Universalis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-28%
Le deal à ne pas rater :
Brandt LVE127J – Lave-vaisselle encastrable 12 couverts – L60cm
279.99 € 390.99 €
Voir le deal

 

 Thomas Simaku

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Thomas Simaku Empty
MessageSujet: Thomas Simaku   Thomas Simaku Icon_minitimeVen 29 Jan - 0:22

Thomas Simaku
(Albanie, 1958)
Thomas Simaku THIS%20ONE%20SHORTERPhotoSimaku-Switzerland
Né en Albanie, il commence ses études au conservatoire de Tirana et les continue en Angleterre, à York de 1991 à 1996. Il remporte de nombreux prix (par exemple le Fellowship from the Arts & Humanities Research Council). Il enseigne actuellement à l’université de York.
« L’élégance de Ligeti et l’intensité rocailleuse de Kurtág : une alliance qui fascine » (James H. North, Fanfare sept.-oct. 2008)
« Le langage de Simaku allie l’avant-garde et une modalité qui lui est propre »
« D’une concentration pointilliste ou d’une expansivité généreuse, elle est soit expressive soit fragile et délicate, parfois proche, présente et immédiate, parfois proche du bruit, comme si elle venait d’un espace à trois dimensions et qu’elle était d’un autre âge. Il est difficile d’imaginer deux voix qui s’accompagnent et qui s’opposent en suivant des associations différentes soient issues d’un seul et même archet. »

Pour en savoir plus en anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel


Nombre de messages : 6418
Age : 65
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Thomas Simaku Empty
MessageSujet: Re: Thomas Simaku   Thomas Simaku Icon_minitimeVen 29 Jan - 0:33

Quatuors à cordes , Quatuor Kreutzer (Naxos 2008)
Le livret rappelle que certains traits des quatuors sont issus du « bourdonnement », un trait de musique populaires des Balkans, en particulier dans le sud de l’Albanie : une linéarité sur laquelle se greffent différent mélismes.
Les Soliloques partent d’un « noyau » initial et développent un pouvoir expressif et des traits contrastés.
    [Voci Celesti - Quatuor à cordes n° 3 (2004)
    2 Sotto-Voci pour violon seul (2003)
    Soliloquy I pour violon seul (1998)
    Soliloquy II pour violoncelle seul (2001)
    Soliloquy III pour alto seul (2002)
    Radius - Quatuor à cordes n° 2 (2003)

Thomas Simaku 8570428
Revenir en haut Aller en bas
 
Thomas Simaku
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A l'écoute (Playlist d'Universalis)
» Thomas Adès
» Thomas Allen
» Thomas Tomkins
» Fauré : la Bonne chanson et autres mélodies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique contemporaine-
Sauter vers: