Universalis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Universalis

Un forum pour parler librement de musique classique
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Johann Adolf Hasse

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand

Nombre de messages : 14522
Age : 37
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeMar 18 Mar - 17:21

Johann Adolf Hasse est né à Bergedorf près de Hambourg en 1699. Issu d’une grande famille de musiciens, il débute sa carrière comme ténor d’une troupe de Hambourg. Il obtient un poste officiel de chanteur, en 1719, à l’opéra de Brunswick. Deux ans plus tard il donne une représentation de son premier opéra Antioco, dont il interprète le rôle principal. Sur le planches des opéras Londoniens, Handel triomphe, et franchit les portes de la «Royal Academy of Music».

Comme beaucoup de compositeurs germaniques, il est attiré par l’Italie. Il se fixe à Naples en 1722 ou il devient l’élève de Nicola Porpora puis d’Allessandro Scarlatti en 1724. Ces opéras connaissent déjà un succès considérable. Il cumule à cette époque le titre de Maître surnuméraire de la Chapelle Royale Napolitaine, Maître de chapelle du roi Auguste de Pologne et entretient des liens étroits avec l’Ospédale degli incurabili, (Hospice des incurables), un des principaux conservatoires de jeunes filles de Venise. La collaboration avec cette institution durera plusieurs dizaines d’années.
Son premier opéra lui sera commandé en 1725, il sesostrate, exécuté l’année d’après. A partir de cette date, les Italiens le surnomment «Il caro Sassone» (le cher Saxon).

En 1730, épouse la célèbre soprano Vénitienne Faustina Bordoni, qui ne tarde pas à devenir l’une des principales interprètes de ses opéras.

Invité par la cour de Dresde, le 13 septembre 1731, il donne la première représentation de Cleofide, prémices d’une période faste qui débutera deux ans plus tard et durera 30 ans.
En 1733, officiellement au service de la cour de Saxe, il occupe la fonction de Maître de chapelle. Il jouit de rentes confortables, compose en moyenne deux opéras par an, en plus d’oratorios, de cantates profanes, de musiques instrumentales et sacrées. Il voyage à travers toute l’Europe pour honorer commandes et invitations. Dresde connaît ses heures de gloire, et Hasse est considéré comme le principal représentant de l’opéra seria.
Il tisse des liens particuliers avec Pietro Metastasio (Metastase, poète officiel de la cour de Vienne), auquel il restera fidèle, qui écrira les nombreux livrets de ses compositions.

Alors engagé dans la guerre de sept ans, Dresde connu de terribles bombardements. En 1760, la maison de Hasse ainsi que toutes ses œuvres prêtes à être gravées furent détruites.

Cette période flamboyante prend fin en 1763, à la mort du prince électeur de Saxe Frédéric Auguste II. Son successeur, Friederich Christian, confronté à d’énormes dépenses engendrées par la guerre de sept ans et aux trop nombreuses largesses de son père (en témoignent les appointements mirifiques du Maître de Chapelle et de sa femme), décide de congédier les époux Hasse, sans même les pensionner.
Ils partent pour Vienne, où Gluck avait inauguré une ère nouvelle en se détournant volontairement de l’opéra seria. «Il caro Sassone» y compose son dernier opéra Ruggiero.

Les Hasse se retirent à Venise en 1773, où ils mènent une vie paisible en donnant des cours en écrivant quelques œuvres religieuses. Faustina Bordoni meurt en 1781 et Johann Adolf ne lui survivra que deux ans.


Nul autre compositeur Européen n’eut de son vivant une plus grande réputation que celle de Hasse. Le musicologue Charles Burney écrivait en 1773 dans «The present state of music in Germany, the Netherlands, and the United Provinces» qu’il était le plus raffiné, le plus élégant et le plus fécond des compositeurs du XVIIIème.

Hasse reçut de nombreuses marques de respect de la part de ses contemporains, ainsi, le jeune Haydn lui soumit le manuscrit de son Stabat Mater en 1767, il se déclara satisfait des compliments qu’il en obtint. Mozart se dira enchanté par la musique de Hasse entendue à Vienne en 1771.
L’admiration entre Mozart et Hasse était certainement réciproque. En entendant la musique du jeune compositeur à Milan, pour les noces de l'archiduc Ferdinand, il fit une juste remarque : «Questo ragazzo ci farà dimenticar tutti» (ce garçon nous fera tous oublier). Il en fut ainsi ; victime des réformes de l’opéra et de l’essor du classicisme, sa musique tomba rapidement dans l’oubli après sa mort. Quelque deux siècles plus tard, ces querelles nous paraissent bien futiles. Pourquoi nous priver des œuvres de ce maître Allemand fidèle représentant de la musique Italienne qui mena à son apogée l’opéra seria.

A Dresde, Hasse avait entrepris la réécriture de ses œuvres en vue d’une publication. Malheureusement le grand incendie de 1760 détruisit sa maison et ce travail. Hasse préférant se consacrer à la production plutôt que préserver son passé, il n’y eut pas de seconde tentative d’édition. Ces péripéties de l’histoire laisseront en suspens de nombreuses questions concernant sa composition. Malgré quelques pertes supplémentaires observées durant la seconde guerre mondiale, certaines sources dénombrent aujourd’hui pas moins de 1600 œuvres de ce compositeur

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand

Nombre de messages : 14522
Age : 37
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeMar 18 Mar - 17:24

Johann Adolf Hasse 4036910p Johann Adolf Hasse Hasse Johann Adolf Hasse Johann10 Johann Adolf Hasse Hasse Johann Adolf Hasse Hasse210

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Bertrand
Administrateur et Mahlerien du forum
Administrateur et Mahlerien du forum
Bertrand

Nombre de messages : 14522
Age : 37
Localisation : A Strasbourg dans mon musée imaginaire
Date d'inscription : 12/02/2007

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeMar 18 Mar - 17:30

Johann Adolf Hasse 8317500c.180 Johann Adolf Hasse 8324000c.180 Johann Adolf Hasse Crs83136 Johann Adolf Hasse Cd52 Johann Adolf Hasse $XOGwQFuk2_serpent_Hasse Johann Adolf Hasse 41ok2b10 Johann Adolf Hasse 413uXqCmLQL._AA240_ Johann Adolf Hasse Tragedienne_gens230

_________________
Peut-etre que l'important n'est pas de vouloir rendre l'autre heureux c'est de se rendre heureux et d'offrir ce bonheur à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
http://www.classiquenews.com/public/homepage.aspx
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean

Nombre de messages : 12123
Age : 77
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeMar 18 Mar - 18:35

Belle musique aussi, sans doute plus "extérieure" que celle de son collègue Zélenka


Dernière édition par Jean le Ven 10 Oct - 10:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane
joachim

Nombre de messages : 1196
Age : 74
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeMer 19 Mar - 22:14

Dans l'ensemble, je n'aime pas trop Hasse. contrairement à toi, Jean, j'ai une nette préférence pour Zelenka, que je trouve plus varié, en un mot, moins "ennuyeux" que Hasse.

Bien que mort en 1783, seulement 8 ans avant Mozart, sa musique est baroque, et moins "évoluée" qu'un Télémann par exemple. Il y a un monde entre la musique instrumentale de Télémann et celle de Hasse.
Le gros morceau, chez lui, c'est la musique vocale avec une infinité de cantates, oratorios, opéras et musique religieuse. C'est cette dernière que je trouve la plus intéressante : outre quelques motets, j'ai entendu une messe en sol mineur et son Requiem en ut majeur, et là j'avoue que j'ai été séduit.
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean

Nombre de messages : 12123
Age : 77
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeMer 19 Mar - 22:52

Je n'ai pas dit que je préférais Hasse à Zelenka !! Je préfère très nettement Zelenka que je mets très haut et pas loin de Bach dans cette période! Cà ne m'empêche pas d'apprécier Hasse ..et comme toi je trouve Télémann bien plus interessant que Hasse pour ce qui est de la musqiue instrumentale...mais pour la musqiue vocale oratorio ou opéra c'est peut être l'inverse! ...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane
joachim

Nombre de messages : 1196
Age : 74
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeVen 19 Juin - 21:25

Je viens de réécouter sa Messe solennelle en sol mineur (dite "terza messe", n°3), dans l'enregistrement Berlin Classics, solistes choeurs et orchestre dirigés par Ludwig Güttler.

C'est la dernières des innombrables oeuvres de Hasse, composée en 1783, année de sa mort. Hasse avait donc 84 ans, ce qui n'empêche pas sa Messe d'être d'une grande vitalité. Elle a la particularité d'inclure un motet entre le Credo et le Sanctus.

C'est manifestement l'oeuvre de Hasse que je préfère, et je suis persuadé, Jean, que si tu ne la connais pas, elle te séduira. Son style fait un peu penser à la Messe Sainte Cécile de Haydn, elle est d'ailleurs presque aussi longue (62 minutes).
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 62
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeVen 19 Juin - 23:10

Celui-ci je pense :
Johann Adolf Hasse 0010062BC
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Le Chevalier mélomane
Le Chevalier mélomane
joachim

Nombre de messages : 1196
Age : 74
Localisation : Nord (Avesnois)
Date d'inscription : 01/05/2007

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeDim 21 Juin - 21:19

Oui, c'est bien celui-ci. Tu connais ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 62
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeDim 21 Juin - 23:17

Non, j'ai Hasse par Herreweghe, Gester, Dombrecht et Goebel dans d'autres titres.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 62
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeLun 22 Juin - 23:41

Requiem en ut majeur, ici par Il Fondamento de Paul Dombrecht (Opus 111, 1993 et ses rééditions)
C’est là un morceau très beau dans une interprétation hors du commun. Il y a des moments où Hasse me fait penser à Zelenka, le Zelenka des œuvres religieuses. Le Miserere qui suit est tout aussi beau.
Le deuxième disque (première pochette et première réédition) propose des motets par le Parlement de musique. Là, c’est fort bien, mais on a bien des disques tout aussi bons.
Johann Adolf Hasse 31B8BDF228L._SL500_AA240___Johann Adolf Hasse 518stU-1FBL._SL500_AA240___Johann Adolf Hasse 41BPEEC28DL._SL500_AA240_
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean

Nombre de messages : 12123
Age : 77
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeMer 8 Juil - 22:27

Johann Adolf Hasse 51T1HEYXCNL.__

je réécoute cet oratorio : belle version servie par d'excellents chanteurs et orchestre ! et belle musique
Il semble que cette version n'est plus disponible

NB; Je pense que Jean-Michel saura me réduire l'image!
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 62
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeMer 8 Juil - 22:58

(Très facile : il faut supprimer SS500 à la fin de l'adresse du lien) Mes petites interventions ne passent pas inaperçues !

Je ne connais pas cette œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean

Nombre de messages : 12123
Age : 77
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeMer 8 Juil - 23:23

Wink ..en effet ..çà je crois que je saurais faire!!
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean

Nombre de messages : 12123
Age : 77
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeSam 11 Juil - 23:41

j'ai réécouté le requiem (j'ai le cd opus 111...la première édition je crois!) ...je ne me souvenais pas qu'il était si passionnant et c'est vrai avec un "air" de Zelenka....dont il a été un collègue à Dresde ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 62
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeMer 30 Sep - 23:30

Miserere en ut mineur et Zelenka, Missa Dei Filii ZWV 20, Hans Christoph Rademann (Raum Klang 1998)
Je trouve miserere très beau – il y a dans cette musique un élan qui rappelle bien Zelenka, c’est dire que j’aime cette musique du moins dans cette interprétation.
Johann Adolf Hasse 5114X631C3L._SL500_AA240_
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 62
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeSam 3 Oct - 23:31

Autre Miserere, en ré mineur cette fois, et le Requiem en mi bémol majeur, toujours par Hans-Christoph Rademann (Carus 2005).
Entre le Miserere en ré et celui en ut, je crois préférer le dernier. Mais je suis très sensible à cette musique qui une fois de plus me rappelle le génie de Zelenka.
Johann Adolf Hasse 41HPY4PK06L._SL500_AA240_
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean

Nombre de messages : 12123
Age : 77
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeSam 3 Oct - 23:59

j'ai le miserere en Ut mineur (avec un Salve Regina et un Te Deum )dirigé par Ludwug Güttler....et un autre en mi mineur (avec le Requiem en ut maj dans la version de Paul Dombrecht...Il en aurait composé au moins trois...?
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 62
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeDim 4 Oct - 0:22

La réponse semble être sur le site consacré à Hasse.
La mention mi mineur semble donc erronée.
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean

Nombre de messages : 12123
Age : 77
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeDim 4 Oct - 10:28

En effet!!...au départ je pensais bien avoir deux fois le même "Misere"..n'ayant jamais fait attention à leur tonalité annoncée ...et sans avoir fait d'écoute comparative! et quand tu as parlé d'un deuxième "Miserere", j'ai voulu vérifier lequel j'avais...et constaté que d'après les tonalités j'en avais deux!...mais sans les écouter Embarassed en fait ce sont bien les deux mêmes ..
et comme je n'ai que le Requiem en ut majeur, le cd carus dont tu viens de parler m'interresse doublement! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 62
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeDim 4 Oct - 23:24

Ta remarque m'a fait découvrir le site Hasse.
Le Carus est nouveau chez moi, il y avait des sortes de soldes chez un vendeur sur Amazone, je me suis fourni...
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean

Nombre de messages : 12123
Age : 77
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeDim 4 Oct - 23:51

je l'aurai..bientôt! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 62
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeLun 5 Oct - 0:01

Ton Miserere par Güttler, sans doute celui-ci chez Berlin Classics :
Johann Adolf Hasse Cd67

Celui par Rademann avec Zelenka est très beau. D'après le commentaire du site Hasse, Güttler doit être aussi bien. Un vrai régal !
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Sage du forum
Sage du forum
Jean

Nombre de messages : 12123
Age : 77
Localisation : Hte Savoie
Date d'inscription : 10/04/2007

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeLun 5 Oct - 0:03

oui c'est çà!...assez différent de Dombrecht mais très beau aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel
Administrateur
Administrateur
Jean-Michel

Nombre de messages : 6418
Age : 62
Localisation : En Alsace
Date d'inscription : 04/04/2008

Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitimeJeu 15 Oct - 22:54

Dans un tout autre genre, airs d'opéra transcrits pour luth. Je ne connais pas les airs, mais le luth est réussi.
Opera for lute Axel Wolf (Oehms 2007)
Johann Adolf Hasse 41JYChLfcXL._SL500_AA240_

On ne voit pas trop ce que vient faire le luthiste sur un embarcadère désert.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Johann Adolf Hasse Empty
MessageSujet: Re: Johann Adolf Hasse   Johann Adolf Hasse Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Johann Adolf Hasse
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Universalis :: Musique baroque-
Sauter vers: