_minitimeMer 27 Fév - 0:10

oui çà manquait une bio de lui!
Revenir en haut Aller en bas
calbo
membre fondateur
membre fondateur
calbo


Nombre de messages : 3538
Age : 52
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 01/03/2007

Schubert - Frantz SCHUBERT Empty
MessageSujet: Re: Frantz SCHUBERT   Schubert - Frantz SCHUBERT Icon_minitimeDim 9 Mar - 13:25

Discographie sur Amazon.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artistes-classiques.forumculture.net
cecile

cecile


Nombre de messages : 644
Localisation : quelque part où règne la musique
Date d'inscription : 28/04/2007

Schubert - Frantz SCHUBERT Empty
MessageSujet: Re: Frantz SCHUBERT   Schubert - Frantz SCHUBERT Icon_minitimeDim 9 Mar - 14:17

A vrai dire, je préfère acheter, ce que j'ai fait d'ailleurs, le coffret EMI de Frantz SCHUBERT, que de prendre cd par cd, d'autant que le coffret est de trés belle qualité0
Revenir en haut Aller en bas
cecile

cecile


Nombre de messages : 644
Localisation : quelque part où règne la musique
Date d'inscription : 28/04/2007

Schubert - Frantz SCHUBERT Empty
MessageSujet: Re: Frantz SCHUBERT   Schubert - Frantz SCHUBERT Icon_minitimeLun 16 Juin - 0:15

J'ai fini par avoir le concerto pour violon de Franz SCHUBERT, pour cela j'ai commandé un coffret de 4 CD pour un peu plus de 36,00, mais cela en vaut la peine, il est absolument magnifique, j'espère qu'un jour il sortira une intégrale, le coffret EMI ne l'étant pas.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand


Nombre de messages : 14522
Age : 40
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Schubert - Frantz SCHUBERT Empty
MessageSujet: Re: Frantz SCHUBERT   Schubert - Frantz SCHUBERT Icon_minitimeLun 16 Juin - 0:17

tu peux nous copier ce message et le mettre dans un topic CD ou dans Schubert...?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
cecile

cecile


Nombre de messages : 644
Localisation : quelque part où règne la musique
Date d'inscription : 28/04/2007

Schubert - Frantz SCHUBERT Empty
MessageSujet: Re: Frantz SCHUBERT   Schubert - Frantz SCHUBERT Icon_minitimeLun 16 Juin - 0:23

Bertrand a écrit:
tu peux nous copier ce message et le mettre dans un topic CD ou dans Schubert...?

Désolée Bertrand, j'ai peur de ne pas savoir faire cela, copier "oui" mais le porter ailleurs, c'est scabreux, peux-tu le faire pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Schubert - Frantz SCHUBERT Empty
MessageSujet: Re: Frantz SCHUBERT   Schubert - Frantz SCHUBERT Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Frantz SCHUBERT
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Schubert : les 8eme (inachevée) et 9eme symphonies
» Schubert : opéras
» Schubert : Lieder
» Schubert: Impromptus
» Schubert : trios

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique classique-
Sauter vers: